Contenu | Menu | Recherche

Excellence is the minimum standard acceptable

Keeper's Screen & Resource Book

.

Références

  • Gamme : Cthulhu / Trail of Cthulhu
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Pelgrane Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2008
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à trois volets accompagné d'un livret de 68 pages en bichromie noir et vert.

Description

Du côté meneur de cet écran se trouvent reprises les informations techniques qui lui sont nécessaires. Le livret qui l'accompagne voit son contenu réparti entre trois chapitres.

Compétences (25 pages) reprend la plupart des compétences du livre de base afin non pas d'ajouter quelques mécaniques, mais plutôt de faire un état des lieux de ce domaine dans les années 30. Plus exactement, chaque compétence reçoit un petit paragraphe indiquant où ce domaine en est à l'époque. Ensuite, plusieurs paragraphes permettent de découvrir des éléments relatifs à ce domaine, comme des ouvrages, des disciplines scientifiques, des inventions technologiques, des chronologies de l'évolution, etc.

Le tout rassemblé, cela donne une vision de l'état de la science et des connaissances, de la technologie et de la société des années 30, présenté par les petites touches thématiques que sont au final les compétences. La quantité d'informations est variable en quantité d'une compétence à une autre.

De plus, chaque compétence accorde à une personne qui y est performante des "bénéfices spéciaux" : au cours du jeu, le joueur dont le personnage a été formé à la compétence peut y faire appel. Par exemple, la compétence Flatterie permet, à l'occasion, de flatter une mignonne secrétaire qui va fournir un ou deux ragots finalement intéressants et autorise ainsi le personnage à regagner un ou deux points de sa réserve dans cette compétence.

Un dernier élément fourni pour certaines compétences, ce sont des exemples d'indice qui peuvent être fournis par la compétence. Cela a deux objectifs : fournir au joueur, et au meneur, une meilleure vision de l'utilisation de la compétence, mais aussi de proposer au meneur des indices pour monter un scénario avec des idées d'actions.

Professions (7 pages) reprend quant à lui les professions du livre de base, apportant de nouvelles informations sur ce que peut faire un professionnel de cette époque, les pratiques les plus courantes dans le métier, et des informations relatives à ce milieu. Le chapitre forme donc finalement un guide des métiers des années 30.

Enfin, PNJ (15 pages) propose cinquante PNJ à utiliser dans le jeu. Chacun est brièvement décrit avec son nom, sa profession, une citation, ses caractéristiques, son caractère... Ensuite, chaque PNJ bénéficie de trois caractéristiques, qui sont en fait des gimmicks à utiliser pour bien camper le personnage. La description de chaque se termine sur quelques amorces pour introduire le personnage ou commencer un scénario centré sur lui.

La différence en nombre de pages entre la VO et la VF provient d'une mise en page différente.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 28 janvier 2010.

Critiques

FabriceB  

Le problème avec les écrans, ce sont les goûts et les couleurs. Celui là ne déroge pas à la règle : en prolongeant les teintes verdâtres et grises du livre de base, l'illustration a le mérite de la cohérence esthétique. Personnellement, je trouve qu'il colle très bien à l'esprit de Trail of Cthulhu, mais il n'est pas non plus transcendant. Par contre, la solidité est au rendez-vous, et le côté du MJ est bien (Gumshoe, ça reste light).

Ce qui me fait mettre la note maximale, c'est le livret qui accompagne. C'est simple, ce livret est un ajout majeur au livre de base ! En prenant le prétexte de faire un tour d'horizon des compétences, il permet en réalité au MJ de pouvoir tirer la substantifique moelle du système de jeu : à chaque compétence ses possibilités, le tout remis dans le contexte des années 30. Ce qui évite de taper à côté et comble presque complètement le peu d'informations sur le sujet dans le livre de base.

La galerie de personnages vient pimenter tout ça, certains sauront devenir de vrais poisons pour les personnages à n'en pas douter (ah, la veuve éplorée...).

C'est simple : à acheter absolument!

Critique écrite en septembre 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :