Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Heresies of the Way

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages, format US letter.

Description

Les Kuei-Jin sont, pour la plupart, regroupés dans les cinq Dharmas reconnus par le Quinconce, qui a établi de stricts préceptes afin de régler la non-vie des descendants des Dix Mille Immortels. Mais il existe aussi des Dharmas hérétiques, qui refusent ou ignorent ces préceptes. Ce livre en présente les quatre principaux, déjà évoqués dans les ouvrages précédents, notamment Kindred of the East Companion : le Phénix Renaissant (the Rising Phenix), la Tempête Intérieure (the Tempest of the Inward Focus), le Visage des Dieux (Face of the Gods) et l'Esprit de la Terre (Spirit of the Living Earth). Le livre présente aussi un nouveau Dharma : les Mange-Scorpions (Scorpion Eaters), qui se repaissent de Chi corrompu.

Après les pages de titre et de crédits, le livre débute par une introduction présentant l'ouvrage (comment, par exemple, il s'inscrit dans la thématique Year of the Damned de 2002) et son plan.

Le premier chapitre est consacré au Phénix Renaissant, ces Kuei-Jin qui tentent de poursuivre leur existence de mortels, car ils pensent que leur résurrection est une seconde chance. Le chapitre est raconté à la première personne par un membre de ce Dharma, issu du Dharma du Chant de l'Ombre (aligné sur le Yin). Il commence par raconter sa conversion, puis il détaille l'histoire de ce Dharma et de son "Royaume", la Cour du Tonnerre Infini, située au Sri Lanka. Le chapitre détaille ensuite les huit commandements du Phénix Renaissant, avec un paragraphe explicitant chacun d'entre eux : "Retourne au monde d'où tu es issu", "Paie les dettes de ta vie humaine", "Aide les autres à appréhender leur humanité", "Combat le démon et refuse la monstruosité", "Ne cherche ni les extrêmes, ni l'équilibre, mais contente-toi de bien vivre", "Réveille celui qui s'enferme, l'expérience c'est la vie", "Ne refuse ni les joies ni les peines de la vie", "Retrouve tes habitudes, recherche ton humanité". Le chapitre se poursuit par des détails divers :

  • les us et coutumes de la Cour des Tonnerres Infinis ;
  • les risques de la vie parmi les mortels ;
  • les différentes sectes du Phénix, qui suivent les religions Bouddhiste, Hindoue et Musulmane ;
  • les opinions du Phénix sur les autres Dharmas et les Rois Yama ;
  • quelques conseils un peu techniques pour pouvoir suivre ce Dharma, comme l'usage du Yang.

En conclusion de ce chapitre, on a quelques compléments techniques :

  • un système d'Horoscope, complément de celui présenté dans les ouvrages précédents ;
  • des conseils pour l'usage de Disciplines, avec présentation de deux nouveaux pouvoirs combinant l'usage de plusieurs Disciplines afin de retrouver temporairement l'humanité ;
  • trois nouveaux rituels facilitant la vie des Phénix : extraire le Chi de façon "douce", camoufler sa nature, effacer les traces de sa propre mort.

Enfin, on termine par des conseils généraux pour interpréter ce type de personnage. En appendice de ce chapitre, se trouvent :

  • trois Archétypes de personnages, présentés chacun sur deux pages (une description et une feuille de personnage remplie) : une Brahmine (membre de la Cour), un protecteur de sa famille, une rebelle au Quinconce ;
  • trois descriptions de personnages célèbres du Dharma, dont Katarangana le fondateur du Dharma.

Le second chapitre est dédié à la Tempête Intérieure, ces Kuei-Jin qui tentent un maximum d'expériences et visitent le monde, accessoirement pour y faire respecter la justice. Le chapitre est assez décousu, il débute par une courte nouvelle, puis se poursuit par des extraits de dialogues, de journaux, d'e-mails, etc., regroupés par thèmes, et qui construisent un portrait de cet étrange Dharma plutôt disparate, très présent en Asie du Sud-Est, dont les huit préceptes sont : "Rapproche toutes choses et intègre-les en toi", "Equilibre tes besoins et désirs, et laisse-les lutter entre eux", "Ne perd jamais de vue ta nature primordiale", "Chaque rencontre est une leçon", "Retiens toutes les leçons du passé, pour construire le futur", "Tes récompenses et punitions doivent être justes", "Enseigne tes vertus de paix et de modération", "Harmonise le monde spirituel, en harmonisant le monde des vivants". D'un point de vue technique, le chapitre présente deux nouvelles Disciplines nommées The Inward Way (qui aide à équilibrer les vertus) et Tempest of the Inward Focus (du kung-fu mystique). En appendice de ce chapitre, on trouve :

  • trois Archétypes de personnages, présentés chacun sur deux pages (une description et une feuille de personnage remplie) : un Aks (militant), un étudiant des arts martiaux, un senseï errant ;
  • trois descriptions de personnages célèbres du Dharma.

Le troisième chapitre est dédié au Visage des Dieux, ces Kuei-Jin qui, comme leur nom l'indiquent, se prennent pour des divinités. Le chapitre est organisé comme le premier chapitre : prélude, histoire détaillée du Dharma, société (très développée en Inde), préceptes explicités ("Développe ta nature divine", "Explore ta conscience démoniaque et ta conscience divine", "Accepte la vénération des mortels, et réponds à leurs prières", "Utilise le Chi pour accueillir la divinité dans ton corps cadavérique", "Agis selon les lois de ta voix divine, et tes désirs divins seront exaucés", "Visite les cieux, qui te rappelleront ce que tu as perdu", "Pratique les rituels et la tradition pour renforcer ton essence", "Communie avec les Esprits, écoute les messages du Ciel"), conseils pour suivre ce Dharma, attitude envers le Quinconce, les Dhampyrs, les Caïnites, les Esprits et les autres Hérésies. Le chapitre se conclut par la description d'une nouvelle Discipline : le Mange-Prière (Prayer-Eating), qui consiste à recueillir les prières des mortels, dans des buts divers suivant les cinq niveaux de la Discipline (entendre les prières, lire l'esprit de ses fidèles, exaucer un voeu, recueillir le Chi, forger un lien). En appendice de ce chapitre, on trouve :

  • trois Archétypes de personnages, présentés chacun sur deux pages (une description et une feuille de personnage remplie) : un Avatar vagabond, une hippie mystique, un assassin ;
  • trois descriptions de personnages célèbres du Dharma.

Le quatrième chapitre est consacré à l'Esprit de la Terre, ces Kuei-Jin animistes. Le chapitre suit à nouveau le plan classique : prélude, histoire, société (développée chez les Shintôistes au Japon), préceptes ("Obéis à la volonté des Kami", "Suis les rituels de purification", "Evite les impurs", "Parcours la Terre pour en ressentir la gloire", "Transmets gratuitement ta sagesse", "Aide les autre à transcender leur chair", "Renouvelle chaque jours tes hommages et ta ferveur", "Observe strictement les tabous, afin de vaincre ta malédiction"). Il se conclut par des détails techniques : trois nouveaux Mérites et Défauts, quatre Rituels. En appendice de ce chapitre, on trouve :

  • trois Archétypes de personnages, présentés chacun sur deux pages (une description et une feuille de personnage remplie) : une fillette, un innocent, un vieux sage ;
  • deux descriptions de personnages célèbres du Dharma.

Le cinquième chapitre présente un tout nouveau Dharma, extrêmement hérétique : les Mange-Scorpions. Il sont les seuls à pouvoir se repaître de Chi corrompu, et sont très violents, ressemblant à des caricatures de gangsters (ils aiment beaucoup John Woo). Après un très court et violent prélude, le Dharma est présenté de la même façon que les autres étaient introduits dans Kindred of the East ou le Companion : la Vertu (le P'o, en l'occurrence), une description assez longue, les méthodes de recrutement - qui ressemblent un peu à celles du Sabbat : on jete un Kuei-Jin "assoiffé" dans une source de Chi corrompu -, ses faiblesses, son organisation, ses symboles, ses préceptes ("Survis à tout prix", "Epouse le changement", "Tourne le dos au ciel", "Ne montre ni espère de pitié", "Oublie le passé, ne pense pas au futur, vis le présent", "Ne sert personne, mais respecte les puissants", "Défend tes biens", "Répand la corruption, oblige les autres à s'y adapter"), ses opinions sur les autres Dharmas et les Caïnites, et une grande illustration (reprise en couleur au dos du livre). Le chapitre se poursuit comme les chapitres précédents : présentation générale, histoire (depuis Nagazaki, naissance du premier Scorpion), philosophie, société. Il se conclut par de nombreux détails techniques :

  • comment gérer le Chi corrompu ;
  • où se trouve le Chi corrompu ;
  • comment le Chi corrompu agit sur les Scorpions (ils acquièrent des déformités) ;
  • comment le Chi corrompu déforme les autres disciplines ;
  • de longs développements sont consacrés aux cinq Shintai élémentaires, ces pouvoirs qui permettent d'agir sur les éléments : les Scorpions n'ont accès qu'à des variantes corrompues de ces Shintai, surnommé "les Shintaï biliaires". Le Shintai du Poison remplace le Shintaï du Sang (associé à l'Eau), le Shintai de la Corrosion remplace le Shintaï des Os (associé au Métal), le Shintai de la Radio-activité remplace le Shintaï du Jade (associé à la Terre), le Shintai de la Maladie remplace le Shintaï de la Chair (associé au Bois), le Shintai de l'Incendie (Balefire) remplace le Shintaï de la Flamme (associé au Feu), permettant de corrompre le Chi. Cinq niveaux sont détaillés pour chacune de ces cinq nouvelles Disciplines.
  • deux nouveaux rituels sont présentés : la création d'un nouveau Scorpion et la corruption définitive d'un Nid de Dragon, source de Chi (= Caern = Node =...).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 9 juillet 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.