Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Survival Margin

.

Références

  • Gamme : Traveller
  • Sous-gamme : New Era
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Game Designers' Workshop (GDW)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-55878-139-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Un livre de 104 pages à couverture souple

Description

C'est le 132ème jour de la 1116ème année d'existence du troisième Imperium que le drame s'est noué. Ce jour là, Dulinor, l'un des six archiducs de l'empire, rend visite à la cour impériale. Au cours de son audience avec l'empereur Strephon, Dulinor sort une arme de poing et ouvre le feu. Le bref combat qui eu lieu entre les gardes du corps des deux hauts personnages coûta la vie à l'empereur, à l'impératrice et à leur fille unique. L'archiduc Dulinor revendiqua alors le trône impérial. Cependant, étant dans l'incapacité de garder le contrôle du palais impérial, l'archiduc assassin s'enfuit vers ses terres. Le chaos engendré par cet acte, porte le controversé prince Lucan sur le trône dans des circonstances particulièrement discutable. Dans les semaines qui suivent, la noblesse, les forces armées, les populations de l'Imperium se divisent. Les partisans de l'archiduc Dulinor, ceux de l'empereur Lucan, et tous ceux qui désirent rester neutre commencent à s'affronter dans une guerre civile d'une dimension titanesque.

Cette guerre civile, qui est le contexte de MegaTraveller, est racontée à l'aide des dépêches du Traveller News Service. Ces dépêches ont été publiées à l'origine dans Challenge, le magazine maison de GDW. Survival Margin présente une sélection de ces dépêches, augmentées de documents inédits tirés des archives personnelles de plusieurs des protagonistes de la guerre civile.

Après une brève introduction consacrée au contexte général et aux archives utilisées dans l'ouvrage, la succession des dépêches raconte les rebondissements, les drames, les massacres... Des documents inédits permettent de découvrir les vérités cachées et les secrets. Des cartes permettent de suivre l'inexorable détérioration des conditions de vie des citoyens de l'Imperium.

Quatre phases se distinguent au cours de cette guerre civile de 15 ans. La phase de l'offensive, la phase du désespoir, la phase irrémédiable, et finalement la guerre noire.
- La phase de l'offensive est l'époque de tous les enthousiasmes. Dulinor lance ses forces, longuement préparées, tandis que Lucan retire les immenses flottes des frontières qu'elles sont censées défendre. Alors que les premières batailles se déroulent sans amener la moindre victoire décisive, les frontières sont envahie par les états voisins.
- La phase du désespoir est l'époque de la désillusion. L'Imperium commence littéralement à se désintégrer. Les invasions étrangères et les sécessions multiples conduisent les belligérants à des actions de plus en plus désespérées et destructives. Remporter la victoire à n'importe quel prix devient le mot d'ordre.
- La phase irrémédiable est le début de la fin. La situation échappe au contrôle des dirigeants. Les dégâts aussi bien politiques que matériels deviennent irréparables. Bien que ne faisant plus que réagir aux catastrophes, et sans aucun espoir de victoire, toutes les factions continue le combat.
- La guerre noire est l'aboutissement macabre de la guerre civile. N'ayant plus les moyens de livrer une guerre conventionnelle, les belligérants se livrent à des raids de destruction massive. Chacun anéantissant les infrastructures de l'autre. Très rapidement, les mondes situés sur les fronts sont détruits ou condamnés à l'extinction. La civilisation ne se réduit plus qu'à des poches de plus en plus petites autour des capitales des belligérants. Très loin de décourager Dulinor et Lucan, cette période leur permet de reprendre des forces, de reconstituer leurs flottes et de mettre au point des armes secrètes.

C'est Dulinor qui frappa le premier en lançant sa nouvelle flotte à travers les ruines de l'Imperium. Alors qu'il approchait de la capitale impériale, ses forces attaquèrent une station de recherche où les scientifiques de Lucan travaillaient sur un épouvantable virus informatique. Cette attaque libéra ce virus à base d'intelligence artificielle.

Une fois un système informatique infecté, une intelligence artificielle prenait le contrôle de ce système et faisait en sorte de tout détruire autour d'elle avec le maximum de dégâts possibles. Le Traveller News Service, dont les dépêches constituent la première partie de l'ouvrage, propage involontairement ce virus dans tout ce qui restait de l'Imperium.

Après cette première partie, constituant les deux tiers de l'ouvrage, toute une série d'articles détaille les différents aspects de ces évènements.

"When Empires Fall", également publié en deux parties dans le magazine Challenge, tente d'expliquer les raisons profondes de la Rébellion. L'origine et l'histoire des "créatures" qui sont à la base du Virus (voir l'aventure n°13 du Traveller classique: Signal GK). Le Virus est également décrit avec toutes ses différentes mutations et méthodes de propagation.

Ensuite, l'état de l'ex-Imperium 70 ans après le Virus est évoqué, ainsi que les "Star Vikings" de la "Coalition de la Réforme".

L'ultime partie de l'ouvrage s'adresse aux MJ de MegaTraveller. On y trouve une description du nouveau contexte et des types de campagnes qui y sont possibles, ainsi que des conseils sur la transition entre une campagne de MegaTraveller et une campagne de la New Era. Enfin les règles de conversion des personnages de MegaTraveller sont présentées.

L'ouvrage se conclut sur trois pages de "Library Data".

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.