Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Codex des Minotaures

.

Références

  • Gamme : Agone
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2000
  • EAN/ISBN : 2-84476-071-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret agrafé de 32 pages au format A5, couverture couleur, intérieur noir et blanc.

Description


LE PRINCIPE
Les saisonins sont, dans Agone, les créatures non-humaines patronées par les Dames des Saisons : Printemps, Eté, Automne, Hiver. Chaque saison est découpé en trois Décans, et à chaque décan correspond un type de créature. Chaque Dame est ainsi la marraine de trois races. Depuis que la Dame de l'Automne s'est laissée séduire par le Masque, les saisonins de l'Automne sont corrompus par la perfidie, et sont désormais hostile à leurs anciens cousins.
Les Inspirés peuvent donc exister au sein des neuf autres races, qui sont celles qui peuvent être interprétées par les joueurs. Le Codex des saisonins a été conçu afin que les joueurs puissent mieux cerner leur Décan. Chaque volume du Codex présente aux joueurs ce que pensent et croient les saisonins de ce Décan. Il appartient ensuite à l'Eminence Grise de préciser ou non ce qui demeure encore incertain. La Sentence de l'aube contient en outre 39 pages intitulées "les Secrets des Dames" qui reviennent sur certains éléments des Codex, en présentant à l'Eminence des secrets qui doivent demeurer inconnus des joueurs.

LA FORME
Chaque Codex est présenté de la même manière : la partie intitulée "L'Harmonde" présente l'histoire et la société du Décan. La seconde partie contient toutes les nouvelles règles propres à ce décan (Avantages et Défauts, magie, etc...). La partie "La Menace" présente les particularités des membres du Décan qui ont pactisé avec l'Ombre ou le Masque. "Dans les secrets des Dames" révèle quelques secrets du Décan. Tout au long du livret, on trouve des encadrés grisés qui présentent des personnalités du Décan, des précisions de "background", le comportement vis-à-vis des autres décans, ou des éléments particuliers de règles. Enfin, au centre de chaque Codex, on trouve les illustrations de deux saisonins du décan en question, en pied et en pleine page.

LE FOND
La présentation de l'histoire des minotaures est narrée par la Bête, le père de tous les minotaures, qui perçoivent sa voix en eux au moment où ils reçoivent la Flamme, de façon mystérieuse. Celle-ci leur explique la parenté qui existe entre les minotaures et les démons, et leur relation avec les Abysses. Les révélations sont de taille, et ne manqueront pas de surprendre le pauvre minotaure ravi d'avoir échappé aux Abysses. On continue ensuite avec la description de la société particulière des minotaures, et de la Renégade, la confrérie des minotaures exilés en Harmonde. On apprendra aussi ce qu'il en est des relations entre les minotaures et les vaches, et ce qu'ils pensent des autres décans.
La section consacrée aux règles propose 15 nouveaux avantages et défauts, décrit la répartition des minotaures dans les Royaumes Crépusculaires, propose de nouvelles manoeuvres de combat, ainsi que des règles de magie utilisant les pouvoirs de l'Onyxium, le mystérieux matériau dont les cornes sont faites.
Sont ensuite abordés les cas des minotaures malfaisants (contaminés par l'Ombre) et perfides.
L'ouvrage se finit, comme tous les autres codex, sur la présentation de quelques secrets du Décan.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Munin  

Les codex ne sont pas indispensables, ils ne sont pas différents du principe des "clanbooks". D'accord. Mais dans l'ensemble, ils sont intéressants et pratiques, et beaucoup moins chers que les clanbooks d'autres jeux. Et certains sont une franche réussite, comme ce Codex des Minotaures, très agréable à lire, surprenant, intéressant, pratique, utile. Les minotaures en sortent grandis, et bien plus intéressants à jouer.
Un supplément mineur dans la gamme, mais un très bon.

Nyckeau  

Un codex tout à fait sympathique. Il s'ouvre sur une histoire des minotaures particulièrement réussie et agréable à lire. Le reste du codex est du même tonneau, avec de très grandes originalités, comme l'Onyxium. Pour 35 francs, il y a largement de quoi donner beaucoup de profondeur à un Inspiré Minotaure.

jhujhul  

Mon codex préféré, on en apprend plus sur la manière de se reproduire des minotaures ainsi que sur le haut diable, et le chapitre sur l'oxydium est une merveille.

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Quel livre ravissant. Ces saisonins sont décrits de façon un peu abrupte dans le livre de base et gagnent ici en profondeur.

Leur association à la ténèbre se trouve aussi quelque peu éclaircie, allégée. Le propos est leste et de lecture agréable. Plus on avance, plus on a envie d'être un minotaure.

Les pouvoirs de l'onyxium offrent une alternative de magie intéressante à conjuguer avec un profil guerrier.

Les charges sont bien conçues et sortent des sentiers battus. Mais ce sont les manoeuvres présentées qui m'ont le plus ému. Il y a vraiment de quoi faire quelque chose de rigolo avec ces manoeuvres en combat, une sorte de jeu de bluff qui joue sur les initiatives et les déclarations vu les risques pris par certaines manoeuvres.

bepher  

Un bon codex, qui donne lui aussi vie au peuple minotaure, qui semblait au départ "grosbill only". Jugez plutot: très forts, pas trop bêtes, leur taille leur permet de vivre chez les humains, ils pratiquent la démonologie, sont férus d'obscurantisme...

Certes, après ce codex, les minotaures restent puissants, ils le deviennent même plus, mais la raison invoquée n'est plus le "ils viennent des abysses et ils doivent latter les démons"...

Je ne lui mets que 4, parce qu'en eux-mêmes, je n'aime pas trop les minotaures, que je verrais presque du coté de l'automne... Bref, si ma vision des minotaures est plus complète, elle est aussi plus négative...

Arkhanis  

Excellent !!! Je suis emballée par le relief donné au minotaure. Jusqu'alors, quand je jouais, j'avais l'impression d'être à l'étroit dans ce personnage disposant de caractéristiques phénoménales mais si peu de perspectives et de caractère. Or grâce à cet ouvrage, mon personnage est devenu un être complexe avec des buts, des espoirs et des défauts. Je n'ai qu'un point en sa défaveur, c'est trop court !

Mon E.G. m'a promis des rebondissements intéressants pour la Rénégade, espérons que cela vaille le point d'avantage qu'il me coûta...

Cliss  

Un petit plaisir pour les joueurs.

Arriver à sortir les bêtes à cornes de leur point de vue de hachoir à PNJ n'était pas évident, mais là les joueurs friands de ces grosses bêtes trouvent matière à développer et surtout du répondant face aux questions pertinentes des autres races.

Que du bon, mangez en!

 

Les Minotaures sont forts, très forts. Ce sont les plus forts des Saisonins "jouables" (bien sûr les Géants sont jouables, mais vraisemblablement pas d'un premier abord, comme cela reste possible avec les minotaures). Le lien qui les unis aux Abysses est très fort également, puisqu'ils en sont issus ! Mais les Minotaures qui arpentent l'Harmonde sont des Renégats aux yeux de leurs grands frères Gardiens des Abysses, et donc leur position est par essence ambiguë. De plus, les différents Royaumes ne sont pas tous des terres d'accueil pour eux. En fait, c'est leur position sociale qui limite ces forces de la nature. Et également leur nombre relativement réduit du fait de leur mode de reproduction un tantinet contraignant ! J'ai bien aimé le travail de l'auteur sur la Ténèbre (il le fallait). Chaque Cercle est expliqué comme d'habitude, mais un petit texte supplémentaire vient donner un autre angle d'attaque et rend le tout très clair.

Les Minotaures sont vraiment potentiellement très forts, car ils n'ont pas autant de problème que les Géants quant à leur intégration à la société. À l'Éminence Grise de faire peser à ses joueurs qui choisiraient ce Décan la menace de leur position de Renégat.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques