Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Campaign Setting Sourcebook

.

Références

  • Gamme : Traveller
  • Sous-gamme : Licence Mongoose
  • Version : première édition révisée
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Terra/Sol Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2009
  • EAN/ISBN : 978-1-61623-503-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 116 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage présente un contexte alternatif à l'univers officiel de Traveller, mais en utilisant les règles du livre de base : le Twilight Sector. Plus précisément, il décrit le Twilight Sector et le monde en général.

Dans cet univers, l'humanité a colonisé le système solaire et, grâce aux manipulations génétiques, s'est adaptée à différents environnements. La découverte d'un vaisseau extraterrestre sous la glace d'Europe, le satellite de Jupiter, a mené à la rétro-ingénierie de technologies permettant la manipulation de la gravité et le voyage supraluminique. S'ensuivirent une colonisation jusqu'à plusieurs centaines d'années-lumières de la Terre, et la découverte de nombreux mondes habitables, dont une réplique quasi -parfaite de la Terre. Plusieurs guerres ont également permis aux colonies d'acquérir leur indépendance, et de créer des états. Enfin, les mutants physiques et psychiques sont apparus, ce qui entraîna son lot de ségrégations, révoltes et guerres.

La quinzaine de grandes nations stellaires existantes constituent un panorama de systèmes politiques, de la théocratie à la confédération d'états indépendants en passant par le socialisme à la soviétique. Ils ont une acceptation des mutants variant grandement de l'un à l'autre, entre intégration totale à exploitation sans vergogne, et parfois totalement différente en fonction de l'origine, naturelle ou volontaire, des mutations. Cette dernière option est souvent bien mieux vue dans de nombreuses sociétés.

D'un point de vue technologique, outre la manipulation génétique et celle de la gravité, un des aspects essentiels est l'utilisation d'intelligences artificielles, avec des degrés de conscience permettant aux plus évoluées d'avoir un statut d'être à part entière. De plus, il existe la possibilité de créer une copie de ses mémoires, voire de transférer sa conscience sous une forme électronique, ce dernier procédé détruisant toutefois le cerveau.

Après la page des crédits et celle du sommaire, une introduction (1 page) présente rapidement le contexte du monde, et celui du Twilight Sector qui contient la réplique de la Terre. Puis Galactic History (9 pages) raconte l'évolution de l'humanité entre les années 2000 et le début de la conquête spatiale juqu'à l'année 2991, où est décrit le contexte.

Stellar Nations : 2991 (26 pages) présente les principaux états stellaires :

  • L'Orion Confederation est un rassemblement de divers peuples, acceptant les mutants qui forment une large part de sa population, et contenant le Twilight Sector.
  • L'Oster Republic est dirigée par une élite scientifique, où les SIMs (Scientifically Induced Mutants) sont majoritaires.
  • La Deramus Enclave est gérée par les intelligences artificielles, pour le bien de tous.
  • L'Archenar People Republic, avec son parti unique, ressemble à une version réussie de l'URSS, du point de vue de ses dirigeants du moins.
  • La Shenzou Hegemony est réputée pour la nature pacifique de ses habitants et la qualité de ses diplomates, sous l'égide d'un gourou. Son but principal, et celui de ses habitants, est de trouver la Terre Divine à la fois physiquement, si elle existe, et spirituellement.
  • La Free People's Republic est un havre de paix pour les mutants, avec ses idéaux de liberté et d'égalité.
  • L'Union of United Planets base son gouvernement et ses lois sur la constitution américaine.
  • Enfin, la Terran Union est une évolution des Nations Unies, qui s'est constituée en état afin de gérer les colonies.

Life in the 30th Century (1 page, donc la moitié est une illustration) n'est qu'un texte expliquant qu'avec plusieurs billions de personnes et de nombreuses espèces de mutants, la galaxie comprend beaucoup de groupes luttant pour le pouvoir.

Living and Being (6 pages) présente les différents types d'entités virtuelles : Intelligence Artificielle créée de toute pièce, classée en un des trois niveaux selon ses capacités à l'initiative et aux sentiments ; Dup qui est une copie des réseaux neuronaux d'une personne mais n'en capture pas complètement l'essence ; et Ghost, copie complète d'une personnalité qui nécessite la destruction du cerveau. Quelques données sur l'utilisation de la cybernétique, sur l'extension de la durée de vie à l'aide de la médecine, sur les mutants et sur les uplift species, c'est à dire les animaux qui ont été dotés de conscience, sont également fournies.

Society and Technology (5 pages) traite essentiellement de la communication, des robots, drones et entités biologiques artificielles, et des transports. Les sciences légales et la technologie de manipulation de la gravité sont aussi abordées. Playing Mutants (8 pages) contient des règles pour jouer des mutants naturels ou artificiels, ou des centennials, c'est à dire des individus ayant largement dépassé la limite naturelle de longévité qui se situe aux alentours de 200 ans. A l'instar des règles de base, le hasard joue un rôle important dans la détermination des mutations naturelles.

A brief overview of the Twilight Sector (46 pages) contient la description du secteur, système par système. Il est à noter qu'à peu près 40%  du secteur n'est pas décrit, la création des mondes étant laissée aux bons soins du meneur, et qu'un autre tiers ne l'est pas non plus car il servira de base aux prochains suppléments. C'est donc seulement 9 systèmes qui sont passés en revue, chacun sur 4 ou 5 pages. Ils comprennent une colonie minière où les travailleurs n'ont que peu de droits, une planète habitable mais dont la biochimie locale est incompatible avec celle terrestre, une planète pénitentiaire, d'autres occupées par des pouvoirs hostiles à la confédération, quelques stations, etc. Le principal monde est Terra, la réplique de la Terre, dans le système Sol. Elle a droit à une description plus fine, avec ses principaux états et une histoire détaillée.

L'ouvrage se finit par une Encyclopedia Galactica (8 pages) qui reprend dans ses articles des extraits de l'ouvrage, un index (2 pages), une page de publicité et une page vierge.

Cette fiche a été rédigée le 24 février 2011.  Dernière mise à jour le 24 février 2011.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.