Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Doors to Darkness

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages couleur à couverture rigide.

Description

Doors to Darkness est un recueil de scénarios pour la septième édition de l'Appel de Cthulhu. Comme le précise l'Introduction (3 pages), ils sont indépendants les uns des autres et susceptibles d'être joués en une session de jeu, d'une part, et de servir de tremplin pour un nouveau groupe d'investigateurs au départ d'une campagne. Puis Sharing Nightmares (7 pages) propose des conseils pour les Gardiens débutants, concernant autant la façon de rassembler des investigateurs que d'utiliser les règles, de créer un scénario que de gérer les adversaires.

The Darkness Beneath The Hill (21 pages) commence à Providence lorsqu'un de leurs amis invite les investigateurs dans la maison familiale dont il vient d'hériter. Il y a trouvé un passage menant à ce qu'il pense être un tunnel du type utilisé lors de la proclamation de la fin de l'esclavage, qu'il souhaite explorer. Les investigateurs pourront l'accompagner lorsqu'il lancera son expédition. Evidemment, une descente dans ce tunnel muré depuis des décennies ne sera pas aussi tranquille qu'ils pourraient l'espérer.

Genius Loci (21 pages) prend pour cadre la petite ville de Danvers, située entre Boston et Arkham. Un investigateur reçoit des courriers étranges d'un ami hospitalisé suite à une grosse fatigue, qui suggère un comportement suspect du personnel de l'établissement dans lequel il a été accueilli. Notre investigateur et ses compagnons ne vont certainement pas laisser leur ami sans lui porter assistance.

Dans Servants Of The Lake (20 pages), les investigateurs sont recrutés par un banquier pour enquêter discrètement sur le devenir de son fils dont il n'a plus de nouvelles depuis qu'il a quitté les bancs de l'université Miskatonic en cours d'année. Apparemment il a quitté aussi la ville. Ils vont devoir tâcher de remonter sa piste pour savoir où il est et ce qu'il lui est arrivé.

Ties That Bind (20 pages) voit les investigateurs amenés à se rendre dans la petite ville d'Ipswich où quelqu'un a vandalisé un bassin avec fontaine sur un site en construction. Une statue brisée et des cailloux laissés dans l'eau du bassin sont des traces intéressantes. Les propriétaires veulent absolument que le coupable soit trouvé et puni. L’absence d'un des ouvriers pourrait donner une piste mais peut-être que la personne responsable de cet acte peut se targuer de motivations bien plus protectrices. Et ce, même si cela peut présenter un danger pour les personnes alentours.

None More Black (15 pages) voit les investigateurs amenés à se pencher sur le décès d'un jeune étudiant de leur connaissance. Il leur apparait que le défunt aurait été mêlé d'une façon ou d'une autre, comme fournisseur ou comme simple consommateur, à un trafic d'une nouvelle drogue qui circule dans la région, avec un succès croissant. Découvrir quel était ce lien et remonter jusqu'à la source du trafic ne sera pas le plus grand danger à quoi les investigateurs pourront s'exposer.

L'ouvrage se termine sur :

  • les aides de jeu pour les joueurs (15 pages)
  • dix personnages pré-tirés, 4 femmes et 6 hommes (10 pages)
  • un Index (4 pages)
  • les biographies des auteurs (3 pages)
  • des publicités (2 pages)

Cet ouvrage a eu une préversion présentée lors de la convention NecronomiCon d'aout 2015, avec une maquette différente, sur 136 pages N&B, avec des illustrations différentes.

La version papier sort plus tard que la disponibilité de la version électronique.

Cette fiche a été rédigée le 1 novembre 2016.  Dernière mise à jour le 27 avril 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.