Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Cthulhu Dark 0

.

Références

  • Gamme : Cthulhu Dark
  • Version : deuxième édition limitée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Auto-édition
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2016
  • EAN/ISBN : 2370007666300
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 92 pages à couverture souple.

Description

Cette édition de Cthulhu Dark, prélude à une édition via financement participatif en 2017, a été proposée par l'auteur lors de la convention Dragonmeet le 3 décembre 2016. Elle contient une bonne partie de l'édition finale, mais n'inclut qu'un seul cadre de jeu.

Le livre commence avec les titre, crédits, sommaire et une illustration pleine page (6 pages en tout) avant d'aborder la première partie, Player's Section (10 pages). Celle-ci contient des informations de base pour les joueurs, à savoir les règles du jeu. Ces dernières sont d'abord rappelées selon le même modèle que la première édition, sur 2 pages (The Rules), puis revisitées avec plus de détails, exemples et explications.

La deuxième partie (Keeper's Section, 39 pages) commence par des conseils au Gardien, d'abord généraux, explorant le principe de l'Horreur Cosmique façon Lovecraft, avant de partir sur des domaines plus précis, l'écriture de scénarios (9 pages), dix moyens de les regarder sous un angle nouveau pour les améliorer (4 pages) et enfin comment les mener face aux joueurs (12 pages). Threats of the Mythos (11 pages) discute ensuite de 17 éléments tirés des histoires lovecraftiennes (de Cthulhu à Erich Zann, de Nyarlathotep aux Rats dans les mûrs, des Couleurs au Trapézoèdre scintillant) avec pour chacune le (ou les) thème qui le sous-tend, les motifs qui l'accompagnent et un ou deux cadres de jeu à titre d'exemple et d'idée à développer.

London 1851 (20 pages) présente ensuite l'un des cadres de jeu de la version à finaliser en 2017, avec un plan de Londres proprement dit, une vingtaine de professions pour les investigateurs, et pour chacune dans quelles circonstances elles peuvent ajouter un dé aux mains des joueurs (8 pages), puis un guide de Londres exposant l'état des transports, de la vie courante et décrivant quelques quartiers précis (les docks, Westminster) pour aider le Gardien à en rendre l'ambiance.

Enfin Screams of the Children (13 pages) est un scénario prenant pour cadre le Londres de 1851  mettant en scène des habitants ordinaires de Londres, logeant dans une même maison. En rentrant de leur travail un soir, ils y retrouvent une ancienne résidente en détresse. Son époux s'est emparé de l'enfant auquel elle vient de donner le jour et l'a chassée dans la rue, où, ne sachant où aller, elle a repris le chemin de son ancien logement. Le scénario propose cinq investigatrices prêtes à jouer et expose les dessous de l'affaire, avant de présenter plusieurs lieux qu'il sera possible de visiter pour trouver l'enfant et comprendre le but de son père.

Le livret se termine sur une Endnote avec les remerciements (1 page) et 3 pages blanches.

Cette fiche a été rédigée le 31 décembre 2016.  Dernière mise à jour le 24 février 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.