Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Ecran

.

Références

  • Gamme : Cthulhu / Trail of Cthulhu
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2008
  • EAN/ISBN : 2-914892-52-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à trois volets accompagné d'un livret de 48 pages en bichromie noir et vert.

Description

Du côté meneur de cet écran se trouvent reprises les informations techniques qui lui sont nécessaires. Le livret qui l'accompagne voit son contenu réparti entre trois chapitres.

Compétences (25 pages) reprend la plupart des compétences du livre de base afin non pas d'ajouter quelques mécaniques, mais plutôt de faire un état des lieux de ce domaine dans les années 30. Plus exactement, chaque compétence reçoit un petit paragraphe indiquant où ce domaine en est à l'époque. Ensuite, plusieurs paragraphes permettent de découvrir des éléments relatifs à ce domaine, comme des ouvrages, des disciplines scientifiques, des inventions technologiques, des chronologies de l'évolution, etc.

Le tout rassemblé, cela donne une vision de l'état de la science et des connaissances, de la technologie et de la société des années 30, présenté par les petites touches thématiques que sont au final les compétences. La quantité d'informations est variable en quantité d'une compétence à une autre.

De plus, chaque compétence accorde à une personne qui y est performante des "bénéfices spéciaux" : au cours du jeu, le joueur dont le personnage a été formé à la compétence peut y faire appel. Par exemple, la compétence Flatterie permet, à l'occasion, de flatter une mignonne secrétaire qui va fournir un ou deux ragots finalement intéressants et autorise ainsi le personnage à regagner un ou deux points de sa réserve dans cette compétence.

Un dernier élément fourni pour certaines compétences, ce sont des exemples d'indice qui peuvent être fournis par la compétence. Cela a deux objectifs : fournir au joueur, et au meneur, une meilleure vision de l'utilisation de la compétence, mais aussi de proposer au meneur des indices pour monter un scénario avec des idées d'actions.

Professions (7 pages) reprend quant à lui les professions du livre de base, apportant de nouvelles informations sur ce que peut faire un professionnel de cette époque, les pratiques les plus courantes dans le métier, et des informations relatives à ce milieu. Le chapitre forme donc finalement un guide des métiers des années 30.

Enfin, PNJ (15 pages) propose cinquante PNJ à utiliser dans le jeu. Chacun est brièvement décrit avec son nom, sa profession, une citation, ses caractéristiques, son caractère... Ensuite, chaque PNJ bénéficie de trois caractéristiques, qui sont en fait des gimmicks à utiliser pour bien camper le personnage. La description de chaque se termine sur quelques amorces pour introduire le personnage ou commencer un scénario centré sur lui.

La différence en nombre de pages entre la VO et la VF provient d'une mise en page différente.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 8 juin 2010.

Critiques

Casque Noir  

 

La critique d'un écran dépend fortement de la manière de jouer. A titre personnel (et pour vous aider à vous positionner par rapport à moi), j'ai tendance avec les années à utiliser des écrans de moins en moins encombrants et à me rapprocher de mes joueurs (je ne fais plus de jets cachés non plus). J'investis presque toujours dans les écrans quand je suis une gamme et Cthulhu n'a pas fait exception. Surtout qu'au moment de se lancer dans ce nouveau système, un coup de main venu de l'arrière du paravent n'aurait pas été de refus.

Concernant le matériau, j'ai été déçu dès l'ouverture. Bon sang, un écran souple avec trois volets A4 format portrait. Une fois posé sur la table, il ne manque plus que des boîtes à œufs pour s'isoler phoniquement des joueurs. Quel mastodonte. Les écrans en mode paysage ne sont pas qu'un effet de mode, cela aide à la proximité entre le MJ et les joueurs. Et quand on voit les écrans blindés de certaines gammes, on ne peut que regretter que Cthulhu n'ait pas connu le même traitement "tout en carton" (très égyptologie années 20, en plus). C'est fragile, le souple.

L'illustration côté joueurs est jolie. Suffisamment passe-partout pour beaucoup d'aventures, ses nuances de verts donnent tout de suite le t(h)on des aventures poulpiques. Je suis client, ça le fait. Vous pouvez juger avec le visuel de la fiche. Elle ne justifie pas la taille de l'écran, car elle aurait très bien rendu en plus petit (les visages des personnages ne sont pas très détaillés, par exemple).

Côté MJ, la taille de cet écran pourrait se justifier par un paquet de tables essentielles à mettre à disposition du meneur. A ce titre, le panneau central présente bien un aide-mémoire pour la gestion des blessures ou un rappel des types de tests (au contenu parfois dispensable). Un panneau complet dédié aux pertes d'équilibre mental parait tout à fait justifié. Mais, las, on trouve encore un panneau complet de matériel. La liste des pan-pans et autres boum-boums est un classique des écrans, et je trouve toujours ce genre de tables complètement inutiles là où il suffit d'une feuille A4 au MJ pour se reporter à ces informations. De toute façon, vous aurez besoin du livre de règles, car la table vous renvoie vers ses pages. De même pour la table des mots-clés concernant le matériel (bipode, canon-double, automatique, etc), mots-clés qui n'apparaissent presque pas dans la table du matériel mais dans le livre de règles. Bref, du remplissage, avec quelques coquilles.

Le livret qui accompagne l'écran est par contre très utile. Ne disposant pas de couverture, il est fragile. Niveau visuel, conservant les tons verts de la gamme, il est tout en couleurs et très joli. Je passe sur le descriptif général que vous pouvez lire dans la fiche. Les compétences sont vraiment enrichies de nombreux exemples d'indices, détails et focus techniques. C'est le cœur du livret et il est très réussi. La liste des professions vient compléter le livre de règles et peut servir de fiche-mémoire pour aider les joueurs à bien camper leurs personnages. Je n'ai pas eu l'utilité des différents PNJ, mais cette partie est très intéressante à la lecture et foisonne d'idées à exploiter dans des scénarios.

Au bilan, un écran que je conseillerai... pour son livret. L'écran est bien trop imposant sans s'avérer indispensable. J'ai préféré m'en fabriquer un. Par contre, le livret est un bon complément sur lequel le MJ peut s'appuyer pendant la partie. A récupérer d'occasion s'il n'a pas été déchiré par des chiens de Tindalos.

 

Critique écrite en novembre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :