Iberia

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 144 pages à couverture souple.

Description

Anno Dei 1212, un siècle après la mort du Cid, en pleine période de Reconquista, l'Espagne est partagée entre les princes chrétiens du Nord et les princes maures du Sud, les deux camps étant également en proie aux conflits internes. Côté vampires, l'Espagne est surtout aux mains des Lasombras, qui se luttent également entre eux, notamment en soutenant les différentes factions de la guerre.

D'autres causes de sécession existent, comme par exemple l'hérésie caïnite et notamment la faction des apôtres du troisième Caïn. Plus encore que dans les autres suppléments de la gamme, les auteurs nous montrent combien les vampires du Moyen-Age sont prompts à se diviser en factions et sectes, avec de fortes implantations régionales et des alliances rendues incertaines par la difficulté des transports de Caïnites et d'informations.

Dans la lignée de "Bitter Crusade", Iberia by night prolonge une gamme de suppléments centrés autour d'épisodes majeurs et épiques de cette sombre époque. Le supplément tente également de dépeindre l'Espagne de l'art mauresque, divisée entre deux civilisations qui rivalisent en richesses culturelles

L'organisation du livret en chapitres est la suivante :
- L'histoire de l'Espagne jusqu'à la décadence de Navarre et la montée de Castille et Aragon.
- Les royaumes chrétiens.
- L'andalousie (Al andalus).
- Les conspirations et luttes de factions vampiriques, plus quelques ordres chevaleresques liés à St Jacques (de Compostelle).
- Les principales figures des différents clans, avec une large part de Lasombras dont Monçada, Lucita et Ibrahim, mis à l'honneur dans les Clan Novels.
- Des idées de chroniques.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 mai 2014.

Critiques

Tanir  

Le travail est sérieux (série AT oblige) mais ce supplément pousse la logique du jeu Vampire jusqu'à l'absurde dans une Espagne historique que, personnellement, je percevrais plus volontiers comme contrôlée par les Humains des trois grandes religions du Livre plutôt que par des Caïnites.

Constantinople By Night, à la rigueur; Cordoue By Night, ça craint dans le genre marketing rôlistique au mépris d'un certain raffinement kabbalistique. Mais il ne s'agit bien sûr que d'une opinion personnelle...

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Un nouveau by night pour la gamme dark ages, consacré à la reconquête de l'Espagne par les rois catholiques. Hardi, chevaliers, mais attention, il y a des lasombras dans tous les coins sombres. Attention, ce supplément est assez dense!!

Un coup d'oeil à la page des crédits montrent que les auteurs ont fait appel à des consultants érudits/historiens. Bravo parce que l'histoire de l'Espagne est touffue et vue de l'amérique, cela risquait d'être un peu caricatural.

Beaucoup de points positifs sur ce supplément. Tout d'abord pour démêler l'embroglio historique de l'Espagne de la reconquista et laisser la part belle à l'histoire.

Il me semble que le postulat que les vampires se déchirent tellement que c'est finalement les humains qui font l'histoire, déjà développé dans la campagne bitter crusade, trouve ici son expression. On nous décrit des villes/territoires d'Espagne insulaires avec des princes qui se querellent entre eux mais dont les distances atténuent (ou étendent dans le temps) les querelles.

L'imbrication de l'hérésie Caïnite est bien pensée d'autant que l'Espagne fut le dernier bastion de l'hérésie arienne. C'est donc logique et bien intégré.

La galerie de persos est aussi bonne que dans les autres Dark Ages (comme Jerusalem ou Transylvania).

Après avoir savouré quelques pages de la galerie de persos, commencer la lecture par le chapitre 6 qui donne l'esprit des chroniques dans cette période mouvementée, et me semble-t-il donne l'essence de ce qui rend Dark Ages si spécial (par rapport au XXème siècle) au point de vue politique.

Compléter cette lecture par la visite d'une expo/lecture d'un livre sur l'art de l'Espagne du IX-XIIème siècle pour bien percevoir la richesse de cette civilisation me semble un plus pour le MJ. (si je puis me permettre ce conseil un peu pédant).

Etrius  

AH l'Espagne, pays cher à mon coeur !! Ce nouveau supplément pour dark ages reprend le plan classique : premiers volets historiques, et une présentation de différentes factions importantes, puis la classique galeries de PNJs notables avec bien sûr la part belle aux Magisters (lasombras, quoi), et pour finir quelques idées de scénarios pour le MJ.

Organisation classique mais diablement efficace puisque cet ouvrage me semble indispensable tellement l'Espagne regorge de potentiel pour la création de scénars. Voilà quelques temps déjà que mes joueurs s'aventurent là-bas et ni eux ni moi nous ne nous sommes pas encore lassés de ce pays ! Définitivement génial !!

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques