Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Book of Ebon Bindings (The)

.

Références

  • Gamme : Tékumel
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Different Worlds
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 1991
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret N&B de 90 pages, dont 82 pour l'ouvrage proprement dit, deux pages de préface, le reste étant dévoué aux pages de garde, à la table des matières, etc. Le texte est en simple colonne, en petite police (9 ou 10 points).

Description

Cet ouvrage est la réimpression par Different Worlds Publishing du livret de 1978, la seule différence étant au niveau de la couverture (brune au lieu de rouge). S'agissant d'un supplément de contexte uniquement, aucune référence à un système de jeu, ni même à un quelconque jeu de rôle ne se trouve dans le texte, qui se présente plutôt comme une oeuvre de fiction.

Remarque : par la suite on emploiera le terme "Livre d'Ébène" pour désigner le "Book of Ebon Bindings", l'adjectif anglais "Ebon" semblant être un synonyme (archaïque ou littéraire) de "Ebony", mot désignant effectivement l'ébène.

Comme le signale la page de garde, le texte contient "des informations touchant explicitement à la sorcellerie et n'est pas destiné aux enfants" ("sorcerously explicit material and is not meant for children"). Preuve supplémentaire de son caractère sulfureux, ce livre n'a pas d'ISBN connu et est imprimé sur du papier recyclé... Lisez donc la suite en toute connaissance de cause.

Tout bon ouvrage anglo-saxon commence par la table des matières (une page) ; s'y étalent en toutes lettres les noms des dix démons majeurs et des quarante-neuf démons mineurs dont il sera question par la suite.

Précédée d'une illustration pleine page de Trél et Héssa (respectivement, Seigneur du Onzième Cercle, Gardien des Portails de Flamme, Le Suprême des Portes, Protecteur des Murs et des Pylônes et des Portails, Celui qui Scelle par le Feu, pour le premier, et "Le Petit, Maître du Dix-Neuvième Cercle, Celui qui Est Toujours Présent" pour le second), la préface, longue d'une page et demi, se termine sur un glyphe de protection. Le traducteur y explique le pourquoi et le comment de l'ouvrage qui est à la fois un compte-rendu d'une série de cours donnés par son ami Tsémel Qurén hiKétkolel, Grand Prêtre du Rituel du Temple du Seigneur Ksárul à Béy Sü, et la traduction, quelque peu expurgée, du Livre d'Ébène, l'un des textes, "consacrés à la démonologie les plus exhaustifs et détaillés que l'on puisse trouver à ce jour dans les Cinq Empires".

Remarquons que ce texte n'est que fragmentaire, puisque l'original date de l'époque Llyáni et a disparu depuis longtemps. Le présent document se base donc sur les recherches personnelles du traducteur et les textes mis à sa disposition par les différents Temples des Cinq Empires.

Le prolégomène de Tsémel Qurén hiKétkolel s'articule autour de cinq questions fondamentales :
- L'ontologie des Dieux ;
- Les principes qui régissent les actions de l'homme et les systèmes de valeur qu'il crée ;
- Les Plans d'Existence et les Arts Magiques ;
- Les Courants de Pouvoir et les Nexus de l'Interstice ("Nexus points which lie Between") ;
- Les Démons.

Avant de décrire précisément les titres, attributions, pouvoirs et rituels associés à chaque démon connu, l'auteur anonyme du Livre d'Ébène, se sachant condamné (et damné) à court terme, présente les raisons qui l'ont poussé à dévoiler un savoir si redoutable. Le texte est, comme dans le reste de l'ouvrage, parcellaire et parsemé de notes explicatives fort utiles du traducteur.

Ces cinq premières pages résument les maigres connaissances rassemblées sur les Plans Démoniaques. Impossibles à cartographier car n'obéissant pas aux mêmes lois que notre monde, ceux-ci sont décrits par les anciens sages en termes de Cercles et de Quadrants. Les Démons connus se répartissent selon ces Cercles et Quadrants, certains Cercles n'ayant pas de Démon associé, sans doute en raison de notre ignorance sur le sujet.

La première partie traite des dix démons majeurs en une quarantaine de pages. L'auteur présente, pour chacun d'entre-eux, ce que l'on sait de ses manifestations, de ses pouvoirs et des services qu'il est susceptible de rendre, ainsi que, bien sûr, de la façon de l'invoquer, passer un pacte et, le cas échéant, le renvoyer d'où il vient. À titre d'éclaircissement, on n'hésite pas à narrer diverses anecdotes sur tel ou tel magicien, ses mésaventures et ses succès. Concernant les démons majeurs, force est de dire que la faute ne pardonne pas, et la complexité des rituels nécessaires montre bien que l'invocation de ces créatures est réservée à des prêtres d'exception, et pas qu'un seul : une dizaine d'acolytes est requise, en général, sans compter les offrandes sacrificielles. Inutile non plus de s'attarder sur certaines procédures, disons, sanglantes ou à caractère sexuel.

Le Livre d'Ébène passe ensuite aux démons mineurs. Chacun d'eux fait l'objet d'un paragraphe accompagné de son glyphe. Plus faciles à invoquer que leurs semblables "majeurs", l'exercice n'en reste toutefois pas moins risqué.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 novembre 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.