Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

To Go

.

Références

  • Gamme : Unknown Armies
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2003
  • EAN/ISBN : 1-58978-017-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre cartonné de 160 pages, format US.

Description

To Go est la toute première campagne de jeu de rôle publiée pour Unknown Armies. Elle peut être jouée par des personnages de n'importe quel "niveau" (rue, global ou cosmique), même si elle est plus adaptée au niveau intermédiaire.

To Go a pour objet une quête cosmique qui entraînera les personnages aux quatre coins des USA, et dont la récompense finale n'est rien d'autre que l'ascension au sein du Clergé Invisible. Voilà maintenant dix bonnes années que Mak Attax dissémine aléatoirement des charges magiques dans tout le pays. Cette énergie magique, loin de se dissiper, a fini par se rassembler autour de sept grandes villes qui sont en quelque sorte devenues les chakras de l'Amérique suite aux évènements de Fly to heaven, un des scénarios du recueil One Shots. A présent, le Kundalini, une sorte de serpent mystique qui représente également l'esprit de l'Amérique, se réveille et va entreprendre un voyage à travers les sept chakras. A chaque étape de ce voyage, il sera possible aux concurrents à l'ascension de récupérer une charge (le shakti) qui leur permettra, au bout du voyage, d'atteindre la Statosphere et de rejoindre le Clergé Invisible.

Les candidats à l'ascension ne sont pas tous inconnus des fans d'Unknown Armies. Le premier, Dermott Arkane, est le Godwalker du Messager. Il s'agit d'un personnage-clef de l'univers d'Unknown Armies, qui était déjà mentionné dans la nouvelle qui parsemait le texte de la première édition du jeu, et qui est identifié comme un des adversaires d'Alex Abel dans le supplément Lawyers, Guns and Money. Le deuxième candidat n'est autre qu'Erica Fisher, un avatar du Vrai Roi qui est également un membre éminent de Mak Attax. Elle était déjà décrite dans le supplément Break Today. Enfin, le troisième candidat est un simple camionneur, un gars ordinaire qui voyage un peu partout en Amérique, et qui va inconsciemment suivre le Kundalini dans sa course.

La façon dont les PJ vont être impliqués dans cette campagne ainsi que le camp qu'ils rejoindront va dépendre de leur affiliation. A peu près tous les types de cabales sont envisagés dans le chapitre introductif.

La campagne commence à Los Angeles, dans un abattoir qui a pour principal cliente une chaîne de fast food bien connue. C'est là que va apparaître le Kundalini. Pour récupérer le shakti, un des candidats devra soit tuer (sacrifier) le veau d'or - un jeune veau au pelage beige qui dénote par rapport à tous les congénères dont il partage le triste sort -, soit être béni par la personne qui se sera chargée du sacrifice. L'ennui, c'est que le personnel de l'abattoir est en grève, que des piquets sont organisés à l'entrée du bâtiment, et que la police est également présente sur place. Pénétrer dans l'abattoir n'est donc pas si évident, et obtenir le shakti l'est encore moins.

La deuxième ville visitée par le serpent mystique est Las Végas. Afin de récupérer le shakti, les PJ vont devoir participer à une partie de poker organisée par Fortuna, le godwalker du parieur (gambler). Au cours de cette partie très spéciale, on ne mise pas que de l'argent : les PJ pourront gagner et perdre à cette occasion des artefacts, des compétences, des pouvoirs, et même des malédictions. Un des joueurs à la table est en possession du shakti. Le convaincre de miser celui-ci n'est pas une mince affaire. Gagner la partie est encore moins facile.

A Atlanta, c'est Renata Dakota, la fille de Dermott Arkane, qui va récupérer le shakti. Deux jours plus tard, une audience est tenue afin de déterminer si Renata peut sortir de la maison de correction où elle est actuellement détenue, ou si elle doit être transférée dans un établissement pénitenciaire pour adultes. L'issue de l'audience déterminera l'attitude de Renata.

Chicago est l'étape suivante du serpent mystique. C'est également le fief d'Alex Abel, ennemi juré de Dermott Arkane, et de sa nouvelle inquisition. Cette partie du scénario commence par une réunion avec Dermott Arkane. Lorsque, passant par là par hasard, Alex Abel aperçoit Arkane en compagnie des PJ, il envoie un de ses agents les plus terrifiants pour cuisiner ces derniers. A la fin de ce chapitre, les personnages pourront récupérer le shakti après une course-poursuite sur l'autoroute digne des meilleurs films d'action.

Le Kundalini atteint enfin la côte est et arrive à New-York City. Le gardien du shakti est ici un policier qui surveillait un entrepôt et qui s'est fait capturer par les trafiquants de drogue qu'il avait pour mission d'espionner. Ses heures sont comptées, et donc celles des PJ également. L'entrepôt va subir plusieurs assauts successifs par les équipes des différents candidats à l'ascension.

Philadelphie est la sixième étape dans le voyage du Kundalini. Là-bas, le shakti est récupéré par un étudiant noir qui part juste après camper dans la nature avec les membres de sa fraternité. Isaac Dion, le godwalker du Vrai Roi, intervient alors pour contrer sa rivale, Erica Fisher, et l'empêcher de récupérer le shakti. Il envoie l'ensemble de ses suivantes dans la forêt, avec pour mission de tuer le porteur du shakti. Entièrement nues, en proie à une transe destructrice, les beckies déchiquètent en morceaux tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin.

La dernière ville visitée par les PJ est Washington DC, où ils peuvent enfin rencontrer le serpent mystique en personne. Ils feront à cette occasion un petit détour par la Statosphere, où ils pourront essayer de convaincre l'esprit de l'Amérique d'accorder la dernière charge au candidat de leur choix.

Le supplément se termine par un appendice qui répertorie les conséquences de l'ascension de l'un ou l'autre candidat : nouvel archétype au sein du Clergé Invisible, passage éventuel de l'archétype évincé par la Maison de la Renonciation.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Critiques

Sherinford  

Cela faisait longtemps qu'on l'attendait, cette campagne épique pour Unknown Armies. Bien sûr, les scénarios de One Shots étaient excellents. Evidemment, les aventures de Weep pouvaient être organisées avec celles de tous les autres suppléments pour donner naissance à une espèce de campagne faite de bric et de broc... Mais ont attendait toujours une grande histoire, une aventure épique qui nous ferait découvrir l'underground occulte américain tout en nous proposant un enjeu à la mesure du background d'Unknown Armies.

C'est maintenant chose faite avec To Go, qui nous présente une espèce de "road movie" destiné à nous faire découvrir l'Amérique occulte et symbolique. Les PNJ présentés dans cette campagne sont particulièrement intrigants, et souvent très puissants : des humains qui marchent dans les pas des dieux et qui dont l'ambition ultime n'est rien d'autre que l'ascension au sein du Clergé Invisible. Les scènes clefs envisagées au cours des sept étapes de ce voyage initiatique à travers les Etats-Unis sont parfois difficile à mettre en place, mais peuvent donner lieu à d'extraordinaires moments de roleplaying, ou à des combats furieux dignes des meilleurs films d'action.

Il n'y a sans doute que l'emballage qui est un peu décevant : il y a vraiment très peu d'illustrations, même si celles qui sont présentes prennent une pleine page. Ceci dit, la couverture est cartonnée et la reliure est de bonne facture.

L'un dans l'autre, un achat indispensable pour ceux qui souhaitent maîtriser Unknown Armies dans le cadre d'une campagne à long terme : même si vous ne maîtrisez pas "To Go", ce supplément vous donnera d'excellentes idées sur la façon d'organiser une telle campagne.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques