Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Operation Arctic Storm

.

Références

  • Gamme : Covert Ops
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : DwD Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2014
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Scénario de 32 pages en impression à la demande. Couverture et annexes sont en couleur, le reste en noir et blanc.

Description

Operation Arctic Storm est une aventure de Covert Ops conçue pour des personnages débutants.

Après l'Ours, la Section 00  Mission Background présente en trois pages la mise en place de cette mission. Les personnages doivent enquêter sur la coupure de toutes les communications radio et satellites dans l’hémisphère Nord. Cette section donne les raisons de ce phénomène et explique le rôle des personnages chargés par leur agence (si l’agence SECTOR n’est pas citée, son antagoniste CITADEL est impliquée dans le scénario) d’en trouver la cause en se rendant au Groenland. Un briefing d’une demi-page permet d’introduire des personnages. Des spécifications sur l’équipement sont également données. Enfin, une page explique comment commencer l’aventure in media res.

Section 01 Arctic Winds of Change (6 pages)  traite du repérage de la source du problème. La section décrit d’abord quelques rencontres aléatoires (optionnelles) mettant aux prises les PJ avec les rigueurs du climat arctique et quelques un de ses habitants humains et animaux. Puis sont présentés quatre événements qui doivent mener, de manière accidentelle, les personnages jusqu’à la source du problème, une station radio. Une page fournit quelques suggestions pour aider les personnages dans le cas où la situation s’avérerait trop dangereuse.

La Section 02 Capture and Escape (3 pages) voit comme son nom l’indique les personnages être capturés et s’évader à travers trois événements narrant leur capture, leur évasion et leur fuite. Au cours de cette épreuve, les personnages en apprennent davantage sur un scientifique sadique qui semble être à la source du phénomène sur lequel ils enquêtent. Ils comprennent également que la technologie utilisée par ce scientifique n’intéresse pas que leur agence ...

La Section 03 Going out with a Bang !  (3 pages) voit les personnages tenter de résoudre le problème, soit en remettant leur rapport soit en agissant de manière autonome. S’ils choisissent la seconde option, trois événements permettent de faire vivre l’assaut sur la station de radio et sa destruction. Une demi-page de suggestions, là encore, est là pour varier les plaisirs.

La conclusion du scénario, Wrapping things up, décrit en une page deux fins possibles à la mission qui varient en fonction du fait que les personnages ont pu ou pas détruire la station.

Le reste de l'ouvrage est consacré aux annexes. Trois pages concernent des PNJ mineurs et deux second rôles important (l’un est une pilote d’hélicoptère alliée au personnage, l’autre est un antagoniste). Deux pages traitent de l’équipement (et en particulier aux hélicoptères). 5 pages en couleur complètent ces appendices : la fiche de l’alliée des personnages et 4 pages de carte : deux des alentours de la station de radio et deux de la station de radio.

Outre l’illustration de couverture, les principaux PNJ sont également représentés par deux illustrations en noir et blanc. Il est à noter que le document compte trois pages vierges.

Cette fiche a été rédigée le 1 mars 2014.  Dernière mise à jour le 3 mars 2014.

Critiques

Ivryen  

Si l'intrigue du scénario n'est pas d'une grande originalité (un savant fou qui coupe les communications téléphoniques dans tout l'hémisphère nord), la mise en place de ce court scénario mérite qu'on s'y arrête.

D'abord, pour ce premier scénario de Covert Ops, il y a un louable souci de proposer une ambiance assez différente de nombreux jeux d'espionnage. La mission se déroule au Groënland, et l'environnement arctique compte vraiment. Cela permet (et c'est l'une des options proposées dans le premier acte) de donner un petit parfum "survival" à l'aventure. Second bon point, selon moi, la personnalité du Vilain et ses motivations. En fait, le savant fou ne l'est pas tant que cela et des suggestions proposent de ne pas en faire un vilain de bas étage. Enfin, le découpage en trois actes est relativement bien réalisé, à chaque situation ses difficultés, ses défis et ses rebondissements.

On a donc au total une aventure assez bien écrite et facile à prendre en mains. J'apprécie surtout les possibilités de bricolage grâce aux nombreux conseils qui sont dispensés pour pimenter un peu les choses.

Critique écrite en mars 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques