Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Corporation

Références

Thème(s) : Cyberpunk / Anticipation

  • Ouvrages référencés : 3
  • Nombre de critiques : 2
  • Moyenne des critiques : 4

Description

En 2500, la terre a bien changé : ravagée par les guerres corporatistes, elle est désormais sous le joug de cinq corporations gigantesques, auxquelles l'United International Government essaie de tenir tête. Dans ce contexte cyberpunk hypertechnologique, la guerre ouverte n'a plus sa place, mais les rivalités entre corporations se règlent néanmoins souvent dans la violence, par l'entremise d'agents, des personnels hyper-entraînés et équipés de ce que la technologie corporatiste a de mieux à offrir. Ce sont eux que les joueurs vont pouvoir interpréter.

Les agents de Corporation sont plus que de simple humains. Grâce à la cybertechnologie, il n'est pas rare pour un agent de pouvoir vivre plus d'un siècle, sauter du toit d'un immeuble ou encaisser un tir direct d'arme à feu. De plus, certains agents sont dotés de facultés psioniques, encore qu'il soit officiellement impossible d'influencer activement l'esprit humain. Enfin, les agents évoluent largement au-dessus des lois, et l'UIG ignore explicitement les incidents entre agents, aussi longtemps que les dommages collatéraux restent maîtrisés.

Par rapport aux classiques du genre cyberpunk, les personnages sont ici affiliés, et sont de plus supposés tous travailler pour le même employeur, les divisions mêlant les agents de plusieurs corporations étant rares et ponctuelles.

Le terrain de jeu de Corporation couvre bien sûr la terre entière, mais peut aussi s'étendre à l'espace. En effet, après une colonisation lente du système solaire, l'UIG s'est imposé comme contre-pouvoir grâce à la découverte sur Vénus des Archontes, des formes de vie artificielles proches d'IA singulières. Ces archontes confèrent à l'UIG un avantage stratégique certain, mais la même source semble avoir doté Ai-Jinn, l'une des corporations, d'une technologie de propulsion plus rapide que la lumière. Ainsi des colonies commerciales ont commencé à fleurir, même si aucune vie extra-terrestre intelligente n'a encore été découverte.

Les principales factions sont donc :

  • Ai-Jinn, corporation d'originie chinoise, spécialisée dans l'exploration spatiale et la macro-ingénierie, étroitement liée au crime organisé ;
  • Comoros,  corporation indo-africaine, spécialisée dans l'éducation et la culture, et compensant sa relative faiblesse technologique par une remarquable avance dans le domaine des pouvoirs psioniques ;
  • Eurasian Incorporated, corporation européenne richissime et décadente, spécialisée dans la santé et les loisirs ;
  • Shi Yukiro, corporation d'origine japonaise spécialisée dans la haute technologie ;
  • Western Federation, corporation américaine dominant le secteur de l'armement et régnant sur une Amérique hyper-puritaine ;
  • Order of the True Faith, rassemblement religieux universel construit sur les ruines des grandes religions, soutenu par ses psioniques et prônant le détachement de la technologie et le démantellement des corporations ;
  • Cult of Machina, secte de fanatiques recherchant la fusion avec la machine ;
  • United International Government, gouvernement central allié aux Archontes.

Au-delà de son contexte, Corporation propose surtout un jeu très porté sur la violence, les éléments de contexte étant généralement vus sous cet angle, et les règles ne traitant quasiment que cet aspect.

Le système, ici nommé Brutal Engine, est néanmoins très classique. Une action est résolue en lançant 2D10 sous la somme d'une caractéristique et d'une compétence, elles-mêmes notées sur 10. La différence fournit une marge de succès. Selon l'équipement et l'entraînement des personnages, les doubles peuvent entraîner des effets particuliers (dont le succès critique et la maladresse).
L'initiative est résolue une seule fois par combat, et les personnages ont des points de vie. Plusieurs raffinements sont également proposés en option, comme le sectionnement de membres.

En marge du système principal de résolution, le jeu utilise un niveau pour mesurer l'expérience des personnages, et un rang pour évaluer leur performance en tant qu'agent. Des règles de combat de véhicule et de hacking (il n'y a pas de matrice dans Corporation) existent également.

Corporation est publié par son auteur sous le label Brutal Games et distribué internationalement par Mongoose Publishing.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Corporation
deuxième édition
Livre de baseavril 2009Mongoose PublishingPapier et Electronique
Dragon Awoken (The)
première édition
Supplément de contextedécembre 2009Mongoose PublishingPapier et Electronique
Machines of War
première édition
Supplément de règles et de contextejuin 2009Mongoose PublishingPapier et Electronique

Ouvrages recherchés

The Eastern Bank

Cette fiche a été rédigée le 14 février 2010.  Dernière mise à jour le 17 février 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...