Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Thicker than Blood

.

Références

  • Gamme : Cyberpunk
  • Sous-gamme : Cyberpunk 2020
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-887801-40-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 48 pages.

Description

Dans ce scénario, les PJ sont embauchés par une femme d'affaire qui veut retrouver son fils kidnappé. Il s'agira donc d'une enquête qui mènera jusqu'à l'organisation d'une extraction. Mais comme il est de coutume dans les scénarios de Cyberpunk, rien n'est ce qu'il semble, et les joueurs seront obligés de faire face à des dilemnes moraux et de faire des choix pour s'en sortir.

Après une enquête qui les changera des bas-fonds de Night City, les joueurs finiront par découvrir que l'enfant est en fait parti avec sa mère biologique. En effet, celle-ci avait conclu un arrangement pour donner son enfant à une femme stérile et riche, arrangement qu'elle voulut dénoncer à la naissance... malheureusement usant de tout son pouvoir la corpo en question la spolia de ses droits et garda l'enfant. Que décideront les PJ devant ce dilemne : ramener l'enfant à sa mère adoptive ou bien la laisser à sa mère biologique ? S'ils décident de suivre leur coeur, les choses ne seront pas si facile car l'enfant était au coeur d'un projet génétique mené par Intech, et les foudres corporatistes risquent bien de se déchaîner une fois de plus sur eux.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 avril 2013.

Critiques

Coredump  

Pour ce scénario, je ne parlerai ni de la maquette ni des illustrations : Atlas Games nous a déjà amplement prouvé dans ses scénarios Cyberpunk sa capacité à couper l'appétit par des moyens graphiques. L'histoire est archi-classique : un gamin a été enlevé et les PJs doivent enquêter pour le retrouver. La chute est potentiellement intéressante grâce à une enquête avec un (oui, j'ai bien dit UN) retournement de situation, mais le scénario demandera beaucoup de travail pour sortir du train-train de l'enquête basique.

Bref, ce scénario ne mérite même pas les $9.00 qu'il coute, à moins que vous ne soyez VRAIMENT à cours d'inspiration.

The King  

Enfin un scénario digne de ce nom, qui plus est en avance sur son temps (cas d’une mère porteuse qui veut récupérer son enfant). Contrairement à la critique ci-dessus, je suis plutôt dithyrambique. Il s’agit effectivement d’une enquête, chose rare dans les scénarios d’Atlas Games, mais elle est également subtile, car les PJ doivent trouver des informations sur un gamin disparu dont leur commanditaire leur cache sciemment le nom et ne donne comme piste que l’école qu’il fréquentait. Et dans l’école, il s’agit d’y aller mollo car ce n’est pas une zone de combat et la moindre incartade fera faire chou blanc. Je pense qu’un MJ créatif (et/ou facétieux) peut très bien refaire « Un flic à la maternelle » avec Schwarzy si le cœur lui en dit.

La mentalité des PNJ est bien développée, ce qui est important pour un scénario d’enquête qui demande du tact. De plus, la conduite du scénario demandera des choix cornéliens aux joueurs ayant un minimum d'empathie. La fin est très ouverte et peut déboucher sur une campagne à la X-Files (expérience génétique interdite), pour peu que les PJ fassent plus que ce qui leur est demandé et découvrent le fin fonds de l’histoire, en sus de l’exécution de leur mission. Un scénario qui se démarque largement des autres publiés par Atlas Games par son côté adulte qui aborde enfin des thèmes d’anticipation (parce que n’importe quel jeu de rôle peut devenir un jeu de baston).

Critique écrite en avril 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques