Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

I3 - Pharaoh

.

Références

  • Gamme : AD&D - Greyhawk
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1982
  • EAN/ISBN : 0-88038-007-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livret de 32 pages à deux couvertures souples amovibles

Description

Le module Pharoah représente la première partie, sur trois, de la série "Desert of Desolation". Il peut toutefois être joué de façon indépendante. Ce scénario est conçue pour un groupe de 6 à 8 joueurs de niveau 5 à 7.

Condamné à errer dans le désert, le fantôme du pharaon Amun-re supplie les aventuriers de libérer son âme maudite. Mais personne n'est jamais revenu de sa tombe, une pyramide qui renferme encore une relique, l'étoile de Mo-pelar. L'aventure commence lorsque des soldats encerclent les aventuriers dans le désert de la désolation et les obligent sur ordre de sa majesté à traquer un groupe de pillards et à trouver la forteresse où ils se cachent.

La première section est consacrée au voyage dans le désert, aux rencontres aléatoires possibles et aux rumeurs que les aventuriers pourront obtenir. Dans le désert, les aventuriers passeront par la porte de Sule, découvriront peut-être la cité engloutie de Pazar infestée de monstres et de pièges, auront la chance de trouver l'oasis de Tefnut et arriveront tôt ou tard sur les terres de Bakar, où le fantôme du pharaon Amun-re fera son apparition. Dans la deuxième section les héros devront pénétrer dans le temple jouxtant la pyramide d'Amun-re.

Enfin dans la dernière section , ils devront explorer la tombe, une pyramide irradiant la magie. Cet édifice comprend plusieurs niveaux dont une tombe profanée et un labyrinthe pleins de monstres, de pièges et d'énigmes. S'y trouvent aussi un niveau dédié aux grands prêtres d'Amun-re et infesté de morts-vivants, un autre complexe appelé le gantelet, et enfin la tombe d'Amun-re, où gît une momie, mais qui renferme également l'étoile de Mo-pelar et le bâton du Pharaon.

A la fin du livret se trouvent les descriptions de cinq monstres qui furent publiés par la suite dans le Monster Manual II, ainsi que des objets magiques et certains contenus du livre d'Amun-re. La dernière page propose une fin optionnelle. Le module comprend deux couvertures amovibles présentant chacune les plans sur les deux volets intérieurs. La couverture intérieure offre en première de couverture une illustration couleur pleine page et en quatrième de couverture une carte pour les joueurs.

A noté que selon, l'édition les cartes, sont imprimées sur fond bleu ou sur fond brun. Cette aventure sera regroupée par la suite avec les deux autres modules de la série, "Oasis of the White Palm" et "Lost Tomb of Martek", en un seul livré sous le titre "I3-5 - Desert of Desolation" qui sera replacé dans l'univers des Royaumes Oubliés.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Ivryen  

Il est dommage qu'on ne puisse pas noter la gamme car les I3, I4 et I5 forment une excellente mini-campagne. C'est l'une des premières contributions du couple Hickman au développement de D&D et AD&D et c'est à ce titre un témoignage des changements intervenus depuis les années 1970.

Comme la plupart des scénarios de cette époque, la référence à Greyhawk est purement géographique : le module I3 peut être situé dans l'ouest du continent d'Oerik. Aucun des éléments du background du monde (la culture Baklunish par exemple) n'est réellement exploitée. I3 peut donc être transposé dans n'importe quel milieu désertique.

Conformément également aux structures des scénarios de l'époque, l'intrigue trouve son point culminant dans un donjon. En l'occurence, une pyramide de type égyptien. Le I3 présente cependant quelques originalités caractéristiques de la trilogie qui sont autant de points très positifs :

- Une ambiance particulière à la croisée des films d'aventure en technicolor et des films d'épouvante des années trente. 

- Une partie en extérieur vraiment importante et originale. Les personnages doivent se repérer dans le désert et affronter les dangers naturels mais ils sont également engagés dans des interactions avec les tribus locales, selon un mode de narration également caractéristique de l'oeuvre des Hickman. Plus qu'une suite de rencontres, la narration fait la part belle à des événements qui s'enchaînent en fonction de ce que font les PJ.

- Une intrigue solide dans laquelle les adversaires des personnages joueurs disposent de buts et d'objectifs particuliers. Le module I3 est donc l'un des premiers scénarios de AD&D dans lequel les opposants des personnages ne se contentent pas d'attendre mais agissent par eux-mêmes.

- La pyramide est l'un des meilleurs donjons créés pour AD&D. Les pièges sont nombreux et mortels, les adversaires redoutables et le tout rend bien compte de l'ambiance.

Au total, c'est donc un très bon scénario, à la fois original par son thème et par son écriture.

Critique écrite en janvier 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques