Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Ars Magica

.

Références

  • Gamme : Ars Magica
  • Sous-gamme : Ars Magica - 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Lion Rampant
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1987
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages à couverture souple.

Description

La première édition d'Ars Magica est organisée comme suit. Le chapitre 0 (8 pages) explique les innovations introduites à l'époque, qu'elles soient conceptuelles (jeu en troupe, emphase sur les mages puissants, contexte médiéval historique, pas de gestion de l'argent...) ou techniques. Le chapitre 1 (21 pages) est consacré à la création des personnages (mages, compagnons et servants). Le chapitre 2 (12 pages) détaille les compétences disponibles (bien plus nombreuses que dans les éditions suivantes). Le chapitre 3 (15 pages) est consacré au combat.

Le chapitre 4 (12 pages) décrit les mécanismes de base de la magie, le chapitre 5 (32 pages) tous les sortilèges et le chapitre 6 (15 pages) les activités magiques en laboratoire (soit près de 60 pages au total pour la magie !). Le chapitre 7 (11 pages) traite de l'Ordre d'Hermès, auquel appartiennent les mages, ainsi que de la société médiévale. Le chapitre 8 (18 pages) explique comment créer des créatures et donne de nombreux exemples (animaux, dragons, morts-vivants, démons, êtres féériques...). Le neuvième et dernier chapitre (16 pages) est un ensemble de conseils au Conteur (gestion des Alliances, idées de scénarios, etc.).

Finalement, les dernières pages d'annexe sont un scénario d'introduction de 2 pages et des feuilles de personnage (mage, compagnon et servant) et d'alliance.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Jérôme Darmont  

Ars Magica 1ère édition, c'est mythique ! Cette édition n'est pas aussi complète que les éditions suivantes, mais elle marque déjà tout ce qui a fait le charme d'Ars Magica : les différents types de personnages volontairement déséquilibrés (mages puissants, compagnons intermédiaires, servants "chair à cannon"), le système de magie unique et inégalé depuis (notamment du côté des activités de laboratoire --invention de sorts, d'objets magiques, de potions, familiers, etc.), le contexte historique-fantastique, etc.

Le manque principal de cette édition concerne le background de l'Ordre d'Hermès (le code d'Hermès, les 12 maisons...), qui est expédié en deux pages ! En revanche, il y a des choses intéressantes comme les "whimsy cards", des cartes que les joueurs peuvent jouer en cours de jeu pour influer sur le cours du scénario. Je ne peux pas en dire plus, elles étaient vendues à part et je ne les ai jamais trouvées. Curieusement, il y a aussi beaucoup plus de créatures magiques (intéressantes, de surcroît) décrites que dans les éditions suivantes. Bref, le bonheur des collectionneurs, quoi.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques