Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Weep

.

Références

  • Gamme : Unknown Armies
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2001
  • EAN/ISBN : 1-58978-000-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 176 pages.

Description

A la différence de One Shots, le précédent recueil de scénarios pour Unknown Armies, Weep propose six scénarios destinés à s'insérer dans des campagnes en cours. On n'y trouve pas de personnages pré-tirés, donc, mais des conseils pour lier les scénarios aux trames maison des MJ. De même, on trouve ça et là des renvois aux précédents ouvrages de la gamme, dans des apparitions de PNJ, par exemple. Cependant, la possession de ces ouvrages n'est aucunement nécessaire.

Après la traditionnelle nouvelle d'introduction (The Decision of Paris, Texas, signé par Greg Stolze), on trouve le premier scénario, A Few of My Favorite Things, de John Tynes (9 pages). Il s'agit d'une promenade nocturne empreinte de surréalisme, que les personnages auront l'occasion d'accomplir à l'occasion d'une de leurs errances une nuit, dans une ville ou une autre. Ils verront, le temps d'une nuit, des femmes crachant des balles, des voitures qui grondent, des morts flottants dans l'air la bouche pleine de pièces de monnaie, et d'autres choses encore. Jesus, l'ambulancier de Bill in Three Persons, le scénario d'introduction du livre de base, fait d'ailleurs une apparition remarquée.

Swap Meet, de Rick Neal (43 pages), propose aux joueurs de participer à une sorte de bourse aux échanges organisée par trois puissants Avatars du Marchand. Ce scénario peut donc s'intégrer dans une campagne, dès lors que les personnages sont à la recherche d'un objet, d'une information, d'une faveur, ou de toute autre chose encore. Tout est à vendre, au Swap Meet. Encore faut-il le trouver... Le scénario propose donc une sorte de chasse au trésor, et les PJ auront besoin de toutes leurs ressources, toutes leurs relations, tous leurs moyens d'influence, pour remonter la piste de ce marché. Au cours de leur recherche, ils rencontreront différents acteurs de l'Occult Underground, pour lesquels un marché EST un marché...

Drink to That, de Greg Stolze (11 pages), n'est pas vraiment un scénario. Il s'agit de trois scènes liées, déclenchées par un "stimulus", que l'on peut faire jouer à tout moment, au milieu de n'importe quel scénario. Dans la première scène, les personnages, à la recherched'une information, vont venir en aide à un dipsomancien. Dans la seconde, celui-ci va leur venir en aide à un moment où ils en auront besoin. Dans la troisième, les personnages vont avoir l'occasion de venir en aide à l'adepte. Le Shérif de Bill in Three Persons fera même une apparition, en Guest Star, lors d'un final... surprenant.

The Green Glass Grail, de Chad Underkoffler (53 pages), est le plus long scénario du recueil. C'est un scénario en kit, qui présente plusieurs fils directeurs, personnages, événements, que le MJ utilisera de la façon qu'il le souhaitera, pour l'intégrer à sa campagne. Tout tourne autour d'un artefact magique, dont la découverte ou non déclenchera une succession d'événements, succession laissée entièrement à la discrétion du MJ. L'aspect non-linéaire de la chose est voulu, l'auteur écrivant dans l'introduction qu'il s'agit d'un scénario "expérimental" destiné à laisser au MJ un contrôle total sur la façon dont il veut faire jouer le scénario.

Stoon Lake, de Greg Stolze (23 pages), est une chasse au Bigfoot dans le Minnesota. Des relations complexes entre les PNJ proposés complètent l'intrigue basée sur la cryptozoologie.

Garden Full of Weeds, de James Palmer (25 pages), se déroule dans le pire quartier de la ville fréquentée par les PJ. Le thème est celui de l'horreur urbaine (pauvreté, delinquance, racisme, etc.). Les personnages auront à enquêter dans ce milieu, afin de découvrir l'origine de la pollution mystique causée par ce quartier, ou du taux extrêmement haut de mortalité infantine.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Critiques

Sherinford  

A chaque nouveau supplément, l'équipe de concepteurs qui produit, à un rythme relativement peu soutenu, il faut bien le dire, les extensions pour Unknown Armies, parvient à surprendre le lecteur.

Weep ne fait pas exception à cette règle et propose une boîte à outils composée de quelques scénarios à insérer dans les campagnes régulières que les maîtres de jeux n'auront pas manqué de lancer sur base de ce jeu.

Un must, donc, à consommer sans modération.

othon 2  

Parfois, dans la vie, il y a des choses qui fachent. Et parfois,il y en a qui vous ravissent. 'Weep' appartient à la seconde catégorie. Il est très rare dans le petit monde du jeu de rôle qu'un receuil d'intrigue vous donne plus qu'une vague idée ainsi que quelques éléments pour préparer une bonne partie. Mais ce supplément là est fantastique. Non seulement les scénars sont bons, originaux, mais ils sont présentés d'une manière qui est elle-même un moment de bonheur... Les deux moments forts sont à mon avis 'the green glass grail' et le mémorable 'Weep', des monuments du jeu de rôle.. Cette capacité que possède UA à intègrer l'interactivité et le développement potentiel dans ses propres scénarios est pour moi un perpétuel sujet d'étonnement. On m'a beaucoup vanté 'One shots' pour UA. Ce supplément-ci l'enterre. Après ça, il va falloir changer notre façon d'écrire nos scénars. Le niveau s'est élevé d'un coup.

 

Sous la couverture étrangement dérangeante de ce gros supplément, vous trouverez six scénarios qui, contrairement à ceux de One Shots, sont conçus pour s'intégrer à votre propre campagne.
"Garden full of weeds" est un conte vaudou, étrange et prenant, où plane l'ombre néfaste du Ku Klux Klan, entre autres.
"Stoon Lake" décrit une situation et des personnages qui comptent parmi les plus subtils et émouvants que vos personnages auront pu rencontrer.
Dans "the Green Glass Grail" différentes factions se disputent un objet magique d'une grande puissance.
"Drink to That" présente une famille de PNJ presque ordinaire.
"Swap Meet" décrit le plus grand marché de troc magique du monde.
Et, premier parmi cette série de morceaux de choix, "a Few of my Favorite Things" est sans doute le scénario le plus étrange et déroutant jamais écrit, ballade en quatre scènes dans une ville surréaliste.

Le matériel présenté a le format idéal pour s'incorporer dans votre décor de campagne. "The Green Glass Grail", par exemple, est étonnant de clarté et d'ingéniosité : de nombreux paramètres peuvent faire entièrement basculer l'intrigue (en particulier en ce qui concerne l'identité du méchant de l'histoire), à tel point qu'il comprend une fiche de résumé de scénario où vous pourrez cocher les options que vous aurez choisies... Les possibilités sont d'ailleurs tellement nombreuses qu'on est un peu submergé. Tout cela demande donc un certain travail, et surtout un don d'improvisation et d'interprétation de la part du MJ. La présentation fait penser à l'exact opposé des célèbres textes made in White Wolf sur l'Art du Conteur : ici, tous les trucs pour MJ partent d'une situation concrète, et sont parfaitement détaillés. Comme d'habitude, tout cela regorge de PNJ aux petits oignons (le fantôme des rues, le "Loogarou", Jésus l'ambulancier, l'Araignée, etc.) et d'idées farfelues. Un supplément à mettre dans la catégorie " indispensables ".

Note : si vous arrivez à faire jouer "a Few of my Favorite Things", dites-le moi, je veux bien faire une partie avec vos joueurs, ça doit être grandiose...

Et c'est ainsi que Shinsei est grand.

Mirumoto Sendoshi

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques