Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Droits dans leurs Bottes

.

Références

  • Gamme : Wastburg
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2014
  • EAN/ISBN : 978-2-918045-87-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 48 pages à couverture souple.

Description

Droits dans leurs bottes propose un scénario en deux actes, avec une intrigue intercalée entre les deux, et se termine par une nouvelle aide de jeu à destination des meneurs et des joueurs. Le livret s'ouvre sur une illustration pleine page et une page contenant les crédits et la table des matières.

Une bonne paire de claques (23 pages) est un scénario prévu comme une boite à outils que le meneur de jeu devra utiliser en fonction des idées et des avancées de ses joueurs, avec une bonne dose d'improvisation. L'idée est de résoudre une affaire peu sordide où des habitants de Wastburg subissent l'humiliation de prendre des gifles depuis plusieurs jours. Le meneur de jeu dispose de tables sur le principe du d6 (oui et, oui, oui mais, non mais, non, non et) pour gérer les preuves et témoignages en donnant des points de suspicion. Ces derniers servent pour contrôler le rythme de la partie et déterminer un coupable. Les coupables potentiels (avec leurs illustrations) et les victimes sont chacuns décrits en terme de jeu. Il revient  au meneur de jeu de les utiliser en fonction de l'enquête. Est également fourni un plan de la ville sur 2 pages qui localisent les victimes et les suspects. Enfin, un encadré vient expliquer comment impliquer les gardoches si ces derniers prennent l'enquête à la légère.

La rumeur qu'on entend dans la rue (8 pages) doit être intercalé entre les deux actes d'Une bonne paire de claques, qui théoriquement, est résolue. Cet intermède peut aussi être joué indépendamment. Les personnages ont à enquêter dans le quartier de l'Étrave, et sont mêlés à une affaire de moeurs où ils doivent tirés leur épingle du jeu. Le plan d'un bordel en fourni en pleine page.

Dans la seconde partie d'Une bonne paire de claques (8 pages), le meneur a la possibilité d'intercaler d'autres scénarios afin que les gardoches aient l'impression que cette affaire est belle et bien terminée. Et justement, alors que tout semblait résolu, de nouvelles victimes viennent se plaindre de recevoir des gifles. Les gardoches se voient alors remettre les pleins pouvoirs pour gérer cette crise, mais dans une ambiance lourde et surtout, sans avoir le droit à l'erreur. doivent devront alors faire preuve de beaucoup de doigté pour que Wastburg retrouve enfin son calme.

Magouilles et combat social (7 pages) présente différentes explications afin de gérer les oppositions sociales, les magouilles et les intrigues. Le but affirmé est de favoriser l'ascension des personnages-joueurs. La première phase s'attarde sur les traits des personnages (motivations, moyens d'actions, contacts...) et comment les mettre en forme en jeu. Viennent ensuite différents items plus génériques présentés sur un même modèle (titre, question typique, descriptif et résultats des dés) : négociations et décisions administratives, lancer des rumeurs, influencer les autorités grâce à son prestige, lutte d'influence, corruption/chantage/menace et enfin, promotions. 

Cette fiche a été rédigée le 5 janvier 2015.  Dernière mise à jour le 12 janvier 2015.

Critiques

Guillaume hatt  

Un scénario pour le moins surprenant pour Wastburg. Mais, c'est bien dans le ton de Wastburg finalement que ce ton décalé !

Pour la forme de ce livre, on reste complètement dans la veine de la gamme. Du papier épais, un cahier broché de 48 pages en noir et blanc écrit avec une police qui me semble moins petite que les précédentes (ou bien est-ce parce que j'ai enfin mes lunettes loupes de vieux yeux ? :-D ). Une maquette plutôt agréable et aucune erreurs de mise en page ou de copié-collé, appréciable par rapport à d'autres gammes des XII Singes.

Du côté du contenu j'ai beaucoup rigolé en lisant ce scénario et je n'arrête pas de me dire que les joueurs vont se retrouver complètement pris au piège du scénario, et qu'ils vont aimer ça (mais peut-être pas leurs personnages). Ainsi, c'est une vague de claques, au sens littéral, qui s'abat sur la population honnête et travailleuse de Wastburg. La structure du scénario pour le MJ est très bien faite, avec plusieurs victimes potentielles, plusieurs coupables potentiels et plusieurs compteurs qui permettent au MJ de suivre et (finalement) décider de qui sera le coupable et qu'ils enfermeront sans doute à la Purge.

Le scénario qui permet alors de faire une pause : "La rumeur qu'on entend de la rue". Ce scénario est proposé comme un intermède pour les MJs qui seraient à cours d'idées. Ceci permet de faire une pause et de faire croire aux Joueurs et personnages qu'ils ont résolu l'affaire, ce qui n'est bien sûr pas le cas :)

Ce scénario est plutôt sympa je dois le dire avec une intrigue qui n'est finalement pas si classique, et donc vont emmener nos Gardoches sur une histoire de mœurs chez les Bourgeois. Bien vu de la part des auteurs que de mettre les coupables en plusieurs strates, cela risque de se retourner en boomerang contre les personnages si ils ne font pas un minimum d'efforts. Ils risquent aussi de se retrouver dans des situations compliquées vis à vis d'un certain nombre de personnes de pouvoir selon leurs décisions. Le choix (classique) sur la facilité de devenir corrompu, ou bien vers qui faire la dénonciation (et possède-t-on suffisamment de preuves solides ?) se posera aux Gardoches. ... À eux de voir!

Alors que les personnages et les joueurs ont certainement oublié ce scénario bizarre composé de claques divers et variées, v'là ti pas que les claques recommencent ! Elles recommencent à un tel rythme et avec une telle violence que la paix publique elle-même est menacée à Wastburg. Les Gardoches vont alors être mis dans la très désagréable position des hommes de pouvoirs, qui font et défont les Gardoches et la vie des citoyens lambdas usuellement. Et oui, ils vont devoir prendre les décisions, définir et mettre en œuvre une ou des stratégies pour diminuer la tension, mettre un arrêt à ces claques publiques qui risquent de transformer la ville en cimetière. Les auteurs nous fournissent plusieurs conseils et exemples pour donner la main au MJ et lui permettre de mettre tout cela en musique selon le style des joueurs, le ton qu'il souhaite donner au scénario voir la durée qu'il a devant lui pour conclure.

Une très bonne expérience pour tout le monde, avec assez de préparation par le MJ et une bonne capacité d'improvisation comme d'habitude à Wastburg.

Critique écrite en décembre 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques