Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Rinascita

.

Références

  • Gamme : Aquelarre
  • Sous-gamme : Aquelarre - 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : JOC Internacional
  • Langue : espagnol (castillan)
  • Date de publication : juillet 1993
  • EAN/ISBN : 84-7831-113-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre au format 305 mm x 210 mm, couverture rigide, 88 pages.

Description

Rinascita est un supplément destiné à jouer à Aquelarre dans une époque plus tardive que celle du livre de base : la période 1450-1600 (au lieu du XIVe siècle). Rinascita introduit donc de nouvelles règles, de nouveaux personnages, des synopsis de scénarios, 6 courtes aventures et une campagne.

Le supplément est composé comme suit.
Après une brève introduction, le chapitre "Aquelarre à la Renaissance" (8 pages) vise à la présentation des principaux changements par rapport au livre de base : trois nouveaux types de personnages (le "picaro", l'inquisiteur et le mercenaire), la disparition du royaume de Grenade tombé sous les assauts chrétiens en 1492, de nouvelles compétences (armes à feu, artillerie, étiquette, génie militaire, tactique), de nouvelles armes et armures (en particulier les armes à feu, changement notable !), et une chronologie de cette nouvelle période.

"L'art de la guerre" (5 pages) présente le renouveau de l'art militaire à la Renaissance (modifications des armées, évolution des pensées stratégiques), ainsi que quelques personnages marquants (de Pedro Navarro, considéré comme l'inventeur des mines militaires, à Gonzalo Fernandez de Cordoba, surnommé Le Grand Capitaine).

La Sainte Inquisition se devait bien d'avoir son chapitre pour elle seule, même réduit (2 pages). La présentation de son origine, de son organisation et du processus de ses enquêtes vise à donner un cadre clair aux personnages de cet inquiétant office.

Mages, sorcières et inquisiteurs, se trouvent dans le chapitre qui leur est consacré. En 7 pages, on a une galerie de nouveaux PNJ, tous historiques, qui vérifient dans plus d'un cas le dicton "la vérité dépasse la fiction".

Les "légendes populaires" (6 pages) fournissent douze synopsis de scénarios, d'une demi-page chacun. Chaque idée d'aventure est présentée avec une courte introduction présentant le contexte, puis une série de suites possibles.
Vient ensuite une série de scénarios plus conséquents que les synopsis précédents.

"El retorno de la espada" (Le retour de l'épée) est un court scénario (3 pages). Province de La Mancha (oui, le pays de Don Quichotte), mai 1498. Les PJ vont-ils pouvoir aider Arnau, le nouveau médecin du duc de Peñarroya, à prouver qu'il n'est pas un "faux chrétien" pratiquant des rites juifs en cachette, mais bien un "vieux chrétien" ? Il va falloir, pour cela, remuer la boue d'un procès inquisitorial remontant à douze ans auparavant.

"Odio en Granada" (Haine à Grenade) est un scénario de 5 pages pour 3 à 5 PJ. Grenade, fin 1499. La ville est sous tension, à cause du changement de politique des Rois Catholiques vis-à-vis des musulmans d'Espagne. Certains prêchent la Croisade, d'autres le Jihad, tandis que Frimost, le démon de la destruction souffle sur les braises...

"Affer Surat" entraîne les PJ dans une campagne en trois parties (15 pages) sur les terres d'Afrique. Alvaro Gonzaga cherche à recruter un groupe de bons chrétiens pleins de sang-froid et capables de se faire passer pour des Maures. Seront-ils assez bons pour traverser le Sahara et mettre la main sur le trésor qui se trouve, selon lui, derrière cette mer de sable ? Pirates berbères, chameliers touaregs, adorateurs de Sucur Benoth, la routine, quoi.

"A la mujer, el Diablo le dio el saber" (Le Diable a donné le savoir à la femme) est écrit par Jordi Cabau, pour 2 à 4 PJ. Bernardo, le patron de la seule auberge du village de Llanes, dans les Asturies, voudrait bien marier sa fille aînée, Clara, avec un garçon de talent, travailleur, sachant compter et... riche. Mais si les filles facilitaient les plans de leur père, ça se saurait. Pas besoin du démon de la discorde, l'amour d'un garçon désargenté suffira.

"... Pero haberlas, haylas" (Pour en avoir, on en a...) est dû à Jordi Cabau. En 9 pages, il continue à explorer les Asturies, en 1517. Ce n'est pas facile d'être accusé d'avoir tenté d'assassiner le roi d'Espagne Carlos I, les PJ l'apprennent à leurs dépens. Et il ne fait pas bon croiser le chemin de Ruggero, le tueur à gages calabrais, qui vous égorge comme il saigne un poulet. Et que fait là ce lutin ?

"La carne muerta" (La chair morte) attend 4 ou 5 PJ, pour les bousculer en 5 pages. Valence, 1529. Année de réconciliation et de paix pour la couronne ? On parle même de la paix avec la France. Pour 150 reales d'argent, iriez-vous soulever un coin du voile qui cacherait des actes de nécromancie à Bocairente, surtout si c'est frère Antonio de Guevara, ancien confesseur du roi et actuel Inquisiteur du royaume de Valence, qui les offre... Depuis quand l'Inquisition fait-elle laver son linge sale par d'autres ? Méfiance.

"El secreto de la inmortalidad" (Le secret de l'immortalité) est un scénario pour 3 à 5 PJ (par le duo Miguel Aceytuno et Ricard Ibañez). Il conclue ce livre, en 6 pages. Pampelune, 1609. Les PJ sont invités par une étrange équipe ecclésiastique, à jouer les trouble-fêtes lors de la grande messe noire, l'Akelarre, du solstice d'été : Alonso de Salazar, Inquisiteur et membre du "Conseil de l'Inquisition suprême et générale", leur demande d'aller frapper aux portes de l'Enfer et de regarder dans les yeux celui qui n'avait que Dieu au-dessus de lui. Mais le pire diable n'est-il pas celui qui se cache dans le coeur des hommes ?

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.