Contenu | Menu | Recherche

Non, pas l'auteur de Bitume...

Swords & Glory Vol.1 Book 3

.

Références

  • Gamme : Tékumel
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Tita's House of Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2002
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Swords and Glory, vol.1 Book 3, Tékumel Source Book, The World of the Petal Throne, livre à couverture souple de 124 pages, reliure à spirale

Description

Le "Tékumel Source Book" (TSB), publié originellement par Gamescience, était l'ouvrage de référence du monde de Tékumel, sans aucune référence à un système de jeu particulier. Different Worlds avait prévu de le rééditer sous forme de trois livrets mais ils n'en publièrent que deux, le troisième ne paraissant que dans les années 2000 chez Tita's House of Games. Ce troisième livre est particulièrement dédié aux aspects pratiques de la vie quotidienne sur Tékumel, chez ses nombreux peuples, humains ou non.

Le livre débute pas une introduction de Carl Brodt, racontant les péripéties de ce texte avant sa sortie, et sa situation personnelle. Ancien tenancier d'une boutique de jeux en perdition, son ami Tadashi Ehara (ex-propriétaire de Different Worlds) lui confia les ventes de ses stocks Tékumel sur internet, un succès surprenant qui le mena à rééditer des textes devenus introuvables, dont ce troisième livre de Swords & Glory volume 1.

Le chapitre 1.900 est dédié aux coutumes, loisirs, vêtements et armements. Avec ses 66 pages, c'est le plus long chapitre du livre. Les aspects successivement abordés sont l'étiquette, la nourriture, les boissons et les fêtes, les loisirs, l'habitat, l'habillement, les armures et armes. Chaque partie débute par des considérations sur les Cinq Empires (Tsolyánu, Salarvyá, Mu'ugalavyá, Lyvyánu, Yan Kór) et les nations satellites, mais fait souvent la part belle aux peuples plus exotiques, humains ou non, dont le style de vie peut contraster radicalement, notamment chez les peuples les plus isolés des Cinq Empires, tels les insulaires de Tsoléi ou les non-humains Urunén qui vivent de l'autre côté du globe. La plus grande partie du chapitre est consacrée à la description des équipements guerriers selon les peuples, et décrit également les arts martiaux, les armes inhabituelles des clans d'assassins et les différentes écoles d'escrime.

Le chapitre 1.1000 est consacré aux sciences et arts, en 37 pages. Différentes parties décrivent les différentes connaissances et pratiques dans les Cinq Empires et ailleurs, concernant la technologie et la science, les sciences humaines, les arts, les poids et mesures, les calendriers. Un tableau résume les différentes unités de mesure employées dans les Cinq Empires - dans les cinq langages concernés - pour les distances, les poids, les volumes et le temps. En fin de chapitre, un tableau de neuf pages indique les différents jours fériés de l'année, pour les différents peuples des Cinq Empires et satellites, selon les différents dieux adorés.

Le chapitre 1.1100 s'intéresse à la prononciation des langues de Tékumel. Ces cinq pages expliquent comment prononcer les différents sons et placer les accents toniques (indiqués par des accents aigus), en décryptant les normes utilisées dans la transcription en alphabet latin. Ces indications s'appliquent surtout aux langues du groupe Kíshan, notamment celles des Cinq Empires, et quelques remarques sont faites sur les langues moins communes, comme les sons glottaux des langues Pe'é ou les différents tons des langues Qùótl et Aòm. Les langues non-humaines, généralement imprononçables, ne sont pas détaillées, à part une brève discussion des tonalités des langues Shén et Tinalìya.

Le chapitre 1.1200 décrit les différents systèmes d'écriture des Cinq Empires : toutes ces langues sont alphabétiques, sauf le Mu'ugalavyáni utilisant quelques idéogrammes, et le Livyáni qui emploie des Kenemúz, mystérieux glyphes. Les Cinq Langues (Tsolyáni, Mu'ugalavyáni, Salarvyáni, Yan Koryáni, Lyvyáni) sont successivement examinées, avec une explication générale de l'écriture, suivie de tableaux donnant les dessins des consonnes, des voyelles, de nombres et des ponctuations, ainsi que d'autres signes si nécessaire (les diphtongues et idéogrammes déterminants du Mu'ugalavyáni, deux exemples de Kenemúz Lyvyáni). La fin de chapitre contient un tableau avec des exemples d'expressions écrites dans chacun des cinq langages.

Le dessin de couverture reproduit une déclaration de Guerre de Yan Kór contre Tsolyánu. Le livre contient douze illustrations pleine page et plusieurs illustrations plus petites de David Sutherland, dont certaines reprises d'Empire of the Petal Throne.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.