Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Baali

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 74 pages à couverture souple.

Description

Les Baali sont ces Vampires qui, depuis des millénaires, vénèrent les démons et autres créatures maléfiques plus anciennes que l'humanité.

L'organisation de ce clanbook ne déroge pas à la règle des précédents. Une nouvelle d'introduction assez sordide présente l'ambiance infecte du clan.
Le premier chapitre raconte une version de l'histoire de ces Baali, de l'époque pré-énochéenne au XIIème siècle, en maintenant le mystère sur les origines exactes du clan.
Le deuxième chapitre explique l'organisation et les pratiques des Baali, ainsi que quelques mécaniques de jeu (la Via Diabolis réexpliquée, atouts et inconvénients, et quelques pouvoirs).
Le troisième chapitre offre sept archétypes de personnages, et le dernier chapitre présente succinctement quelques PNJs importants du clan, mais ne révèle pas l'identité des grands acteurs du clan.
En appendice, on trouve une feuille de personnage étendue.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 mai 2014.

Critiques

kahyl  

Ce supplément désigne sans équivoque les Baali comme les "supervilains" les plus visibles des Ages Sombres. Pourtant, il manque à leur description leurs projets actuels ou à long terme pour que ce livre devienne (presque) indispensable à tout meneur désirant les inclure comme antagonistes majeurs de ses chroniques.

Deadelvis  

Dans le détail : L'intro est gerbante à souhait, même choquante pour un suppplément ricain en fait. C'est du Black Dog, d'où le ton plus "mature", mais on dépasse là les frontières du mauvais goût. L'histoire est la partie la plus intéressante (encore une fois pour qui "aime" les baalis), et présente les origines du clan, ainsi que les luttes qui eurent lieu en son sein, et les guerres des baalis contre les autres vampires (encore que sur ce point le Clanbook Salubri soit plus complet). Mais là encore, que faire de cette histoire vu qu'elle inclut surtout des mathusalems intuables ?

Le deuxième chapitre est assez inutile, sauf si vous avez besoin qu'on vous explique comment un groupe de vilains coexiste. Les quelques pouvoirs et atouts sont soit anecdotiques soit bourrins (à noter un errata, un pouvoir de Daimonion est listé comme un niveau 10, il faut en fait lire 9), et les différentes voies Diabolis vont du porte nawak au grand néant (un truc qui vous fait penser comme le membre d'une ruche entre autres, super...). Les traditionnels archétypes sont aussi inutiles que d'habitude (cette fixette que font les Américains sur les archétypes reste pour moi un mystère), et les personnages présentés sont soit pour certains explicités dans d'autres suppléments (Marie la Noire par exemple), soit inutiles (car les infos données reprennent celles du chapitre un, Shaytan par exemple).

D'un point de vue plus général : Ce supplément n'est pas mal écrit, c'est juste que l'on se demande à quoi il peut bien servir en définitive. L'histoire complète des Baalis ne sera globalement accessible qu'aux membres de ce clan, et à moins de vouloir faire une chronique où tous les joueurs en font partie (Yirk !), on voit mal comment intégrer un personnage Baali au sein d'un groupe de joueurs normaux. Bref, il est aisé de s'en passer, mais si vous voulez orienter votre chronique sur l'infernalisme (encore que le mot ne soit pas exact avec les Baalis), pourquoi pas ?

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques