Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Medieval Tapestry (A)

.

Références

  • Gamme : Ars Magica
  • Sous-gamme : Ars Magica - 4ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1997
  • EAN/ISBN : 1-887801-60-X
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages à couverture souple

Description

Ce supplément est en fait une collection de textes d'ambiance et de personnages (pouvant faire office d'archétypes ou de PNJ). Il est divisé en six grandes parties : nouveaux archétypes de mages, nobles, ecclésiastiques, gens du commun, mages et étrangers (sous-entendu étrangers à l'Europe Mythique occidentale : Vikings, Maures...).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Critiques

Jérôme Darmont  

Avec cette troisième extension pour Ars Magica Quatrième Édition, Atlas Games confirme ses progrès constants. A Medieval Tapestry est un supplément réussi aussi bien au niveau du fond que de la forme. Loin d'être ennuyeuse, cette volumineuse compilation de personnalités d'Europe Mythique intègre également une multitude d'idées de scénarii et d'encadrés historiques concernant le XIIIème siècle.

Six nouveaux archétypes de mages sont tout d'abord proposés. Ils sont destinés à sortir du carcan des Maisons Hermétiques. Il est possible d'incarner, par exemple, un mage théoricien ou un bâtisseur d'Alliances. Viennent ensuite les personnages proprement dits, organisés en grandes catégories : ceux qui dirigent, ceux qui prient, ceux qui triment, ceux qui pratiquent la magie et, finalement, des figures plus exotiques (arabes, vikings). Tous les personnages, conçus par des fans d'Ars Magica, sont minutieusement détaillés, aussi bien en termes d'historique qu'en termes de jeu. Le supplément se termine sur deux index très pratiques et une bibliographie attestant du sérieux des références historiques.

A Medieval Tapestry est plutôt destiné à ceux qui débutent à Ars Magica, car il fournit des exemples de personnages rigoureusement créés d'après les règles de la quatrième édition, ainsi que de nombreux détails sur la vie au Moyen Âge. Les vieux habitués pourront toutefois y puiser des idées de personnages originaux pour peupler leur Saga, ainsi que de nombreuses amorces de scénario. En définitive, A Medieval Tapestry n'est pas un supplément indispensable pour jouer, mais est une mine d'informations et d'inspirations diverses qui peut s'avérer bien utile.
[Critique parue dans Casus Belli no 112]

JyP  

Comme il est expliqué dans l'introduction, A Medieval Tapestry peut être utilisé de trois manières différentes : comme un recueil de PNJs tout prêts (ce qui est bien utile), comme un recueil de début de scénarii (vu qu'on indique pour chacun différentes pistes possibles pour qu'il interagisse avec les PJs), et enfin comme un recueil de background historique. Et quel background ! Il est orienté principalement sur le Tribunal Provençal (et donc la croisade contre les cathares), mais est très utile et complet.

De fait, ce supplément dépasse le but qui était fixé, et est un vrai plaisir de Conteur. Que du bon !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques