Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Aquelarre

.

Références

  • Gamme : Aquelarre
  • Sous-gamme : Troisième édition
  • Version : troisième édition révisée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : NoSoloRol Ediciones
  • Langue : espagnol (castillan)
  • Date de publication : octobre 2013
  • EAN/ISBN : 978-84-941320-8-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en quadrichromie à couverture rigide de 536 pages au format A4.

Description

Cette troisième édition révisée d'Aquelarre est identique à la troisième édition, si ce n'est qu'elle intègre directement dans le texte les divers erratas qui ont été détectés depuis la parution de l'édition non révisée. Elle comporte également un nouvel ISBN.

Cette fiche a été rédigée le 17 novembre 2013.  Dernière mise à jour le 21 novembre 2017.

Critiques

Loris Gianadda  

La petite merveille méconnue venue de par-delà les Pyrénées. Les francophones ne connaissent de ce jeu que la tragique seconde édition révisée, la seule parue en français. Et je peux comprendre leur critique. Mais passer à côter de la nouvelle édition de ce jeu est vraiment dommage.

D'abord, l'objet. 600 pages A4 tout en couleurs, avec des illustrations façons enluminures médiévales. L'ouvrage est magnifique, parfaitement organisé, avec index et table des matières. Bref, un livre qui, sur la table, pose déjà l'ambiance.

Maintenant, le contenu : l'univers de Aquelarre est le Moyen-Âge (XIII-XIVè siècles) tel que l'envisageaient ses habitants : un univers où les sorcières font des sabbats et lancent le mauvais œil, où des créatures bizarres hantent les bois, où on dresse des croix en haut des montagnes et où on laisse un peu de nourriture à la croisée des chemins, au cas où. Mais c'est aussi l'Espagne de la fin de la Reconquista, fractionnée entre plusieurs royaumes parlant des langues différentes, où la religion est un point de sévère divergence politique et sociale. Rien qu'avec ces éléments, il y a moyen de faire énormément de scénarios (et les auteurs ne se privent pas d'en fournir dans la gamme pléthorique). Le livre de base est un immense puits d'informations sur cette époque.

Enfin, les règles ont été revues et nettoyées sans pour autant perdre l'aspect "simple & BRP" des origines. La création de personnages n'est plus obligatoirement aléatoire et il y a moyen de faire un groupe cohérent. Les règles de foi/magie sont clarifiées et désormais tout est clair.

Bref, un grand jeu, un très grand jeu dont il est tragique que personne ne se soit présenté pour le traduire !

Critique écrite en novembre 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques