Contenu | Menu | Recherche

Nous servons le jdr et c'est notre joie

Children of the Night

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 106 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage aborde l'histoire, la description, les conseils d'interprétation et les caractéristiques d'une multitude de PNJ, Vampires plus ou moins célèbres du Monde des Ténèbres.

Le premier chapitre, How to Use this Book, explique la décision de décrire tant de PNJ dans cet ouvrage, qui est d'ouvrir de nouvelles possibilités et intrigues. Cette introduction fournit aussi quelques conseils pour calibrer des PNJ, et explique à nouveau le niveau et la valeur des traits sur l'échelle de 5.

Scions of the Sabbat décrit de nombreux vampires du Sabbat qui sont catalogués en fonction de leur statut ou de leur appartenance à une faction particulière : la Black Hand, l'Inquisition, les Cardinaux, Prisci et Archevêques, et autres. Parmi les plus connus on retrouve le (la) Tzimisce Sascha Vykos et l'Archevêque Lasombra Monçada.

Pillars of the Camarilla reprend la même structure que pour le Sabbat. Sont d'abord présentés les Justicars puis leurs Archontes, des Princes et Primogènes et enfin d'autres vampires. On reconnaît ici Lucinde le Justicar Ventrue, Theo Bell l'Archonte Brujah et Karsh le Seigneur de Guerre Gangrel de la Camarilla.

Le dernier chapitre présente les vampires non affiliés aux deux sectes, indépendants, "autarkis" ou exilés. Ravnos, Setite, Assamite et Giovanni sont à l'honneur. Les quatre derniers vampires présentés sont des membres de l'Inconnu, dont deux au moins sont reputés dans le monde vampirique : la Monitrice de Chicago Rebekah et le célèbre Dracula.

Toutes les descriptions de cet ouvrage suivent (à une ou deux exceptions près) ce modèle : d'abord est présentée l'histoire du PNJ puis sa description et des conseils d'interprétation. Ensuite viennent les caractéristiques chiffrées. Un portrait est fourni pour chacun. Toutes les descriptions se recroisent parfois, sont très détaillées et correspondent à celles déjà données dans d'autres suppléments. Des vampires de tous âges et de toute puissance sont présentés, dont un quart est utilisé dans d'autres produits de la gamme, un autre quart déjà cité, un peu plus d'un troisième quart sert comme archétype de PNJ développé et enfin, un peu moins du dernier quart est un délire. C'est ainsi que l'on retrouve un clone de Marylin Manson dans le Sabbat et une Super Star du Catch mexicaine chez la Camarilla.

Il est important de signaler que plusieurs faits étranges, correspondances ou différences ont été inclues intentionnellement dans ce livre, et l'oeil averti y trouvera bien des révélations.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 juin 2012.

Critiques

Cyril Pasteau  

Ce supplément est un de mes préférés de la gamme Vampire : La Mascarade. D'abord, les portraits de vampires de Christopher Shy représentent un changement agréable par rapport à la norme précédente. Le livre est agréable à feuilleter et à lire : comme pour un recueil de nouvelles, il est facile au lecteur de choisir ce qui l'intéresse ou pas.

Et le supplément n'est pas de l'art pour l'art, il a une utilité réelle pour mettre les joueurs en présence de vampires originaux, à tous les niveaux de puissance (du nouveau-né au Mathusalem) et de toutes origines ou presque (Camarilla, Sabbat, Inconnu, Indépendants). La lecture de certaines descriptions de vampires fait naître des idées de scénarios à la pelle. Enfin, pour ceux qui aiment impliquer leurs joueurs dans le "metaplot", le livre est une mine d'informations et de personnages clés.

S'il faut des vedettes en haut de l'affiche pour vous convaincre d'aller voir un film : "Ladies & gentlemen, allow me to introduce you Children of the Night, featuring... Dracula, Marilyn Manson (er, I mean, Jayne Jonestown), Brunhilde, and many more !"

Vlad  

Si on est en manque de PNJs intéressants, c'est le livre idéal. Si on veut créer des rencontres épiques, c'est le meilleur choix. Si on veut passer du bon temps à lire un livre intéressant, ce livre est fait pour.

Les illustrations sont belles, les textes bien écrits, les PNJs intéressants (même si je déteste le catcheur), ça regorge de secrets bien juteux et de révélations, les carac font rêver les plus blazés des conteurs.

Et en plus c'est gratuit sur le site de wiwo, alors pourquoi se priver? C'est du tout bon ! On retrouve aussi quelques persos qu'on a vus dans le "Children of the Inquisition", gratis lui aussi.

Deadelvis  

Je l'ai lu une fois et je l'ai adoré. Une deuxième fois et j'y ai vu des défauts. Trois fois et le livre a commencé à me courir. Que faire d'un stock de PNJs, peu reliés entre eux (les plus soudés sont finalement les Justicars, et ils ne le sont pas trop) et beaucoup trop reliés au "metaplot" white-wolfien pour être utilisables hors de ce contexte ? Voilà la question à laquelle vous devrez trouver des réponses si vous achetez ce bouquin.

Certains des persos présentés sont sympas, quelques uns viennent de suppléments plus anciens (certaines mises à jour font plaisir, comme celle de Tariq, d'autres sont plus anecdotiques comme celles d'Anne ou celle de Vykos). Certains persos présentés peuvent donner des idées, mais à condition de jouer Vampire de façon épique, pas de façon "horreur personnelle". Et Vampire perd à jouer comme ça.

A noter, je vomis le Gangrel Mogol qui est à la fois Seraph de la Main Noire et seigneur de guerre de la Camarilla. Lourd, stupide, peu imaginatif. Le catcheur honni par un de mes co-critiques n'est qu'une bonne blague, assumée, et ne mange pas de pain.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques