Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

Serpent (Le)

.

Références

  • Gamme : Trinités
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2009
  • EAN/ISBN : 2-918045-02-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 112 pages au format 16 x 23 cm.

Description

Le livre V de Trinités est destiné aux seuls yeux des meneurs. A la suite du livre IV, il aborde l'autre grand secret de l'univers de Trinités : le Serpent.

Ainsi, après une introduction (Liminaris, 2 pages) présentant le supplément, arrive le premier chapitre (Le secret des secrets, 10 pages). Il débute par la présentation du devenir de Nox, l'univers des ténèbres à l'origine de notre univers, du pacte qui permit le recrutement des Archontes, de l'origine du Baphomet et du devenir des Vagabonds. Il se conclut par les origines du Serpent, Lilith, et de son rôle dans l'histoire secrète. Les grands moments de tension sont notamment présentés : Babylone, le combat contre le Dragon sur l'emplacement du Mont St-Michel, son rôle dans la mort de Jésus et l'apparition de Mordred, ainsi que le retour des Vagabonds et l'incident de Toungouska.

Le second chapitre (Les Alliances, 44 pages) propose trois groupes liés au Serpent ou aux ténèbres :

  • Les rejetons de Lilith sont les enfants déformés du Serpent, ils introduisent de nouvelles créatures surnaturelles (gorgones, lamies et stryges) dans l'univers de Trinités.
  • Le Harpail du Serpent fut créé par ce dernier en miroir de la Harde. Ses membres sont présentés à cet endroit avec des alternatives, au cas où les personnages non-joueurs proposés auraient succombé, et ils ont chacun une lame noire.
  • Les Tehôn, dont les Archontes font partie, sont les survivants de Nox. Ils mènent des opérations discrètes sur Terre afin de prendre le contrôle du nouvel Éden de ténèbres qui selon eux est proche.

Les Fronts (14 pages) propose 4 projets à long terme des forces des ténèbres auquel les Trinités peuvent s'opposer :

  • Empêcher une alliance entre les serviteurs des ténèbres et certains des 8.
  • Découvrir qu'Elohim-Samaël cherche à contacter les Archontes-Rois pour qu'ils le délivrent du Dédale.
  • Empêcher un rejeton de Nox de pervertir les jardins et les arbres-fondations.

La genèse de chaque front, ses étapes importantes et ses points de ruptures sont à chaque fois présentés.

La dernière partie de l'ouvrage (Scénarios, 38 pages) propose trois scénarios. Ils permettent aux Trinités d'entrer en contact avec les trois factions présentées dans le chapitre Les Alliances.

Cette fiche a été rédigée le 28 septembre 2009.  Dernière mise à jour le 4 octobre 2009.

Critiques

Solaris  

Première approche : comme toujours avec Trinités, le livre est beau, homogène et bien écrit. Le format (16x23) me ravi toujours autant et la couverture est magnifique.

Ensuite, le contenu. Tout est expliqué sur le Serpent : ses origines, sa vision, les Vagabonds... Mais surtout, la véritable bonne surprise vient des alliés. Stryges, Gorgones, Lamies, Harpail... la matière II du livre est un véritable bijou. Chaque allié regorde d'idées de scénario et de petits détails qui font que tout meneur de jeu aura, à mon avis, envie d'utiliser ces pages dans sa campagne.

Et, si je n'ai pas envie d'en dévoiler le contenu, je vous recommande de lire la partie concernant les Tehons, l'une des Légion d'Archontes. Si la ficelle semble avoir la taille d'une corde de marine, c'est finalement un véritable plaisir de se prendre au jeu et de vouloir vite révéler son contenu à ses joueurs en leur disant : "Il y a même du Lo... dans le livre !" Mais je m'arrête là...

Trois scénarios concluent le livre et, si je n'ai pas encore eu l'occasion de les faire jouer, ils me paraissent bien adaptés. J'aime beaucoup l'Enfant Roi qui continue la campagne Tezcatlipoca. Cela rend les livres encore plus solidaires les uns des autres et c'est tant mieux.

Bref, vous l'avez compris, je suis vraiment enthousiaste devant Le Serpent !

Critique écrite en décembre 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques