Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Angel

.

Références

  • Gamme : Angel
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Eden Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2003
  • EAN/ISBN : 1-891153-97-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs à couverture rigide de 256 pages.

Description

Cet ouvrage est le livre de base de la gamme Angel d'Eden Studio. On notera que les illustrations sont quasi-exclusivement des photos tirées de la série et que chaque paragraphe débute par quelques répliques d'ambiance tirées des trois premières saisons.

Chapitre premier - Angel's Path
Ce chapitre introductif de 14 pages est consacré à la définition des concepts de base du jeu de rôle, mais également à la présentation succincte du monde dans lequel la série se déroule : l'Angelvers, un monde où les forces mystiques sont bien plus que des légendes. Ce chapitre contient également un résumé de l'action ayant eu lieu au cours des trois premières saisons de la série.

Chapitre deux - Chosen Champions
Cette section (52 p.) est entièrement dédiée à la création de personnage. Elle débute par des conseils sur la constitution du groupe, les joueurs ayant la possibilité d'incarner le héros de la série ou de partir de zéro en créant une équipe nouvelle. Le système utilisé est l'Unisystem d'Eden Studio, un système générique. Les joueurs ont à leur disposition des points qu'ils peuvent dépenser pour acheter leurs scores dans différentes catégories (attributs, avantages, défauts, compétences). Les attributs, quantifiés de un à sept, sont : force, dextérité, constitution, intelligence, perception et volonté. Le capital de points disponible pour chaque catégorie dépend du type de personnage (vétéran, champion, investigateur) choisi par le joueur. Une liste complète des défauts et avantages est fournie. Ce sont ces avantages qui permettent de faire d'un personnage un vampire, un sorcier ou... un démon. Un descriptif des compétences disponibles et de leur utilisation est également présent. Les compétences sont assez peu nombreuses et très généralistes (Kung-fu, conduite, acrobatie, etc.).

Douze archétypes prêts à jouer (Archetypes, 24 p.) ainsi que les fiches de personnage de la distribution d'origine de la série (Angel, Cordelia, Gunn, Wesley, etc.) finissent le chapitre (Original Cast, 14 p.). Les personnages adultes d'Angel sont, du point de vue du système de jeu, plus puissants et plus expérimentés que les adolescents de Buffy.

Chapitre trois - Helping the Helpless (40 p.)
Le système de résolution est basé sur un jet de D10 + attribut + compétence qui permet de connaître directement son niveau de réussite grâce à une table unique reproduite sur les feuilles de personnage. Les tâches les plus difficiles réclamant plus de niveaux de réussite. Les combats endiablés de la série sont restitués par un système de coups spéciaux. Ces coups sont décrits en détails et possèdent des difficultés, dégâts et effets différents. Les joueurs ont aussi à leur disposition des points d'héroïsme qui leur offrent la possibilité d'améliorer leurs jets de dés, de diviser par deux les dégâts d'une attaque, de forcer le maître à introduire un retournement de situation en faveur des joueurs, à faire une attaque berserk ou à simplement revenir d'entre les morts (en fin d'épisode ou lors d'une prochaine saison). On notera que les règles d'expérience encouragent les joueurs à faire des réparties spirituelles, comme dans la série.

Chapitre quatre - Arcane Approaches
La magie est partie intégrante de l'Angelvers (même s'il n'est pas au coeur de la série) et ce chapitre y est consacré (8p.). À l'image de ce que l'on peut voir dans la série, la magie est plutôt orientée vers les rituels que vers les effets instantanés. Toutes les règles pour pratiquer la sorcellerie sont présentes, mais seuls quelques sorts sont décrits.

Chapitre cinq - Cabals, Covens, and Agencies
Ce chapitre de 16 pages propose des règles permettant de simuler l'appartenance des joueurs à un groupe structuré, organisé et disposant de moyens, de la même manière que les héros de la série appartiennent au cabinet de détective Angel Investigations. Les joueurs disposent d'un capital de points à dépenser inversement proportionnel à leur statut dans l'organisation. Ainsi, ce capital sera faible si les joueurs sont à la tête de l'organisation, à l'image des héros de la série qui dirigent Angel Investigations, ou il sera important, mais dans ce cas les héros ne seront que les simples exécutants d'une organisation plus vaste (comme le F.B.I. ou la C.I.A., par exemple). Ce capital est réparti dans différents domaines : influence dans différentes sphères (criminelle, financière, gouvernementale, surnaturelle), quartier général, équipement. Quatre organisations, dont Angel Investigations et le cabinet d'avocats Wolfram & Hart, sont détaillées en guise d'exemple.

Chapitre six - City of Angel
Cadre principal de la série, la mégalopole de Los Angeles est présentée dans ces 10 pages. Après une présentation succincte de l'histoire de la ville et de ses quartiers principaux, les endroits spécifiques à la série sont décrits : l'hôtel Hyperion, le siège du cabinet Wolfram & Hart ou le club de karaoké Caritas.

Chapitre sept - Something Wicked (30 p.)
Que serait Los Angeles sans sa faune démoniaque ? Un grand centre urbain comme il en existe tant partout autour du monde. Cette section décrit les meurs des vampires, des démons, des loups-garous et des zombies. Tous les détails sont là : descriptif complet, pouvoirs, mode de vie, etc. Les grands méchants ne sont pas oubliés et voient leurs caractéristiques et leur background dévoilés. Tous les membres importants du cabinet Wolfram & Hart sont présentés, qu'ils soient humains ou non.

Chapitre huit - Episodes, seasons and drama
Ce chapitre (18 p.) explique comment créer et gérer une campagne d'Angel. Quel genre de groupe constituer ? Comment bâtir une intrigue ? Comment créer et incarner un PNJ ? Comment structurer sa campagne en épisodes et saisons ? Autant de questions que les maîtres peuvent se poser s'ils souhaitent restituer l'atmosphère d'Angel et auxquelles ils auront des réponses dans ces pages.

Chapitre neuf - Blood Brothers, Part One (12 p.)
Réservé au maître, ce dernier chapitre contient un scénario destiné à être le pilote d'une campagne. Il est parsemé de nombreux encadrés donnant des conseils d'interprétation aux maîtres débutants. Le scénario se termine sur un cliffhanger et verra sa conclusion publiée dans le livret accompagnant l'écran.

Annexes
Les annexes comprennent un précis de jargon de l'Angelvers qui permettra aux joueurs de capter l'esprit des répliques de la série. L'auteur fournit là aux joueurs toute une série de conseils (avouer son incompréhension, mentir, utiliser des références à la culture populaire, etc.) qui reprennent les tics de langage de la série. On trouvera également des notes sur l'Unisytem, des tableaux d'aides de jeu, un glossaire et un index.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 25 août 2013.

Critiques

Romain d'Huissier  

Le complément indispensable à Buffy RPG.

En effet, Angel recycle tout ce qui faisait la force de sa grande soeur (création de personnage illimitée, système de combat fun et léger, gestion des PNJ simplifiée, humour, univers connu...) mais parait immédiatement plus simple à jouer.

Car là où Buffy est une série se concentrant énormément sur la psychologie et l'évolution des personnages (demandant donc à son pendant rôlistique une campagne parfaitement écrite pour des joueurs très roleplay), Angel est plus "fun" et l'univers et sa mythologie y tiennent une place prépondérante. Cela permet un style de jeu plus décomplexé, moins axé sur les personnages et leur interprétation et plus sur l'action, l'exploration, le mystère ou l'horreur.

En plus de cela, Angel RPG propose toutes les règles permettant de créer et jouer des demi-démons et de mettre sur pied des organisations comme Wolfram et Hart ou Angel investigations.

Cerise sur le gâteau, un scénario complet est proposé dans le livre de base.

Angel RPG se place donc bien juste à côté de Buffy, au niveau des meilleures adaptations d'oeuvres en JdR.

Alex  

Première question : Est-il vraiment indépendant de Buffy-rpg ? (et inversément) Oui. Totalement. Les règles sont les mêmes : fun, faciles et à la fois suffisamment rigoureuses. La structure des livres est la même : création des personnages, archétypes, les mécanismes du jeu, le combat, un peu de magie, des monstres, une ébauche du lieu des aventures (Sunnydale pour Buffy, Los Angeles ici), un scénario. Le tout est agréable à lire (ton léger, dans l'esprit de la série, citations) et illustré de photos de la série. (Petit point négatif : une légère compression horizontale sur certaines d'entres elles, mais où est le bouton pour le 16/9 ?...)

Les plus pour Angel : un système simple de créations d'agences, sociétés secrètes,... et la possibilité de fabriquer soi-même ses personnages démons. De plus, la cohérence de certaines qualités a été améliorée (les traits psychologiques). Il y a également quelques manoeuvres de combat en plus (pour l'exemple, ça aide toujours à en créer d'autres).

Les moins : j'ai dû chercher... Ah oui : le scénario. Inachevé (la suite dans l'écran !) et assez conventionnel quoique efficace pour mettre les joueurs dans le bain.

Bref, si vous hésitez et que vous n'êtes pas un collectionneur, choisissez Angel. Non seulement c'est une excellente adaptation mais le système de jeu est très agréable. Il convient aussi bien à l'initiation qu'à des joueurs plus expérimentés et favorisant le "roleplay". De plus, l'ambiance plus "urbaine" et adulte que celle de Buffy permet des adaptations évidentes à d'autres séries. Si vous êtes fan de X-Files, Millenium, Alias, Profiler, Caméléon, oubliez Spycraft et précipitez-vous sur Angel.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques