Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

WGR3 - Rary the Traitor

.

Références

  • Gamme : AD&D - Greyhawk
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 1-56076-497-X
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 68 pages à couverture souple non brochée plus une carte poster en couleur au format USx8

Description

Premier module paru après Greyhawk Wars, Rary the Traitor est un supplément de contexte pour Greyhawk décrivant l'une des conséquences de la guerre : la trahison de Rary et sa fuite vers le Désert Brillant.

 

Le premier chapitre raconte l'histoire de Rary : ancien membre du Cercle des Huit, il fut pendant les Guerres de Greyhawk corrompu par son admiration pour Iuz le Mauvais et la Confrérie Ecarlate. Découvert par les autres membres du Cercle avant de pouvoir s'emparer de la Flanaess, Ray s'enfuit vers le Désert Brillant, où il entreprit de rebâtir son influence. Aujourd'hui, Rary soumet de plus en plus de tribus nomades à sa volonté afin de construire une formidable armée et prendre sa revanche sur les nations de Greyhawk.

Le chapitre deux est un guide géographique du Désert Brillant et de ses environs. Après avoir détaillé sa topographie et son climat, cette section évoque l'histoire de la région : avant d'être un vaste désert ce fut le domaine du puissant royaume de Sulm, quit disparu sous les sables pour avoir abusé de la sorcellerie. On découvre également les diverses peuplades qui y vivent aujourd'hui : de nombreuses tribus nomades humaines et centaures parcourent les sables, alors que de féroces barbares occupent les collines et canyons de l'Abbor Alz. Autrefois, des nains exploitaient également des mines dans la région, mais elles ont récemment été conquises par des duergars alliés à Rary. Ce chapitre se termine par quelques tables de rencontres aléatoires spécialement conçues pour le Désert Brillant.

Le chapitre trois décrit quelques sites importants de la région, parmi lesquels on retrouve des noms célèbres comme la Tour Fantôme d'Inverness, avant de présenter les personnalités du Désert Brillant. On y trouve également la description de cinq artefacts magiques.

Le quatrième et dernier chapitre est consacré à trois lieux particulièrement propices à l'aventure : les mines des duergars, le Palais de Shattado (dernier roi de Sulm) et bien sûr le Quartier Général de Rary. Ces trois sites sont décrits selon le format classique, chaque paragraphe faisant référence aux plans accompagnant le texte.

Un appendice termine le livret en proposant les fiches de trois nouvelles créatures au format du Monstrous Compendium : le Scorpion Monarque, l'Homme-Scorpion et le Centaure du Désert. Le poster joint au livret présente une carte générale en couleur de la région du Désert Brillant et de l'Abbor Alz.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 24 novembre 2011.

Critiques

Ivryen  

Supplément relativement moyen, Rary the Traitor souffre d'un défaut récurrent dans la gamme TSR c'est celui de beaucoup décrire mais d'offrir peu d'explications et d'histoires.

Ce supplément est consacré à Rary dont la trahison est l'un des éléments majeurs du monde de Greyhawk d'après les guerres. Ici, on a en fait peu d'informations sur ce choix. C'est logique, car Greyhawk n'est pas un monde à secret et n'a jamais été doté d'un cadre bien défini mais dans ce cas, il aurait été peut être préférable de développer un peu et d'oser proposer une ou plusieurs explications, même contradictoires, sur ce qui peut pousser l'une des principales puissances du monde à devenir l'ennemi public numéro 1. De même, bien peu de choses sont dites sur les conséquences de l'installation de Rary dans la région et ses relations avec les peuples indigènes dont on se demande bien comment ils ont perçu cette intrusion sur leur territoire.

A défaut d'exploiter le thème Rary, ce supplément remplit bien son rôle de gazeteer. La description du Bright Desert est assez riche. De nouveaux monstres, des Duergar, de nouveaux objets magiques et une civilisation perdue donnent un peu de relief aux dunes du désert. On ne peut pas cependant crier au génie car le tout manque singulièrement d'originalité et de puissance évocative. En effet, dans la mesure où sa disparition n'est pas exploitée en conjonction avec la trahison de Rary, le royaume de Sulm ne forme par exemple qu'une manière de couche archéologique dont l'exploration ne présente pas plus d'intérêt que ça. Quant aux duergar du désert et aux hommes scoprions, les développement sont intéressants mais on aurait aimé avoir plus de moyens d'intégrer ces peuples à la trame générale du monde.

Là où le supplément peut devenir réellement intéressant c'est par le croisement possible de ce cadre avec la série des I3 "Pharaoh", I4 'Oasis of White Palm" et I5 'The Lost Tomb of Martek" qui prennent place dans un désert. Si l'on utilise alors à bon escient les informations données sur Rary et le royaume de Sulm, on peut alors encore ajouter de la valeur à ces très bons scénarios et obtenir au total de bonnes aventures dans un cadre à mi-chemin entre l'horreur et le style mauresque. De la même manière, je me souviens de "Ghazal" un scénarion paru dans Dungeon qui, lui, proposait de réfléchir à l'attitude des peuples de la région à l'intrusion de Rary et offrait une aventure vraiment épique dans le désert.

C'est donc un supplément plutôt moyen qui apporte peu de plus-value au monde de Greyhawk.

Critique écrite en avril 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques