Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Cathulhu

.

Références

  • Gamme : Appel de Cthulhu (L') / Call of Cthulhu
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Sixtystone Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2014
  • ISBN : 978-1-909095-09-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 68 pages à couverture souple.

Description

Cathulhu est un supplément de contexte pour l'Appel de Cthulhu permettant de jouer un nouveau type d'adversaires des Grands Anciens et autres Dieux Extérieurs, familiers des Contrées du Rêve. La race féline est effectivement au fait de l'existence de ces entités depuis des temps reculés. Cathulhu a d'abord été publié en allemand sous le titre Katzulhu dans le magazine Cthulhoide Welten, puis traduit en anglais avec nombre d'ajouts dans le magazine Worlds of Cthulhu. Cet ouvrage reprend le texte de la version anglaise avec des modifications mineures : quelques phrases sont réécrites, un petit paragraphe est remplacé par une table synthétisant son contenu, etc.

Les chats partagent l'éventail des attributs des investigateurs classiques, avec des assortiments de dés différents pour leur détermination : 1D3 pour la Force, 2D6+14 pour la Dextérité, 1 en Taille, etc. La Santé Mentale est cependant remplacée par la Sentience (SEN) qui mesure les aptitudes cognitives et dont la diminution ramène le chat à ses instincts, rendant plus difficile des actions comme la lecture dess écrits humains.  Ils disposent également de Tours (Tricks), un déterminé par leur race et un au moins au choix du joueur, et peuvent utiliser la magie dans les Contrées du Rêve. Les Tours incluent des Tours "réalistes" (être un chat errant, qui donne des bonus dans la compétence Connaissance de la Rue), extraordinaires (Hypnotisme) voire surnaturels (les Neuf Vies des chats). Dans la mesure où les chats n'ont pas de profession, les points de compétence à répartir sont calculés différemment des personnages humains.

Après les titres, mentions légales, sommaire et crédits (4 pages), l'Introduction (2 pages dont une illustration pleine page) présente le sujet de l'ouvrage. Character Creation (18 pages) aborde la façon de créer un personnage félin. Ce processus passe par la détermination des attributs, puis le joueur va choisir une race de chat (chartreux, persan, etc.) parmi dix-sept, chacune pouvant apporter des bonus et désavantages. Le choix parmi les 52 Tours vient ensuite : 4 pages présentent les Tours et une page l'arbre des pré-requis pour les choisir. Vient ensuite la détermination des scores des 35 compétences ouvertes aux félins. Certaines proviennent de la liste standard du livre de base tandis que d'autres sont spécifiques aux chats : feulement, miaulement, langage humain, se nettoyer, dormir...

How To Play A Cat (2 pages) donne des conseils aux joueurs et discute de la façon de jouer des chats, notamment comment un groupe peut se former, mais aussi des attitudes classiques des chats et de la communication entre eux. Additional Cthulhu Rules (4 pages) prévoit des règles pour des situations spécifiques à Cathulhu : réaction à l'herbe à chats, acquisition de nouveaux Tours, l'attaque mortelle des chats des Contrées du Rêve et les fameuses Neuf Vies, sans oublier la façon dont les chats peuvent perdre de la SAN.

Cats and Bast (2 pages) revient sur l'histoire des Chats et leur relation à la déesse féline égyptienne Bast. Les chats adorant celle-ci peuvent bénéficier de Tours spécifiques. La relation des chats à la magie et au Mythe (notamment à leurs ennemis les Chats de Saturne) est également présentée dans cette section. A Short Bestiary of Feline Foes (4 pages) présente ue quinzaine d'ennemis des chats : Chats de Saturne, employés de la fourrière, oiseaux, Zoogs, etc. What Do Cat Adventures Look Like ? (2 pages) correspond au chapitre de conseils aux joueurs mais pour le Gardien, en approfondissant la façon de créer et mener des scénarios pour ces personnages félins.

The Black Cat (18 pages) est un scénario se déroulant à Arkham dans les années 1920. Il débute avec la mort de Tom-tom, un gouttière du voisinage des investigateurs. D'autres meurtres félins peuvent s'ensuivre. Essayer de trouver qui a tué ces compagnons va confronter les chats à un de leurs ennemis jurés et à un humain trop enclin à visiter les Contrées du Rêve, et ce jusque sur son territoire. Le scénario propose une description complète du repaire de l'antagoniste et des pistes sur la façon de résoudre l'affaire.

A Cathulhu BIbliography (2 pages) présente des ouvrage intéressants pour les meneurs et joueurs de Cathulhu, notamment en rappelant le cycle des Contrées du Rêve de Lovecraft ; cela inclut le jeu Cat paru entre les versions magazines et la présente version de Cathulhu. History of the Bubastis Cult (4 pages), une section ajoutée par rapport à la version magazine, revient alors sur l'histoire du culte de Bast depuis l'Egypte ancienne, notamment ses liens avec le culte du Pharaon Noir initié par Nephren-Ka. Ce chapitre propose également quatre nouveaux sorts liés au culte.

Après une feuille de personnage adaptée (2 pages), plusieurs publicités pour d'autres publications de Sixtystone Press complètent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 22 mai 2014.  Dernière mise à jour le 13 juin 2014.

Critiques

Shaman Chat  

Je pourrais me contenter d'un 4 parce qu'il n'y a pas assez de pages et qu'on en voudrait plus.
Je pourrais aussi râler sur le nombre de points de compétences de base à répartir (que j'ai adapté à X10 au lieu de X5 en en rajoutant 50 en plus, donc) mais c'est le propre souvent de tous les jeux d'être bien trop chiche selon moi.
Je pourrais râler parce que les chats dans cet ouvrage n'ont pas les 2D6+24 en DEX de leurs homologues de la contrée des rêves, mais, eh, 2D6+14, c'est déjà pas si mal...
Je pourrais râler sur l'impression noir et blanc alors que le pdf est en couleur.

Mais en tant qu'amateur de chats, de l'appel de Cthulhu, j'ai craqué, j'ai acheté les deux versions : électronique et papier. Et je vais vous dire pourquoi je colle 5.
Parce que ça a la flamme. Ça donne envie de s'y mettre. Je n'avais jamais envisagé une seule seconde de faire jouer des animaux dans ma carrière de mj et là, eh bien, je dois avouer que j'ai une idée sur le fait que les pjs soient des chats supérieurs, des basts (pas dans le supplément mais un supplément est fait pour ça, pour donner la flamme).
Parce qu'il y a une histoire intéressante du culte de Bubastis (bast).
Parce qu'il y a un scénario d'introduction qui m'a permis de broder et de rajouter des trucs persos (un peintre médium, des chats familiers, une amorce de campagne) sur le pouce, chose que j'aime.
Parce que les joueurs ont joué le jeu et n'ont eu aucune difficulté à se mettre dans le bain.
Parce qu'on a bien ri quand moi maître de jeu, j'ai dû incarner un chien un peu con qui parlait à un chat possédant le talent de parler aux chiens.
Parce que c'est pas un livre parodique et uniquement drôle. C'est assez drôle, certes, surtout quand tu es propriétaire de chat, mais ce n'est pas drôle dans l'absolu, c'est un jeu sérieux, qui se tient.
Parce que les chats peuvent voyager dans les contrées du rêves et que c'est l'occasion de ressortir votre vieux supplément et de vous lancer à l'aventure.
Parce que pour une fois la liste de dons (tricks) est fun et que vous aurez de quoi faire le chat de vos rêves ou même tout simplement votre chat (d'ailleurs, on ne peut pas ne pas s'empêcher de penser à la fiche de son chat).
Parce que à peine lu, je me suis fendu d'un petit Cathulhu sur youtube avec mes chats :) Je ne mets pas de lien. Mais franchement quand un jeu vous motive à ce point là à l'achat et que vous le testez trois jours après l'avoir reçu et lu, c'est bon.
Enfin bref.
Il y a de quoi faire un appel de Cthulhu plus onirique, plus fantastique, plus sympathique, plus coloré aussi, plus à bas niveau également. Les menaces qui seraient facilement abattues par des humains sont rudes à passer pour des chats...
Parce qu'on a besoin de sourire et que oui, on peut.
Parce que ça offre une expérience ludique comme je ne pensais pas en vivre. Je sais bien qu'il y a d'autres jeux avec des chats. Mais là, eh.
Quel meilleur univers pour jouer un chat ?

A prendre, sauf si vous avez déjà les vieux worlds of Cthulhu, si vous êtes un amateur de chat.
Si vous ne l'êtes pas. C'est honteux. Pourquoi est-ce que vous jouez à un jeu où le chat est tellement porté aux nues par son auteur sinon ? 
Que la bénédiction de la Déesse soit sur vous.
Meow.

Critique écrite en juin 2014.

Franck Garnier  

1.) Quoi que c'est ? 

Cathulhu est un livret de 62 pages en anglais présentant un setting particulier pour l'appel de Cthulhu : jouer des chats investigateurs.

Ces chats sont des chats pouvant voyager librement vers le monde des rêves et même vers la Lune pour affronter des créatures du mythe qui risque de corrompre le monde des humains. 

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 

Sur le site RapideJDR.

  3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Achat compulsif il faut bien l'avouer. La couverture du livret en lui-même est une tentation trop forte pour un MJ de Cats !

  4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un setting particulier et pouvant agréablement changer d'une maîtrise de l'AdC qui est un jeu dont j'ai fait le tour depuis un moment maintenant.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Cathulhu est un setting complet avec une création de personnage complète (et une feuille de personnage adaptée), un jeu de règles pouvant véritablement jouer des chats investigateurs sans que cela tourne au ridicule et un système de SAN adapté: le chat ne devient pas fou mais perd contact avec son intelligence supérieure pour devenir un simple animal craintif coupé du monde des rêves. Destin tragique mais laissant le personnage jouable plus longtemps qu'un investigateur humain.

6.) Allez vous vous en servir ? 

Oh que oui. Je commence à préparer une feuille de personnage avec une traduction de l'anglais pour ne pas rebuter les joueurs. Le scénario d'introduction du livret permet de lancer les personnages sur une esquisse de campagne jouant sur les deux "mondes" des chats !

7.) Et sinon, vous recommandez ? 

Cathulhu est une vraie bonne surprise et surtout un setting jouable. L’anglais ne pose que peu de problème (je en suis pas très doué en anglais, loin de là) car le système de jeu reste celui de l'AdC.

Critique écrite en décembre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques