Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Cyberpunk 2020

.

Références

  • Gamme : Cyberpunk
  • Sous-gamme : Cyberpunk 2020
  • Version : deuxième édition révisée, réimpression
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2003
  • EAN/ISBN : 2-914536-33-X
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 246 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage est une réimpression à l'identique de l'édition révisée de Cyberpunk 2020.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 février 2011.

Critiques

LordFFM  

[Oui ! J'ose donner un 5 a CP2020...

Il faut dire que j'y joue depuis plus de 10 ans et que je suis desormais incapable de maitriser quoique ce soit d'autre.

Le bouquin est moche et malfoutu, il est cheap et pourtant... Les règles de combat sont bien pratiques, car simples. Jeter 500d10 en combat est plutot un plus, il donne un sentiment de puissance. Et c'est bien le but recherché ! Pour moi CP2020 est avant tout une histoire d'ambiance et de feeling, pas de background ou de storyline où les joueurs ne sont que des spectateurs. Pour l'intrigue, il ne faut surtout pas se fier a ce qui est donné, mais créer ses propres conspirations/aranaques etc...

Il faut jouer rapide et dur ! Pas de cadeaux aux joueurs, dommage si leur égo en prend un coup... c'est le jeu qui veut ca...

Pour l'univers, il est très riche pour peu qu'on s'y atèle un peu sérieusement : mafia, gouvernements et multinationales se dechirent les restes d'un monde deja mort. Ces differentes entités sont composées de personnes plus ou moins bonnes, plus ou moins tordues... De quoi tenir les joueurs en haleine ! Cyberpunk est un univers désesperé, il n'y a plus d'issue... Et les joueurs n'y changeront rien... Mais ils continueront a jouer tant qu'ils penseront qu'une issue positive est possible...

Pour ce qui est du style, tous peuvent cohabiter : un solo bien bourrin (il lui faut des pieces de rechange et a tendance a attirer la police), un detective a la Mike Hammer (alcoolique et depressif), un netrunner a la pointe de la mode (tres tres couteux) et un homme d'affaire altruiste (qui tente d'arrondir les angles entre sa corpo et les joueurs). Vous avez la base d'un bon scenar ne serait-ce que par les interactions entre personnages... Ils ont tous besoin les uns des autres, mais il suffit d'un mot de travers pour que tout parte en vrille.Voilà ma vision de CP2020... Bien sûr, la difficulté première est de trouver des joueurs prêt a risquer une soirée sur un jeu avec une telle réputation, mais si le MJ fait son boulot et que les joueurs sont sensible a l'ambiance, alors vous passerez une soirée mémorable.LIBERTE est vraiment la regle numero I pour ce jeu et ce qui fait que depuis tout ce temps, il reste mon jeu culte.

Par contre : ENORME boulot pour le MJ pour que chaque personnage soit dans l'action, mais bon, on est passionné ou pas.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :