Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Chants du Labyrinthe (Les)

.

Références

  • Gamme : Wasteland
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Département des Sombres Projets
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 2012
  • EAN/ISBN : 979-10-90160-03-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 168 pages à couverture rigide.

Description

Le livre s’ouvre sur une page pour le Titre puis une pour les Crédits et une pour le Sommaire. Viennent ensuite quatre parties : Focus, L’Univers, L’Aventure, et enfin, les Annexes.

Focus dédie 56 pages aux psykers. Une double page illustre un psyker du Collégium assurant un cours. Il est décomposé en six chapitres. Vie des Psykers (7 pages) permet de donner plus de consistance aux personnages ayant opté pour ce métier, et apporte également de nouvelles manifestations de l’hubris. Ce sont les manifestations physiques et mentales que le psyker développe au fur et à mesure de sa progression dans un ou plusieurs chemins ou les maladresses à l’utilisation. Ce chapitre explique la façon de les masquer ou de les maîtriser plus efficacement. Enfin, il aborde l’apprentissage de nouveaux pouvoirs par la discipline qui se développe par le biais de trois phases : Spéculer, Etudier, Se Désoeuvrer.

Les Ligues (4 pages) retrace l’histoire des psykers avant le Collégium et L’Est. L’Est (7 pages), Le Collégium (10 pages) et Les Hors-Ligues (8 pages) abordent leur philosophie, organisation, et personnalités. Ces organisations sont plus ou moins identifiables par leur apparence : les psykers du Collégium portent des robes à double-pan et arborent une broche pour indiquer leur rang et leur nature et une chevalière symbolise le chemin emprunté. Bien sûr, ils ne parcourent pas forcément les routes dans cet accoutrement. les psykers de l’Est ont pour habitude de ne pas se laver, ils n’acceptent de porter que les vêtements dont on leur a fait l’offrande. Seul leur bâton peut les faire passer pour ce qu’ils sont. Les Hors-Ligues sont les plus durs à identifier car ils ne suivent aucun des préceptes édictés par l’Est ou le Collégium. Au-delà de ces accoutrements, les deux premiers s’imposent une ligne de conduite à suivre afin de limiter d’après eux les manifestations : le Collégium impose de ne suivre qu’un seul chemin, et l’Est, quant à lui, préfère découvrir tous les chemins sans les approfondir. Pour les Hors-Ligues, ils font ce que bon leur semble.

Nouveaux Chemins (16 pages) complète le chemin des morts du livre de base et apporte six chemins supplémentaires :

  • Chemin de la vie
  • Chemin des guerres, uniquement accessible par les polémarques en charge des affaires militaires d’Avalon
  • Chemin vers l’horizon, lié aux mouvements
  • Chemin du voleur invisible, développé et utilisé uniquement par deux hors-ligues
  • Chemin des nuits, ne peut être utilisé qu’au crépuscule ; le chemin n’est pas complet
  • Chemin des oiseaux, incomplet

Le Glossaire des Termes Psykers (1 page), qui termine cette partie, donne le jargon général des Psykers et celui spécifique à chaque ligue.

L’Univers se compose de 47 pages découpées en 5 cinq chapitres. Les deux premières pages sont une illustration en double d’Avalon. Dans le Labyrinthe (5 pages) propose une nouvelle origine « insulaire », décrit les religions païennes pratiquées (culte de Lars, Gaïa, Ogma et Sispirits) et dévoile les enjeux politiques des îles avec leur soutien au roi Arthur VIII ou à Haelgir d’Ingland ou leur neutralité. Les Fraternités pirates (6 pages) propose un nouveau métier, «  pirate », et décrit le trio de légende surnommé le Roi de Trèfle, la Dame de Pic et le Valet de Cœur.

Lieux de l’Archipel (18 pages) décrit les îles les plus puissantes, ou les plus remarquables. Il les répertorie par secteur : centre, est, nord et ouest. Une vingtaine d’entre elles sont détaillées. Une carte d’une page illustre le tout. Avalon (10 pages) permet une exploration en détail de l’île du Collégium en passant par le port, la ville inversée, les jardins botaniques, le cœur de la ville, les remparts et les suspendus ; ce dernier est le nom du quartier des pontes du Collégium. Un plan d’une page représente l’île. Le tout se termine par 2 pages de description de personnages non-joueurs. Emprises & Créatures (6 pages) développe un bestiaire composé de la nef des crabes, l’Urchide et l’Orgrall, et deux enclaves à orientation maritime.

L’Aventure (52 pages) propose les épisodes 3 et 4 de la campagne du Chemin des Cendres. La première page reprend l’illustration de la couverture du présent supplément. L’Episode 3 – Tomber les masques (24 pages) conduit les personnages-joueurs à Avalon pour trouver une personne au cours du carnaval des masques. Cette expédition leur permet de découvrir de nouveaux indices dévoilant un peu plus de l’intrigue à venir. L’Episode 4 – Les Proies (27 pages) est un aparté à la campagne. Le choix est laissé au meneur de le faire jouer. Il conduit les joueurs à la rencontre d’une peuplade peu évoluée et dans une chasse à l’homme.

Annexes (10 pages) contient les dix aides de jeu de la campagne, plus une fiche dédiée aux psykers pour noter leurs manifestations de l’hubris et leurs pouvoirs. Elles se terminent par un extrait de la Chanson du Chemin des Cendres (couplets apocryphes).

Cette fiche a été rédigée le 5 janvier 2013.  Dernière mise à jour le 3 décembre 2017.

Critiques

Colonel Moutarde  

"Les Chants du labyrinthe" est le second supplément de règles et de contexte pour Wasteland. Encore une fois pour moi c'est un « sans-faute ».

La forme est impeccable : papier glacé, noir et blanc avec de belles illustrations émaillant le propos, le supplément est lisible et agréable.

La partie sur les psykers décrit une des composantes principales du jeu et de la campagne (mode de vie des psykers, acquisition des pouvoirs, etc.). L'historique du conflit entre les deux factions : l'Est et le Collégium donne le fin mot sur quelques gros secrets qui intéresseront vite les joueurs.

Les Chemins de psyker (les pouvoirs) supplémentaires qui sont décrits sont intéressants, utiles, mais ne sont pas une surenchère par rapport à ceux du livre de base et donc ne déséquilibrent pas le jeu (vos joueurs ne seront pas frustrés).

La partie sur les Iles et la Manche (enfin ce qu'il en reste) est originale et utile, surtout la description d'Avalon qui sert de décor au premier scénario.

Les scénarios sont la suite de la campagne, ils sont comme d'habitude plutôt fouillés et assez complexes, de quoi occuper 6-8 séances... mes joueurs sont maniaques... Le seul reproche c'est qu'on doit attendre la suite de la campagne dans les prochains suppléments, mais c'est la loi du genre...

Malgré cette petite réserve ce supplément est très bien conçu et surtout il est indispensable pour approfondir l'univers de Wasteland.

Critique écrite en mai 2013.

batronoban  

Ce supplément m'a plutôt ennuyé, car je n'y ai pas trouvé ce que j'aime dans Wasteland. Trop médiéval fantastique classique, on a donc une grosse cité sur une île et quelques pirates pour agrémenter le tout.

Les scénarios ne sont pas terribles non plus (une enquête dans la ville au milieu d'un carnaval), très warhammeurien finalement mais perso je préfère jouer à Warhammer tant qu'à faire. L'intrigue ne raconte pas grand chose si ce n'est une course poursuite avec un personnage mineur. Le retournement de fin est téléscopé... je sais pas, j'ai l'impression que rien d'important n'est fait ou révélé à travers cette aventure. Juste un prétexte pour voir Avalon, quoi. Puis pour se barrer en Angelterre voir la suite de la campagne...

Les factions de psykers décrites ne sont pas originales, très basiques, ennyeuses quoi. Reste des pouvoirs, encore des pouvoirs pour les persos pyskers. Utiles, certes. 

Il reste le bon point du supplément : un scénario indépendant bien sympathique avec une partie de chasse dans les îles et des primitifs marrants.

Niveau forme par contre c'est toujours aussi superbe et il est évident qu'un gros travail esthétique et formel a été accompli par les auteurs.

Y'a eu mieux dans la gamme, quand même !

Critique écrite en janvier 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques