Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Devil's Swamp

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 192 pages couleurs.

Description

Devil's Swamp est un recueil de scénarios pour l'Appel de Cthulhu (dans sa 7e édition) se déroulant dans les années 1920 et prenant pour cadre la région des marais Hockomock, qui s'étendent sur près de 7000 Hectares dans le sud du Massachusetts. Devil's Swamp (les marais du diable) est le nom que les premiers colons ont donné à cette région. Hockomock, le nom donné par les tribus natives, signifient "l'endroit où vivent les esprits". La région est réputée avoir été le foyer de phénomènes inexpliqués : depuis l'apparition de boules de feu au milieu du 18e siècle et jusqu'à l'époque contemporaine se sont succèdés des récits d'animaux étranges, OVNI, humanoïdes mystérieux, fantômes, etc. Les marais sont inclus dans le secteur surnommé le Triangle de Bridgewater au cours des années 1970, du nom d'une ville voisine des marais.

Après les titre, crédits, sommaire, et une Introduction présentant brièvement le recueil et la région où il se déroule (4 pages pour le tout), Keeper’s Notes (5 pages) explique la composition des cartes présentées par la suite et donne une liste de rencontres aléatoires que le MJ peut utiliser pour ceux qui s'aventurent sans objectif dans les marais. City of Bridgewater (9 pages) présente ensuite la ville éponyme,telle qu'elle peut apparaître dans le jeu. Le texte décrit l'ambiance de la ville et une quinzaine d'endroits notables, dont les deux journaux de la ville, que les investigateurs pourraient visiter. Viennent ensuite, sur 4 pages, les cartes de Bridgewater et des marais, chacune en deux versions, l'une pour les joueurs et l'autre pour le Gardien. Les scénarios qui suivent peuvent être joués indépendamment les uns des autres ou être reliés par le biais de la Bridgewater Preservation Society, une organisation locale qui se consacre à démystifier les rumeurs de phénomènes étranges qui se produisent dans la région.

Lost (16 pages) commence avec la disparition d'un adolescent, enfant d'un couple de fermiers d'une exploitation aux limites des marais. Le shérif local a demandé des volontaires et réuni du monde pour une battue visant à retrouver l'enfant. S'il est possible de retrouver celui-ci, il sera également possible de croiser une personne qui a un intérêt certain pour l'adolescent et qui a fait des préparatifs à son intention dans le marais.

Deeper Than Skin (27 pages) commence avec la découverte par la police - en quête d'un banquier qui ne s'est pas présenté à son bureau le matin - d'un squelette couvert de boue au voisinage du chalet de pêche de celui-ci. L'enquête pour déterminer ce qui est arrivé à son propriétaire va se mêler à la récente disparition d'une jeune femme de la bonne société, aux activités d'un établissement de spa et bains, et à des légendes des amérindiens locaux.

Le suicide d'une jeune fille rapporté à la Bridgewater Preservation Society, va être le déclencheur d'une enquête qui va amener les investigateurs Là Où Vivent les Esprits (Where the Spirits Dwell, 16 pages). Ce qui a causé la mort de la jeune fille va se révéler lié à la disparition d'une tribu amérindienne deux siècles auparavant.

Canned Articles (34 pages) s'intéresse à un professeur d'anthropologie de l'université locale, absent depuis deux semaines sans que l'on sache où il peut être. Ses publications sur l’histoire des natifs de la région pourraient-elles apporter quelque lumière sur ce qui a pu arriver ?

Hockomock Hounds (19 pages) voit la BPS se lancer dans une tentative de trouver une explication à une rumeur de chien monstrueux qui hanterait un secteur du marais. Lorsqu'ils découvriront que de telles rumeurs se sont faites jour dans le passé, aucun doute que les investigateurs voudront percer ce mystère pour éviter que le molosse ne fasse des victimes.

Terror in the Swamp (11 pages) trouve son point de départ dans une offre de récompense par un fermier des environs pour trouver la bête qui lui dérobe du bétail, bête qu’il affirme être volante. La recherche de cette bête pourrait bien amener les investigateurs à se pencher sur certaines activités de membres de la BPS dans le passé.

The Recluse (22 pages) est un ancien professeur de l'université d'Arkham venu s'installer dans les marais, qu'une reporter de l'un des journaux de Bridgewater souhaitait interviewer. Celle-ci ne donnant plus de nouvelles, son rédacteur en chef engage des investigateurs pour vérifier si c'est sur cette histoire qu'elle travaillait au moment de sa disparition et où elle a bien pu passer.

A Cry for Help (21 pages) parvient aux investigateurs de la part d'un des cadres de la Bridgewater Preservation Society. L'un de ses amis, chercheur au MIT et en visite dans la région, ne s'est pas montré au restaurant où ils avaient rendez-vous, ce qui va totalement à l'encontre de ses manières habituelles. Sa visite dans la région semble cependant liée à certains travaux de recherche auxquels il se livrait au MIT, ainsi qu'à certains habitants des marais.

Une page de publicité pour l'éditeur et des pages blanches terminent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 4 septembre 2018.  Dernière mise à jour le 4 septembre 2018.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.