Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

Navigator's Starcharts

.

Références

  • Gamme : Traveller
  • Sous-gamme : Licence Judges Guild
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Accessoire
  • Editeur : Judges Guild
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1981
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 108 pages à couverture souple

Description

Cet accessoire est un cahier destiné aux maîtres de jeux de rôles de space-opéra, afin de noter la géographie des secteurs de l'espace où se déroule sa campagne. Contrairement à Astrogator's Chartbook, il est spécifiquement destiné à Traveller, dont il reprend les normes particulières de division de l'espace et autres systèmes de notation.

La deuxième page de couverture est un sommaire vierge de l'ouvrage, où le possesseur du cahier peut noter les noms des secteurs et des sous-secteurs qu'il aura créés.

Six parties strictement identiques sont répétées dans l'ouvrage, avec à chaque fois :
- une carte de secteur à hexagones vierge, où le MJ peut recopier une version réduite des 16 sous-secteurs des pages suivantes ;
- une page où prendre des notes générales sur le secteur, ainsi qu'un rappel des normes de Traveller pour indiquer les zones rouges et ambrées, les routes de X-Boats et les routes normales, la présence éventuelle d'eau, les astéroïdes, les géantes gazeuses, les bases navales et d'exploration ;
- 16 pages où le MJ peut noter succinctement les caractéristiques des mondes de chaque sous-secteur, résumées selon les normes habituelles. En regard de ce tableau, une carte vierge à hexagones permet de dessiner la carte de sous-secteur.

L'avant-dernière page est un catalogue de l'éditeur, et la quatrième de couverture donne quelques exemples de plans dessinés.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

Voilà encore un supplément d'un autre temps, avant la démocratisation de la photocopieuse.

Le design des cartes de secteurs et sous-secteurs est excellent, et l'encre du livre est d'une belle couleur bleutée. Je pense cependant qu'il ne vaut mieux pas dessiner ses cartes au stylo-plume, ça risque de baver un peu sur ce papier de qualité assez médiocre... (Je n'ai pas essayé).

Même à l'époque de sa parution, ce livre devait être un accessoire luxueux et très facultatif. Aujourd'hui, à l'heure du pdf et de l'impression laser, il est devenu un objet de collection particulièrement superflu.

Uniquement pour collectionneurs acharnés...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques