Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Monsters of Faerûn

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages en couleurs.

Description

"Monsters of Faerûn" est, comme son nom l'indique, un catalogue de monstres, dédié aux Royaumes Oubliés. Il vient compléter le Manuel des Monstres, dont il emprunte le format de description. Au total, une centaine de créatures sont décrites, depuis le nain sauvage (terreur des jungles) jusqu'aux terribles Phaerimms pleins de dents.

Pour chaque description, outre les caractéristiques de jeu, on trouve une description d'ordre général, une section "Combat" détaillant les capacités spéciales et tactiques de la créature, ainsi qu'une section intitulée "Dans les Royaumes" qui contient les informations permettant d'utiliser la bête dans le contexte des Royaumes Oubliés en livrant des précisions sur leur origine et les endroit où on peut les trouver.

En dehors du catalogue à proprement parler, une introduction présente le format des informations et rappelle ou ajoute quelques points de règles : catégories de monstres, vitesses de déplacement, etc. On trouve en particulier des attaques spéciales et des "particularités" (des pouvoirs spéciaux). Au cours de l'ouvrage, on trouve une classe de prestige pour tyrannoeil : le tyrannoeil mage (ayant perdu son oeil d'anti-magie), de nombreuses espèces de dragons.

Enfin, l'ouvrage se termine sur sept archétypes, qui sont applicables aux créatures précédemment présentées : créature de Xvim, fantôme (imaginez un dragon fantôme !), liche, lycanthrope, réprouvé, revenant et yuan-ti. Pour chaque archétype, on a le profil et les modificateurs, ainsi qu'une description complète avec les même sections que pour les monstres. La dernière page comprend une table des monstres classés par facteur de puissance, ainsi qu'un petit tableau spécifique aux dragons.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 janvier 2010.

Critiques

Maël  

Mouais, voilà un bestiaire bien maigre, à peine digne de Donj', en fait (sauf niveau prix). 96 pages avec des illustrations que je trouve, dans l'ensemble, vraiment pas terribles, sans compter quelques monstres assez tirés par les cheveux.

Bon, c'est quand même cool d'avoir quelques classiques des FR à la sauce 3.0, du genre le Nishruu et les Phaerimms (qui sont bien laids, eux, tiens.)... Mais niveau qualité-quantité/prix, c'est vraiment pas ça, je trouve.

Après, c'est souvent sympa d'avoir quelques bestiaux propres à l'univers où on joue/fait jouer. Mais moi, j'avoue que je n'ai pas accroché. Surtout avec ce qu'il y a à faire avec le MdM. En plus, si il y a bien un univers dans lequel on case tout et n'importe quoi, comme par exemple tous les créatures, objets et sorts des livres de base, c'est celui-là...

En fait, j'ai l'impression que ce livre fait assez tâche dans la gamme ROs en 3.0, qui avait vraiment bien commencé, je trouve. Et puis c'est quoi cette maquette D&D classique toute laide, et à couverture souple, qui plus est (Il me semble qu'une rigide aurait été de mise, vu le prix... Même pour Wizards) ?

Tsk, tsk, tsk, c'est mauvais, ça...

 

Que veulent vraiment les joueurs de Donjons & Dragons ? Des cadres de campagne bien décrits et passionnants ? Des aventures détaillées et palpitantes ? Des règles précises et pertinentes ? Un mélange de tout cela ? Que nenni. Ce qu'ils veulent, c'est gagner en puissance, monter de niveaux et collectionner de zolis objets magiques. Et pour cela, la voie royale reste le concassage de monstres. Les éditeurs l'ont bien compris, puisque ce recueil de créatures, consacré à la faune à poils, à griffes et à plumes des Royaumes Oubliés, est déjà le quatrième ou cinquième (je sais plus, j'ai arrêté de compter) supplément en sept mois entièrement dédié aux XP sur pattes. Bonne moyenne.

Le bouquin est au standard D&D3 officiel, donc tout en couleurs et avec des illustrations réussies. Toutes les informations génériques sur les monstres sont récapitulées au début, ce qui permet d'utiliser le recueil sans avoir à se référer au Monster Manual. Les créatures sont décrites de manière générale de façon à pouvoir être utilisées dans n'importe quel monde, mais un paragraphe en fin de présentation les restitue dans le contexte des Royaumes Oubliés. Pour le reste, il y a comme d'habitude à boire; à manger mais surtout à bastonner et à monter (de niveau). C'est l'essentiel.

Serge Olivier - Casus Belli n°8

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :