Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

Dungeon

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages, format A5.

Description

Besm Dungeon est le troisième opus de la gamme BESM Fantasy, consacrée aux adaptations du médiéval fantastique à la sauce nippone sur les tables de jeux de rôle. Après un bestiaire et un univers complet, cet ouvrage propose une campagne basée sur l'exploration d'un donjon sur 3 niveaux dans une ambiance de jeu vidéo.

Après une page de crédits et une table des matières, le supplément débute par un chapitre d'historique (History, 6 pages) présentant le temple de Lysandra, et ses environs. Le temple fût maudit durant un siège épique 60 ans avant la campagne. Le meneur des assaillants, Valkyrion, voulait épouser de force la grande prêtresse du temple, Melantha. Mais elle trouva la mort durant les combats, et ses derniers mots furent une malédiction pour venger ses gens. Depuis, le temple et son phare mitoyen n'apparaissent que lors des nuits de pleine lune. En dehors de ces moments, le temps y est complètement suspendu.

Le second chapitre (Adventurers, 19 pages) est un guide pour la création d'un groupe d'aventuriers voulant explorer le temple de Lysandra. Il donne tout d'abord des conseils sur les liens et les motivations à créer entre les personnages pour que le groupe reste uni, et sur les adpatations à opérer aux règles de BESM pour coller à l'ambiance des jeux vidéos d'explorations de donjons. Le seconde partie du chapitre est consituée de Templates de personnages, proposants des races ou des classes. Il se conclut par une présentation du matériel disponible pour les aventuriers, et d'un système monétaire.

Le chapitre suivant (Noah's Landing and Environs, 11 pages) décrit le village de Noah's Landing, le pied-à-terre le plus proche de la tour fantôme. Il débute par un exposé de la géographie des environs, et du Mont Petra sur lequel était érigé le temple. 6 habitants du villages sont ensuite présentés, et peuvent être utilisés comme pré-tirés ou comme PNJ. Le chapitre se termine par une description de la religion et des langues rencontrées aux abords du village.

Le quatrième chapitre (Labyrinths of Lysandra, 38 pages) constitue le gros de l'ouvrage, avec la description des 3 sections du temple et du phare. Des précisions sont données au sujet des serrures, de l'éclairage, et des rencontres aléatoires. Il s'agit de re-créer par les dés les combats aléatoires traditionnels des jeux vidéos japonnais. Un plan numéroté est fourni pour chaque niveau du donjon, et à chaque numéro correspond un paragraphe donnant la description du lieu, de ses occupants avec leurs caractéristiques, et éventuellement de notes pour le MJ. Chaque niveau a également sa propre table aléatoire de rencontres : plus les personnages descendent en profondeur, plus les risques encourus sont grands. S'ils trouvent le passage, les personnages pourront rencontrer au dernier sous-sol l'esprit maléfique de Valkyrion, enfermé par la malédiction, qui n'aspire plus qu'à libérer le démon Alrinach le Corrupteur.

L'ouvrage se conclut par 2 appendices (19 pages). Le premier fournit des Templates et des exemples de monstres pour les rencontres aléatoires. Le second est une liste d'objets magiques présents dans le temple. Un index remplit la dernière page du livre.

Cette fiche a été rédigée le 22 juin 2010.  Dernière mise à jour le 27 juin 2010.

Critiques

Jérôme, Le P'tit Timonier  

J'ai été très deçu par l'achat de ce supplément. Après Uresia et le Fantasy Bestiary, je m'étais habitué à du matériel générique et adaptable de qualité dans cette sous gamme BESM Fantasy. J'ai fait l'erreur de l'acheter les yeux fermés, en me disant "ça doit donner du contenu pour faire des donjons typés manga"...

... Raté, le but n'est pas de faire DES donjons, mais UN donjon. Qui ne se trouve même pas dans l'archipel d'Uresia. Et dont les cat-girls n'ont pas les mêmes attributs (un template différent est donné dans les 2 suppléments). Le choix de Guardians of Order de faire une sous-gamme de 3 suppléments, dont 2 ne sont pas complètement compatibles entre eux reste pour moi un mystère.

Qu'à cela ne tienne, certains peuvent être intéressés par un supplément décrivant un donjon typé anime (même si moi pas trop). Alors comment est-il, ce donjon ? Je le trouve un peu fade, et incomplet. Il y a de bonnes idées, les combats aléatoires peuvent sans doute créer de bons fous rires autour de la table de jeu, s'ils sont bien gérés. Idem pour certains PNJ rencontrés. Mais la grande majorité du donjon sent le réchauffé, et l'ultra classique du med-fan. Le côté manga ne sera apporté au final que part les PJ, et l'interprétations de leur spécificités. Le pire, c'est qu'il n'y a aucune accroche, à aucun endroit, pour dire ce que des personnages viendraient faire ici, ce qu'ils voudraient y chercher.

Il y a un donc un énorme travail d'adaptation à fournir par le MJ et les joueurs, pour créer un groupe qui collera à l'ambiance prévue dans ce BESM Dungeon, mais qui ne pourra pas se créer d'elle même faute de contenu. Alors une fois sur le mode créatif, avec un bon groupe soudé, et les idées qui fusent, pourquoi se forcer à revenir sur le contexte de ce donjon fade, plutôt que de continuer sur la lancée ? Au mieux il servira de carcan, mais pas plus.

Au final, s'il est utilisé par des gens souhaitant du clé en mains, les parties manqueront de peps. S'il est utilisé par des gens pouvant plus s'investir dans la préparation de la partie, il est quasiment inutile.

Critique écrite en juin 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques