Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Codex de l’Innommable

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages couleur à couverture rigide.

Description

Le Sandy Petersen's Field Guide to the Lovecraftian Horrors (Codex de l'innomable en VF) est la réunion des deux ouvrages précédemment publiés par le même éditeur aux USA (par Descartes en France), Les Monstres de Cthulhu et Les Créatures des Contrées du Rêve. Les créatures présentées sont les mêmes, bien qu'il y ait eu un peu de ré-ordonnancement (les Hommes-serpent et Tsathoggua passent dans la première partie, tandis que les Nightgaunts et Moon-Beasts passent dans la section sur les Contrées du Rêve). Au niveau des textes, le contenu est identique à celui des deux ouvrages précédents, par contre les illustrations ont toutes été refaites.

L'ouvrage s'ouvre sur les titre, crédits et sommaire (3 pages) suivis d'un avant-propos présentant ce nouvel ouvrage (2 pages dont une illustration).

L'ouvrage est ensuite essentiellement constitué de deux sections, Les Monstres du Mythe (The Monsters of the Mythos, 59 pages) et Les Créatures des Contrées du Rêve (The Creatures of the Dreamlands, (58 pages). Chacune de ces sections s'ouvre sur une double page de titre, une reprise de l'avant-propos original et l'arbre de décisions sur 2 pages permettant de déterminer à quelle créature on a affaire, avant de laisser la place à (respectivement) 27 et 26 types de créatures, chacune décrite sur deux pages dont une illustration pleine page.

L'ouvrage se termine sur un tableau comparatif des tailles des créatures du Mythe sur 2 pages et une bibliographie regroupant (sur 3 pages), les deux bibliographies précédentes.

Cette fiche a été rédigée le 22 octobre 2015.  Dernière mise à jour le 5 novembre 2015.

Critiques

batronoban  

Wow ! Franche réussite que ce bestiaire pas comme les autres, puisqu'il ne contient aucune donnée de règles. C'est donc aussi un artbook sur les créatures de Lovecraft.

Il compile en fait deux bouquins déjà parus (au niveau des textes en tout cas, les illus sont refaites), les Monstres de Cthulhu et Créatures des Contrées du Rêve.

Le travail d'illustration et surtout de retravail des designs vus et revus depuis des dizaines d'années offre de belles pépites (le Fungi entre mouche et insecte ou le Yithien coloré et strié), des choses plus osées, mais peut être trop inspirées par d'autres oeuvres (le Nyarlathothep en Alien par exemple, qui perd sa dimension sexuelle et c'est bien dommage pour du Lovecraft...), des illus plus convenues (le banal Dhole, un zombi de plus), mais dans l'ensemble c'est visuellement étonnant et marquant. Il faut saluer cette volonté de présenter un nouveau point de vue artistique sur ces monstres.

J'aurais bien mis la note maximum mais j'avoue que les textes laissent peu de place à l'imagination : les auteurs nous disent que c'est comme si et comme ça, que la chose vole à 70km, qu'elle mange de la salade deux fois par jour, etc. Ca casse un peu le mystère et très franchement un peu moins de blabla (y'en a déjà pas beaucoup, c'est vrai) aurait été super pour laisser place aux illustrations qui sont le premier intérêt de ce livre.

Côté matériel, c'est du tout couleur, couverture rigide avec vernis sélectif, et pour 30 euros ça vaut le vaut largement. C'est su-perbe !

 

Critique écrite en novembre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :