Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

On Ne Fait Pas d'Omelette Sans...

.

Références

  • Gamme : Arkeos
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Extraordinary Worlds Studio
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2004
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

fascicule de 8 pages

Description

"On ne fait pas d'omelette sans..." est un scénario officiel de convention, écrit pour les Croisades d'Unnord 2004.

1934, 72ème étage de l'Empire State Building.

Les personnages reviennent de la jungle indienne avec l'oeuf de Siddhãrta, une relique qui aurait été pondue par le Bouddha lui-même. La Société de Recherche des Enigmes Historiques, leur employeur, n'a pas lésiné sur les moyens.

Tout se passe pour le mieux jusqu'à ce que des serveurs asiatiques tentent de voler l'oeuf pour le remettre à un groupe de Cowboys dirigé par un Clown, perchés dans une montgolfière.

L'enquête des joueurs les mènera de Chinatown à Boynton Canyon (Navaronne, Arizona), et les mêlera à la mafia chinoise, l'agence Pinkerton et le FBI.

Les deux dernières pages de ce fascicule contiennent les caractéristiques des principaux protagonistes.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

One Eye Pied  

L'amorce de ce scénario est un vrai bonheur !Bien qu'elle compte beaucoup sur la curiosité des PJ, l'action y est fulgurante et décallé.Un bon scénar pulp, même si l'on peut regretter le défaut commun à presque tous les scénars de la gamme : on a souvent l'impression de suivre des scènes d'action les une à la suite des autres, de façon très linéaire.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques