Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

Favored Land (This)

.

Références

  • Gamme : Wild Talents
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Cubicle 7
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2009
  • EAN/ISBN : 978-1-907204-45-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 226 pages à couverture souple.

Description

This Favored Land propose un cadre de campagne complet pour Wild Talents : dans une version alternative du XIXe siècle, une poignée d'Américains se découvrent un don, une capacité paranormale qu'il leur vaut mieux garder secrète, au moment où le pays s'enfonce dans la guerre civile. L'ambiance rappelle un peu celle de Godlike, les joueurs interprétant des personnages hors du commun participant à une guerre d'une violence qui les dépasse. Elle s'en distingue aussi, car dans This Favored Land, les pouvoirs restent discrets et l'Histoire est rigoureusement inchangée : le postulat est que ces parahumains auraient fort bien pu exister dans notre monde, qui aurait fini par oublier leur contribution et jusqu'à leur existence. D'ailleurs l'auteur imagine ces humains doués comme ayant presque tous disparus à la fin du XIXe siècle.

Après une Introduction de 3 pages présentant le supplément et sa place dans la gamme, A Dark Unfathomable Tide (10 pages) décrit le postulat de départ : un soir d'octobre 1849, de nombreux Américains font un rêve étrange. Dans les années qui suivent, certains de ces rêveurs commencent à manifester des aptitudes paranormales. Upon the Verge of a Great Secret (21 pages) décrit ensuite les principales factions occultes liées au Rêve : on y trouve par exemple des groupes esclavagistes ou un réseau clandestin de secours aux esclaves en fuite.

Les deux chapitres suivants rassemblent les principales données techniques de l'ouvrage : Circumscribed in Rules (12 pages) propose de créer un personnage en adaptant les règles de Wilds Talents, en particulier en introduisant deux nouveaux archétypes et en dressant une liste de pouvoirs accessibles, rares ou interdits pour respecter l'ambiance voulue par l'auteur. On the Field of Battle (15 pages) présente l'arsenal des années 1860 et des règles pour simuler les conditions extrêmes de la Guerre de Sécession, dont la chirurgie de terrain.

A House Divided (45 pages) décrit ensuite les conditions de vie de l'époque, en s'attardant longuement sur la vie dans l'armée et le déroulement des campagnes militaires. Des généralités sont aussi exposées sur la guerre civile américaine, et plusieurs idées reçues sont passées au crible. L'espionnage et la diplomatie sont également évoqués, alors que la vie civile est logiquement plus brièvement présentée.

The Journal of William MacKay (54 pages) propose une chronologie historique de la guerre civile américaine, toujours donc selon le postulat que le Rêve n'y a rien changé. Les événements décrits s'étendent de fin 1850 avec les premiers accrochages sérieux entre abolitionistes et esclavagistes, à fin 1865 et l'amendement de la constitution banissant l'esclavage. Quelques notes du rédacteur de ce journal suggèrent en outre des phénomènes paranormaux dans l'ombre des grands événements et proposent autant d'inspirations.

A New Birth of Freedom (16 pages) rassemble les conseils de campagne. Il propose différentes approches de la Guerre de Sécession, de la guerre au front à l'espionnage international, et évoque également les uchronies possibles, pas nécessairement déclenchées par le Rêve.

Broken in Their Violence (28 pages) est une aventure d'initiation qui commence en 1861, au tout début donc du conflit, et qui met aux prises plusieurs sociétés secrètes.

Enfin les seize dernières pages rassemblent des appendices : lexique de l'époque, caractéristiques de PNJ types et principaux, bibliographie et feuille de personnage.

Cette fiche a été rédigée le 2 mars 2011.  Dernière mise à jour le 6 mars 2011.

Critiques

Franz  

This Favored Land (TFL), c'est du lourd, comme la plupart des suppléments de la gamme. On y trouve donc un background solide, documenté et réfléchi. La Guerre de Sécession est très bien présentée, même quand on n'en est pas familier, et traitée avec une distance appréciable (pas de simplification abusive ou de posture de propagande). Et le parti pris de ne pas altérer le cours de l'Histoire passe nettement mieux que dans Godlike.

Ce supplément n'a donc pas de réel défaut, surtout qu'il contient un scénario. Non, ce qui me chagrine, c'est que c'est un sujet très Américain. J'avais été tenté par des cow boys dotés de facultés surnaturelles, mais ce n'est pas ce que TFL propose : ici on fait la guerre, la vraie ! Du coup j'ai eu du mal à m'attacher au contexte, et je pense que j'aurais du mal à impliquer des joueurs Français, et malgré l'intérêt de cette lecture, je ne pense pas y faire jouer.

Critique écrite en mars 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques