Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Mind Lords of the Last Sea

.

Références

  • Gamme : AD&D - Dark Sun
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 0-7869-0367-8
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Boîte contenant un livret agrafé à couverture cartonnée souple de 96 pages en bichromie, un livret agrafé à couverture cartonnée souple de 32 pages en bichromie et une carte en couleurs.

Description

Cet ouvrage décrit un des secrets les mieux cachés de la région des cités-états. Dans le monde désertique de Dark Sun, un immense lac a survécu, vestige des temps anciens où le monde était verdoyant. Evidemment, il n'a pas survécu par hasard et il est dissimulé, et protégé, au beau milieu d'une des régions les plus hostiles du monde. Le livret principal, reprenant le titre de la boîte, décrit les lieux et leurs occupants, tandis que le second livret contient un scénario.

La description des lieux débute avec un court chapitre très général, qui ne révèle pas de secret et est fait pour être accessible aux joueurs. Le livret présente rapidement les lieux et les habitants. Il étudie ensuite en détails comment se présentent les défenses, naturelles ou pas, qui protégent la dernière mer d'Athas, ainsi que les moyens pour les curieux de les franchir malgré tout. Puis il montre l'histoire du lieu : il y a des millénaires, une vision du futur a permis à certains d'anticiper les catastrophes qui ont touché Athas. Ces Mind Lords, psionicistes extrêmement puissants et désormais immortels, grâce à cette vision, ont pu oeuvrer pendant des siècles pour préparer la sauvegarde de la dernière mer. Mais ce règne bien intentionné est devenu une utopie totalitaire où le bonheur est une obligation, surveillée par une police psionique toute puissante. Le supplément décrit ensuite la géographie des lieux : la dernière mer elle-même, ses rivages, ses habitants et sa principale cité. Sont passés en revue les divers villages, la dernière ville d'hommes-lézards d'Athas, les hors-la-loi arpentant ces territoires, et la résistance clandestine qui s'y organise. Le dernier chapitre rassemble les nouvelles règles sur la navigation ou la noyade, danger inconnu d'ordinaire des habitants d'Athas, la vie dans une atmosphère plus humide que d'habitude, la magie profanatrice dans un pays plus verdoyant, les nouveaux équipements comme les surfs ou les bateaux. Enfin, est décrite une douzaine de monstres, parmi lesquels les trois Mind Lords, leur police, mais aussi des poissons et autres habitants des mers !

Le deuxième livret, intitulé "In the Lands of the Last Sea", est un scénario prévu pour des personnages originaires d'autres régions d'Athas, mais déjà parvenus sur place. Il commence assez brutalement par le meurtre de l'un d'entre eux, éventuellement remplaçable par un PNJ. L'enquête qui va suivre les mènera dans les principales communautés de la région, pour une confrontation finale qui risque, par un paradoxe temporel, de faire disparaître la dernière mer et tous ceux qui ont la chance d'y vivre, au profit d'une grande avancée du désert !

La carte représente la région avec les différents types de terrain, villes, villages et les quelques pistes qui la sillonnent.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Un supplément très particulier dans l'excellente gamme Dark sun. Il est bien fait, mais pas tellement dans le ton de l'univers, ce qui explique ma note moyenne.

D'un coté le rôle des pouvoirs psioniques est conforme à l'univers, ou ils sont très présents, ainsi que le côté police secréte paranoïaque, société très fliquée. D'un autre coté, l'apparence de bonheur général, la vie plus facile et confortable et surtout cette mer sont vraiment très déplacés. Même si des efforts sont fait pour expliquer tout cela, il faut réserver cette visite à des personnages expérimentés, et des joueurs habitués à visiter Athas, à qui on pourra subitement casser les habitudes, et les confronter à des problèmes jusque là inconnus : "Nager ? ça consiste en quoi ?".

Mais hormis pour surprendre des vieux routards, je ne vois pas trop comment utiliser ce supplément. Et malheur à celui qui veut jouer son Thi-Kreen !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques