Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Killing Streets

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 112 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément est consacré au milieu asiatique du crime dans le Monde des Ténèbres, et particulièrement tout ce qui concerne les turpitudes des Kuei-Jin, ces maîtres démoniaques de la nuit orientale.

Après les pages de titres, de crédits et de sommaire, le livre débute par une nouvelle de 6 pages intitulée Revenge. Ensuite se trouve une introduction de 8 pages : On the Killing Streets puis la présentation du thème du livre, les conseils pour l'exploiter, le plan de l'ouvrage, la biblio/filmographie et trois lexiques d'argot criminel : chinois, japonais et malais.

Le premier chapitre s'intitule To Live and to Die. En 30 pages, le milieu du crime et son évolution au fil des siècles sont décrits. Un portrait très général de l'histoire et de la culture asiatique est brossé, en insistant bien sur les différences avec les sociétés européennes, et sur les versants les plus sombres de la moralité. Les six dernières pages sont dédiées à des informations sur les Triades puis les Yakuza. Tout au long du chapitre, des considérations sur les Kuei-Jin succèdent aux discussions sur la société des Mortels.

Streets of Blood est un catalogue de PNJ (Kuei-Jin, Dhampyrs et Mortels) en 32 pages qui s'organise par villes ou pays, avec des descriptions générales plus ou moins développées, et des PNJ détaillés avec leurs caractéristiques : Canton (3 PNJ), Shanghai (3 PNJ), Japon (3 PNJ), Corée (2 PNJ), Cours Dorées su Sud-Est (3 PNJ), Singapour (2 PNJ), Inde (3 PNJ) et Californie (3 PNJ). La dernière partie du chapitre n'est pas consacrée à un lieu terrestre, mais à deux endroits où le Yomi croise le Monde des Mortels, avec un PNJ pour chaque.

Storytelling propose 16 pages de conseils au Conteur pour exploiter le thème du crime dans ses Chroniques, et comment le mêler aux éléments spécifiques du Monde des Ténèbres.

Plutôt que de décrire de nouvelles règles, l'appendice, Road Rules for the Dark Metropolis (11 pages), s'emploie à examiner l'usage de plusieurs compétences et historiques, avec des exemples adaptés au thème. Les quatre dernières pages sont consacrées aux Miroirs Brisés, ces zones où le Yomi affleure dans le Monde des Mortels. Cette dernière partie contient surtout des conseils informels au meneur de jeu : les règles sont minimales et concernent surtout des bonus et des malus dûs à la nature corrompue des Miroirs Brisés.

Chaque chapitre débute par une illustration pleine page de Christopher Shy, avec force longs manteaux, pistolets dégainés et pigeons virevoltant.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 9 juillet 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.