Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

L'Oeuvre au Rouge

Références

Auteurs

Format de diffusion

Le jeu est lisible en ligne sur https://www.gitbook.com/read/book/guillaume-alvarez/l-oeuvre-au-rouge et téléchargeable en PDF depuis https://www.gitbook.com/download/pdf/book/guillaume-alvarez/l-oeuvre-au-rouge. D'autres formats (ePub, Mobi) sont disponibles depuis le site du jeu.

Il s'agit de texte noir & blanc, sans illustrations.

Description

Ce jeu propose d'incarner des érudits (astrologues, alchimistes ou autres mages mais aussi artistes, officiers, nobles, marchands, etc. connaissant bien les arcanes secrètes du monde) dans l'Europe de la Renaissance. Sous le contrôle des astres et de leurs humeurs ils essaieront d'atteindre la Connaissance et la Quintessence dans une Europe livrée aux guerres de religions et aux appétits des princes.

Il permet des parties de quelques heures durant lesquelles une poignée de joueurs prendront la parole à tour de rôle, décrivant les actions de leur personnage dans une courte scène jusqu'au triomphe de la Science ou de l'Obscurité.

C’est un jeu qui a contrario de beaucoup appréhende le temps sur la distance. Une aventure ne dure pas quelques jours mais quelques mois, voire des années le temps que les cieux soient propices à l’action. Ceci dit attendre est risqué : pendant ce temps les ennemis continuent à agir et c’est prendre le risque d’être sur la défensive. Cela permet de parcourir quelques années de luttes avec leurs hauts et leurs bas en quelques heures de jeu.

De plus les personnages ne sont pas tant caractérisés par leurs compétences et équipements propres que par leurs liens avec les autres personnages, joueurs ou pas. Le personnage, au centre d’un système de liens humains et de correspondances universelles (magiques dirait-on maintenant) doit faire coïncider tout cela pour arriver à ses fins.

Enfin les personnages joueurs agissent rarement de concert, ce sont des gens indépendants qui cachent une partie de leurs activités à leurs contemporains. Peut-être même ne se rencontreront-ils jamais mais n’auront que des échanges épistolaires, ou des correspondances par des amis communs.

Les sources d’inspirations principales sont L’Oeuvre au Noir, de Marguerite Yourcenar et La Licorne, de Gabella et Jean.

Le jeu est motorisé par une variante du système FATE dans son incarnation FATE Core, utilisant des cartes de tarot de Marseille en guise de points de FATE et pour remplacer les dés.



Cette fiche a été rédigée le 2 janvier 2017.  Dernière mise à jour le 12 février 2017.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

Aucun commentaire sur ce jeu pour le moment.