Contenu | Menu | Recherche

Le dernier site web avant la fin du monde

Alien Module 5 : Solomani

.

Références

  • Gamme : Traveller
  • Sous-gamme : Licence Mongoose
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2012
  • EAN/ISBN : 978-1-907702-88-4
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 182 pages à couverture rigide.

Description

Cet ouvrage est consacré aux Solomanis, c'est à dire à la partie de la race humaine originaire de Terra et non disséminée dans l'espace par les Anciens. Ces terriens ont rencontré le premier Empire alors que celui-ci s'effondrait sous son propre poids, l'ont conquis, et ont contribué à former l'Empire actuel. Mais quelques millénaires après les premiers contacts, les tentations hégémoniques des Solomanis, se considérant comme plus "purs" que les autres, et donc plus aptes à régner, ont conduit à une sécession de l'Empire. S'en est suivie une guerre perdue qui les a vu fuir et perdre Terra. Formant aujourd'hui un état indépendant, ils sont tiraillés entre plusieurs courants : ceux qui veulent reprendre, ou libérer, les territoires perdus, ceux qui veulent imposer la suprématie de leur race sur les autres humains ainsi bien sûr que sur les autres créatures pensantes, ceux qui estiment que la paix et le commerce sont préférables, etc.

Leur société est maintenant très militarisée, et la Solomani Confederation a mis en place une police secrète dont un des objectifs est de neutraliser, en douceur, par la rééducation ou par la violence, les éléments ne montrant pas des sentiments assez patriotiques. Le service militaire n'est pas une obligation, mais est fortement encouragé. Les carrières politiques ne peuvent s'envisager sans l'aide du seul parti réellement autorisé, et les appuis politiques, de même que la preuve d'une origine génétique pure, sont d'ailleurs nécessaire pour espérer réussir dans une société ayant tendance à tout contrôler. Les personnes dont une partie de leurs ancêtres ne sont pas Solomanis ne peuvent en effet espérer prétendre à de grandes responsabilités, et la situation est encore pire pour les non-humains.

Après une page contenant titre et sommaire et une Introduction (1 page) présentant l'ouvrage, Solomani Characters (21 pages) donne de nouvelles carrières accessibles aux personnages de la Solomani confederation :

  • Party, où le personnage est un membre du Solomani Party
  • Navy
  • Solsec, pour Solomani Security, l'organisme chargé de s'assurer de la loyauté des citoyens

Il est également possible de jouer des dauphins et singes intelligents, bien que socialement discriminés. Des règles additionnelles sont aussi fournies sur les médailles, sur la progression dans une carrière par influence plutôt que par mérite, etc

The Solomani Race (28 pages) examine ensuite la société, en commençant par son état d'esprit (un amour de Terra, un peu de paranoïa, un esprit pionner, du romantisme, etc.) et les tenants et aboutissants de la Cause Solomani. Puis avec les différentes origines est abordé le racisme institutionnalisé. Le fonctionnement du Parti, la structure du gouvernement et celles des forces armées (y compris la SolSec) sont ensuite décrits. Quelques informations sont enfin données sur l'économie, les corporations et la loi, avant une description en deux pages de la nouvelle capitale de la confédération après la chute de Terra.

History (25 pages) passe très rapidement sur l'époque pré-stellaire, pour débuter par la Terran Confederation et les premiers contacts avec l'Empire Vilani, débutant par un conflit qui mena à l'unification des gouvernements de la Confédération. Puis la conquête de l'Empire et la mise en place du second empire, son effondrement et la période d'isolement qui s'ensuivit sont passés en revue. Le gros du chapitre est dédié à l'intégration de la confédération dans le Troisième Empire, aux problèmes engendrés et à la guerre qui en fut la conséquence. Une chronologie de deux pages est fournie.

Equipment and Technology (11 pages) décrit quelques armures et du matériel spécifique aux dauphins. Plus de la moitié du chapitre est occupé par neuf véhicules, la plupart militaires. Les prothèses et manipulations génétiques sont abordées en une page. Spacecraft (18 pages) détaille 8 vaisseaux, plan à l'appui. Il s'agit pour la plupart d'engins civils.

Encounters (9 pages), après quelques règles donnant des modificateurs de réaction spécifiques aux Solomanis et une table aléatoire de rencontre, présente 7 personnages pouvant servir d'employeur, avec pour chacun une mission et des variations de celle-ci. Worlds (8 pages) explique comment sont interprétés les types de gouvernement à l'aune de l'influence du Parti, montre les spécificités des ports spatiaux, puis décrit rapidement les neufs secteurs de la confédération (dont une carte pleine page est fournie), avant d'aborder les relations étrangères.

Alpha Crusis Sector (54 pages) retrace en 5 pages l'histoire d'un secteur, et en donne une chronologie de deux pages. Les principales corporations qui y opèrent sont ensuite passées en revue, avant que chacun des 16 sous secteurs ne soit décrit. Le secteur est marqué par la guerre, des millions de réfugiés s'y étant installé, et une petite partie est occupée par l'Empire, ce qui en fait un des points de friction. De plus une partie n'a été que récemment explorée, ce qui donne dans certains monde un esprit de conquête de l'ouest.

L'ouvrage se termine par Campaigns (3 pages) donnant des conseils sur la façon de jouer les Solomanis en tant qu'oppresseurs ou que libérateurs, et sur les grand thèmes d'une campagne dans la confédération, un Index (1 pages) et des publicités (4 pages).

Cette fiche a été rédigée le 26 octobre 2013.  Dernière mise à jour le 29 octobre 2013.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.