Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Athala

.

Références

  • Gamme : Athala
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Auto-édition
  • Langue : français
  • Date de publication : juin 2012
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 192 pages à couverture souple.

Description

Athala se destinant à des joueurs expérimentés, il fait l'impasse sur tout chapitre général sur le jeu de rôle, et même sur toute introduction, ce rôle étant plutôt dévolu à la quatrième de couverture. En revanche, tout au long du texte, les marges proposent exemples, clarifications et options pour enrichir le texte principal.

Celui-ci est découpé en trois parties :

  • Le Personnage (86 pages) : création de personnage et description de l'univers
  • Les Règles (28 pages) détail du système de jeu
  • La Magie (58 pages)

La partie consacrée au personnage permet de créer son alter ego et se compose surtout de données techniques. Elle commence par une page résumant le processus de création, puis elle est suivie par Le Monde (5 pages), un aperçu de la géographie et des grandes nations de Rayhana.

Les chapitres suivants détaillent chaque composante du personnage :

  • Races (4 pages) présente les différentes races et espèces jouables.
  • Identité (2 pages) propose une liste d'origines sociales déterminant les données de base du personnage.
  • Religions (4 pages) fait de même pour les principaux cultes.
  • Inné du Personnage (2 pages) revient sur les caractéristiques principales et les diverses caractéristiques dérivées.
  • Professions (33 pages) expose un système de progression par palier, dans lequel les personnages doivent choisir entre spécialisation dans un domaine d'expertise, et savoir général mais limité dans plusieurs métiers.
  • Talents (12 pages) décrit la liste des compétences.
  • Historique (8 pages) propose une liste d'avantages et de défauts.
  • Progression du Personnage (5 pages) fournit les règles d'expérience.
  • Enfin, Equipement (10 pages) rassemble prix et caratéristiques, et propose aussi des illustrations des armes.

Plus courte, la seconde partie décrit pourtant le coeur du système. Il commence par un aperçu d'une page des Généralités, et consacre un long chapitre au Combat (12 pages), pour lequel de nombreuses options sont proposées, dont une gestion très précise des dommages. Sy ajoutent aussi des chapitres consacrés aux Talents (3 pages) et aux Variantes (1 page) de leur utilisation. Puis les différentes formes de dommages sont déclinées en Endurance (2 pages), Santé Mentale (1 page), Guérison (5 pages) et Résistances (1 page) pour les objets, mais aussi en Chutes et Projections d'Objets (2 pages). Le coeur du système est assez simple, mais dans chaque chapitre des options sont proposées pour adapter les règles aux goûts de chacun, voire à chaque aventure.

La dernière partie décrit la magie d'Athala, en commençant par quelques Généralités (2 pages) sur le système. Un peu plus loin, les Règles de Magie (4 pages) présentent l'utilisation des points de magie et de la sorcellerie en combat.

Puis les deux familles de magie sont vues plus en détails : la Magie Intuitive (4 pages) décrit quatre écoles et une liste de formules pour chacune d'elles. La Magie Construite (3 pages) se taille la part du lion, avec un premier chapitre ne décrivant que l'utilisation combinée des runes. Celles-ci sont ensuite décrites exhaustivement (Runes, 34 pages), et classées par école de magie. Enfin, les Spécificités des Initiés (8 pages), les magiciens maîtrisant la magie construite, sont passées en revue à travers sept traditions magiques et les règles propres à chacune.

Le dernier chapitre, Alchimie (3 pages), décline les règles précédentes pour la création et l'utilisation d'objets magiques, rares et précieux sur Rayhana.

L'ouvrage s'achève par deux annexes. Créatures (4 pages) décrit une poignée de créatures surnaturelles, quelques animaux et même des modèles de personnages non-joueurs. Selon que le personnage est ou non magicien, La Fiche de Personnage occupe jusqu'à 5 pages. Une seconde fiche est proposée (3 pages), remplie et commentée avec les caractéristiques du personnage ayant servi d'exemple dans la première partie.

Cette fiche a été rédigée le 14 juillet 2012.  Dernière mise à jour le 3 octobre 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.