Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Web of Stars

.

Références

  • Gamme : Webs
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Web Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 1995
  • EAN/ISBN : 978-1578720026
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 208 Pages à couverture souple

Description

Web of Stars présente un cadre de campagne space opera pour le système Webs. L'action se déroule en 2110 pour le scénario de départ proposé en fin de volume. Après l'arrêt des opérations de la NASA, les corporations ont pris le relais et établi des bases en orbite à partir desquelles elles mènent leurs opérations. Leurs avancées techniques leur ont donné les armes nécessaires pour imposer leur volonté aux gouvernements après une guerre de trois heures qui a laissé une grande partie de la Terre en ruines (au sein desquelles apparaîtront par la suite des humains dotés de pouvoirs magiques appelés Technomages). Établissant un cadre administratif nommé UESC (United Earth Star Corporations) au sein duquel les intrigues et rivalités fleurissent, elles ont mené une politique de conquête de systèmes planétaires, jusqu'à être stoppées par l'arrivée aux frontières de la Gazanti Star Alliance d'une part, par l'essor d'une poignée de systèmes ayant pris leur indépendance, le Free Space Organization, d'autre part. Dans le même temps, le contact fut établi avec d'autres groupements stellaires menés par des races non-humaines, mais aussi avec une coalition de mondes habités par des humains ayant échappé aux corporation plusieurs dizaines d'années auparavant.

Le volume s'ouvre sur les crédits, infos administratives, titre, sommaire (4 pages), puis Introduction (4 pages) qui présente ce supplément et quelques éléments de base du jeu, et The Web of Stars Setting (2 pages) présente l'histoire de l'univers de Web of Stars, jusqu'à l'orée du XXIIème siècle. Puis New Character Skills (2 pages) offre une quinzaine de nouvelles  compétences et des informations sur quelques packages de compétences.

Organizations (9 pages) décrit ensuite huit organisations avec les packages de compétences correspondant aux postes qu'elle proposent à leurs agents ou employés. Figurent parmi elles cinq corporations, la Patrouille de l'Espace, le Free Space Officer Corps et la puissante Église de la Vérité.

Creating Your World présente ensuite des conseils, informations et tables permettant de créer des mondes à explorer.

Creating Your Star System (8 pages) détaille les différents types d'étoiles, les règles de disposition des orbites autour de ces étoiles et la détermination de l'espace où la vie peut apparaître. Un exemple de création d'un système stellaire est fourni.

Creating Your Planets (8 pages) fait de même pour les planètes, avec leur type, leur masse, leur vitesse et angle de rotation, gravité, etc. Des tables permettent ensuite de déterminer le type d'atmosphère, de climat, de terrains et de ressources minérales de la planète, ainsi que le type de formes de vie à sa surface.

Star Mapping and Space Travel (7 pages) explique les distances entre les systèmes, les déplacements spatiaux, avec le calcul de la vitesse de ceux-ci, en particulier en utilisant les voyages FTL (plus rapide que la lumière). Il présente une carte d'un secteur spatial, avec des informations sur quelle espèce contrôle quelle planète et comment les différents groupes (UESC, FSO, Gazanti, etc.) se les sont réparties.

Races (37 pages) présente 21 races jouables comme personnages et 4 réservées en PNJ. Ces espèces sont présentées avec leurs caractéristiques physiques (Attributs, etc.), leur environnement (type de planète, etc.) leur société et quelques packages de compétences adaptés. Les premières incluent des races humaines (Terran), d'autres proches de certains animaux (les loutres pour les Asani, les Catalani et Chi-Lin félins, les Chktichlan arachnoïdes, etc.) ou plus bizarres (les Reazani humanoïdes sans traits faciaux, les Sirians qui ne sont que des ouvriers à l'esprit de ruche dans leurs premières années, etc.). Les quatre dernières proposent des espèces de plantes, de cristaux ou insectoïde.

Creating Your Spacefaring Race (8 pages) propose des tables et guides pour créer de nouvelles espèces extraterrestres, de leur forme générale (humanoïde, animale, gazeuse, etc.) leur type (prédateurs, etc.), le nombre de formes sexuées, leur niveau technologique, leurs motivations génériques, leur organisation sociale, politique et religieuse, etc.

Weapon Tech Levels (1 pages) liste simplement plus de 150 armes individuelles, des simples lames aux équivalents des fusils lasers et autres, avec le niveau technologique correspondant.

The Virtual Reality Web (2 pages) présente alors le Data Web accessibles par les deckers, psioniques et autres technomages, qui relie les humains sur les planètes et à travers l'espace, grâce à sa "grille" (grid). Cette section explique comment chaque type de personnage capable de le faire se connecte  sur le Data Web et comment s'y déplacer. VR Programs and Equipment (6 pages) présente ensuite une trentaine de programmes utilisables dans cet espace et une vingtaine d'accessoires pouvant servir d'interface.

Magic & Magic-Using Characters (23 pages) présente une quarantaine de sorts élémentaires, une dizaine de rituels et une dizaine de sorts de Shamans, ainsi que les descriptions de 17 types de Shamans (animaux, mécaniques, etc.), puis 32 sorts de Technomages, la principale magie du cadre de jeu.

Equipement List (4 pages) décrit appareils de détection, d'exploration, médicaux, drogues etc. (42 en tout) puis plus rapidement une quinzaine d'accessoires plus courants.

Building Spacecraft (12 pages) s'attache comme son titre l'indique à la conception de vaisseaux spatiaux, en commençant par sa coque et son tonnage, pour continuer avec les protections, cargaisons, etc. Les espaces habitables, les moteurs et équipements pour le voyage supra-luminique, les systèmes internes (ordinateurs, armements, supports à la vie, etc.) ajoutent au coût du vaisseau. Un exemple de création sur 2 pages termine ce chapitre.

Building Battlemechs (12 pages) procède de même pour les robots de combat, en partant là encore de la structure, la taille, pour ajouter ensuite les différents éléments qui définissent comment le battlemech pourra agir, de quoi dispose son pilote, etc. Ici aussi, un exemple de deux pages termine ce chapitre.

And Then There Were None (42 pages) est un scénario se déroulant dans la Station Libre 10, une station de la Free Space Organisation. Le vaisseau dans lequel ils y sont arrivés ayant explosé, ils sont coincés sur place jusqu'à l'arrivée d'un autre vaisseau susceptible de les emporter, plusieurs jours plus tard. Bien sûr dans la mesure où sont également présents des représentants de l’Église de la Vérité, de plusieurs corporations importantes, les chances que tout soit calme sur la station sont relativement faibles. Le MJ se voit proposer trois intrigues possibles, avec leurs principales étapes. Suivent alors une description pour les joueurs de la situation de départ, des bulletins de nouvelles qui vont rythmer le temps sur la station, des informations sur une vingtaine de PNJ nommés ou génériques (pour 4 d'entre eux), des informations sur deux vaisseaux spatiaux et sur la station 10, avec des plans d'ensemble et des principaux modules qui la composent.

L'ouvrage se termine par 17 pages proposant les fiches de six personnages prétirés (12 pages) et des fiches de personnages vierges.

Cette fiche a été rédigée le 5 mars 2017.  Dernière mise à jour le 2 avril 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.