Fiend Folio

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture rigide.

Description

Ce livre d'origine britannique est une extension au catalogue de créatures Monster Manual, avec une prédominance pour des rencontres plutôt violentes. Les créatures décrites dans cette ouvrage couvrent une large gamme de moyens de destruction à plus ou moins long terme (sorts destructeurs ou maladies contagieuses). Avec en fin de livre, des tables de rencontres aléatoires par type de terrains, mais aussi par type de créatures (serpent, mort-vivants...). Et un outil de plus, des tables permettent de constituer l'équipement magique de personnage non-joueurs en fonction de leur niveau.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 17 juillet 2011.

Critiques

Munin  

Ah Ah Ah !Un truc inutile et ridicule, mais quelle rigolade à la lecture ! Surtout 20 ans après...

Hervé  

Une collection de monstres, il en existait déjà pas mal avant cela.... Bon, il y a un peu d'originalité dans tout ça, on sent des parties et mondes inventés par derrière.

Effectivement il y a de quoi rire aussi en lisant certaines descriptions. On arrive aussi à retrouver certaines sources littéraires, si on a du temps à perdre....

Mais l'intérêt reste faible, hormis pour amateurs de chair à vorpale appréciant la variété, la nouveauté, la difficulté... vous avez dit grosbills? Pas forcément, mais à part pour se défouler, ces monstres ne peuvent pas servir à grand-chose! Sauf à vider votre porte-monnaie - le vrai! Ou encore à remplir un musée....

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Personnellement, des 3 principaux manuels de monstres, c'est mon préféré.

Evidemment, il vaut mieux jouer un peu sur le ressort enquête pour donner aux joueurs les moyens de resister à certains monstres. Si on ne sait pas qu'il faut lancer une guérison des maladies avant 3 tours faute de quoi on devient un tas de vers putrides, il y a de quoi être surpris.

Mais bon, voilà, ceux là me font plus rêver que les autres, surtout ceux qui se baladent dans les plans.

Ainarick  

C'était mieux avant, ou le retour de la grand mère à moustaches...
Et oui, me voici de retour avec une nouvelle fois une note élevée pour un vieux machin tout pas bô qui ferait pleurer de rire n'importe quel joueur de jeu de Rôôle du 21e siècle qui se respecte. Mais je ne note pas bien sûr le Fiend Folio selon la même échelle que les produits qui sortent actuellement, cela n'aurait pas de sens. Ce bouquin a été compilé en 1979... Je dis compilé parce qu'il s'agit là de la combinaison de deux démarches originales à l'époque : les monstres présentés étaient l'oeuvre de joueurs, à majorité britanniques et pas américains. On y croisait des noms peu connus comme Ian Livingston ou Steve Jackson (l'anglais) qui firent parler d'eux un peu plus tard avec des bouquins-jeux qu'on disait une introduction au jeu de role, les livres dont on était le héros.

L'ambiance est donc différente des travaux conditionnés des auteurs payés à la ligne et on sent effectivement (ce que je considère personnellement comme un plus :)) que les créatures présentées sont le fruit de campagnes acharnées. S'agissant d'un manuel des monstres pour ADD, on y trouve de tout, du meilleur (les premiers drows officiels, si si, avec Lolth en guest star, les githyanki, les grells, les mephits...) comme le pire (une huitre géante sans coquille, un homard avec des ailes, etc.) bref à boire, à manger et à fumer. Nombre de monstres ont été repris dans les éditions suivantes de donj'.

Les illustrations oscillaient entre le pathétique et le pas mal (mais bon c'est encore vrai pour la plupart des produits américains) et le papier était du supercool parcheminé bien épais. L'un dans l'autre le Fiend Folio était un livre qui sortait du lot pour l'époque et qui fournissait de la viande fraîche à éviscérer dans des couloirs de plus en plus profonds...

Benoist  

Tout comme ses prédecesseurs, bestiaires AD&D légendaires, le Fiend Folio présente une collection de nouveaux monstres pour épicer vos parties.

Tout est utilisable pour des Maîtres du Donjon inventifs, et pour cela seulement, il représente un bon supplément.

Là où il devient carrément excellent, c'est dans le fait qu'il introduit des monstres devenus mythiques de l'univers de D&D, toutes éditions confondues : les Drows, ou Elfes Noirs, les Githyanki et Githzerai, peuples de l'Astral, les Slaadi, les Death Knights et plus encore. Rien que pour ces monstres-là, le Fiend Folio est une perle qui mérite ses 5 dés.

Un supplément mythique donc, pour les vrais fans de AD&D.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques