Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Breviarium

.

Références

  • Gamme : Aquelarre
  • Sous-gamme : Troisième édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : NoSoloRol Ediciones
  • Langue : espagnol (castillan)
  • Date de publication : janvier 2013
  • EAN/ISBN : 978-84-940709-6-9
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 260 pages.

Description

Ce Breviarium est une forme condensée et plus économique de la troisième édition de Aquelarre qui fait 300 pages de plus. Elle contient l'essentiel pour jouer, reprenant directement le texte de l'édition complète, élagué au strict minimum.

Les dix premières pages sont une présentation de l'éditeur et une introduction au jeu de rôles en général et à Aquelarre en particulier.

Pars I : Dramatis Personae (49 pages) couvre la création de personnage, avec deux méthodes. La première est celle des deux éditions précédentes, en grande partie aléatoire. La seconde permet de choisir librement tous les éléments du personnage afin d'obtenir le concept recherché.

Pars II : De Re Ludica (27 pages) détaille le système de jeu et explique l'aspect mécanique des éléments qui composent le personnage : caractéristiques, compétences, etc. C'est aussi là qu'est décrit le système d'expérience.

Pars III : Ars Medica (12 pages) couvre les éléments concernant les blessures et les soins. Dans un cadre médiéval historique, ce dernier point est fortement sensible. Aquelarre étant un système à points de vie, c'est modélisé de manière simple : le personnage perd 1d4PV par semaine à cause des infections, manque d'hygiène, etc. S'il se repose, il en regagne aussi un certain nombre, dépendant de sa Résistance. Des soins médicaux hebdomadaires annulent la perte si le médecin réussit son jet de Soigner.

Pars IV : De Re Militari (29 pages) contient tout le système de combat. C'est là que sont décrites les actions de combat, les dommages, avec quelques variantes : combat à cheval, modificateurs de situation, etc. Suivent les descriptions d'armes, d'armures et de boucliers.

Pars V : Mundus Rationalis et Irrationalis (5 pages). Chaque personnage est doté d'une double caractéristique : IRRationalité / Rationalité, abrégées en IRR/RR. La somme des deux fait toujours 100. En fonction de ce qu'il fait ou voit, un personnage peut perdre de l'un des deux et augmenter l'autre. Avoir une forte RR c'est avoir une certaine foi en Dieu et la science. Un tel personnage ne croit pas en les sortilèges ou la magie noire, un prêtre peut même parvenir à accomplir quelques miracles. Une forte IRR, par contre, fait que le personnage croit à la magie, aux socières, aux démons. À un niveau assez élevé, il est capable de lancer sorts et maléfices (tous les sorciers ne sont pas maléfiques). Ce chapitre décrit brièvement le mécanisme et les gains/pertes de rationalité.

Pars VI : Ars Magica (35 pages) se consacre à la sorcellerie et fournit toutes les règles sur le lancement de sortilèges, ainsi qu'un grimoire fourni.

Pars VII : Ars Theologica (35 pages) couvre toute la partie sur la Foi et son pouvoir. Il comporte des considérations sur la Foi, décrit les rituels de Foi (miracles) mais aussi les péchés et les pénitences, les voeux et promesses ou encore le fait de s'en remettre aux saints. À noter que les trois religions du Livre y sont représentées.

Pas VIII : Bestiarium (21 pages) est, comme son nom l'indique, le bestiaire. Il débute par des considérations sur les démons et les archanges, avant de proposer ce qui est appelé dans Aquelarre des "créatures irrationnelles" comme les dragons ou les lutins. Enfin, quelques animaux courants, tels l'ours, sont aussi présentés.

Pars IV : Mores (23 pages) se consacre aux mœurs médiévales. Ce chapitre fournit de nombreux éléments sur la vie quotidienne à l'époque : manger, s'habiller, les villes et villages, la mentalité de l'époque, la hiérarchie sociale, etc. Quelque pages sur la Fraternité Vera Lucis ferment le chapitre : il s'agit d'une société secrète qui se consacre à la lutte contre la sorcellerie et les créatures irrationnelles, pouvant servir de pourvoyeur de missions aux personnages qui en seraient membres.

Enfin, les 20 dernières pages proposent 5 appendices :

  • Commercium est une liste de prix d'armes, armures, équipement, transport, habits, nourriture, etc., avec une brève description ;
  • Nomina se consacre à l'onomatique des cultures de la péninsule ;
  • Corpora Non Humana propose des règles de localisation des coups pour les créatures non humaines ;
  • Pugnae propose des règles de combat de masse avec implication des personnages ;
  • Conversiones propose des règles de conversion des éditions antérieures de Aquelarre vers la troisième édition.
L'ouvrage se termine par une fiche de personnage et une carte des royaumes de la péninsule ibérique vers le XIVè siècle.

Cette fiche a été rédigée le 10 novembre 2017.  Dernière mise à jour le 23 décembre 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.