Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Strange (The)

Références

Thème(s) : Univers parallèles / Multivers

  • Ouvrages référencés : 3
  • Nombre de critiques : 2
  • Moyenne des critiques : 3,5

Description

The Strange propose de voyager dans de nombreux univers parallèles, appelés récursions, pour protéger la Terre, ou tout simplement pour explorer ces mondes étonnants. The Strange est la matrice qui abrite et qui relie ces différents mondes. Les personnages des joueurs sont conscients de l’existence des récursions et ont appris comment passer de l’une à l’autre par une technique de transe ou par des portails. Lorsqu’ils changent de monde, leur corps est remodelé pour correspondre au nouvel univers, et leurs capacités sont changées, mais elles resteront invariables chaque fois qu’ils visiteront cette récursion, alors que leur tempérament et leurs aptitudes physiques et mentales restent les mêmes. Tout leur équipement est totalement remplacé, pour s’adapter aux lois du nouvel univers, sauf les objets à usage unique appelés Cyphers qui perdurent tout en changeant d’apparence.

Les personnages peuvent être naïfs et découvrir le multivers progressivement, ou commencer comme des agents entraînés ayant déjà des avatars dans d’autres mondes. Ils peuvent être au service d’organisations qui défendent la Terre des incursions hostiles ou travailler pour leur propre compte.

Comme Numenera, avec lequel il partage le système de jeu appelé Cypher, The Strange est un jeu basé sur l’exploration et sur la découverte plus que toute autre chose. Il existe une infinité de récursions comme Ardeyn, la terre de sorcellerie, ou Ruk, le monde futuriste où la biotechnologie est capable de prouesses délirantes. D’autres mondes sont issus de l’imagination et des récits. Ils peuvent être peuplés d’êtres conscients du multivers, ou non.

Le système de jeu est basé sur le jet d’un D20 qui doit être supérieur à un seuil. La difficulté est définie par une table allant de 1 à 10. Les joueurs peuvent diminuer cette difficulté de 1 à 2 points s’ils ont une compétence correspondante (skill), s’ils ont des circonstances favorables (assets), et également s’ils font un effort, ce qui correspond à dépenser des points de leur réserve. La difficulté finale est alors multipliée par trois pour donner le seuil à obtenir en lançant un D20, à moins qu’elle n’ait été réduite à zéro, auquel cas l’action est automatiquement réussie. Les personnages non-joueurs ont chacun un niveau qui correspond à la difficulté de toutes les actions pour les affronter. Ce sont toujours les joueurs qui lancent les dés, soit pour les attaquer, soit pour résister à leurs pouvoirs.

Les joueurs disposent de trois types de réserves : Might représente la force et l’endurance, Speed représente l’agilité et la vitesse, Intellect représente la connaissance, le charisme, mais aussi les pouvoirs mentaux. A chaque réserve est associé un deuxième score (Edge) qui correspond au nombre de points utilisable chaque round sans piocher dans la réserve. Les joueurs peuvent utiliser leurs réserves pour payer des actions spéciales, pour faire des Efforts, et elles servent aussi de jauge de résistance quand ils sont attaqués ou blessés. La mise à zéro d’une réserve déclenche des états de fatigue ou de blessure.

Les personnages sont créés en choisissant un nom (character type), un adjectif (descriptor) et un verbe (focus) de façon à former une phrase. Il existe trois types de personnage : les Vectors sont les hommes d’action forts et rapide, les Paradox sont des savants fous ou des sorciers qui peuvent altérer les lois de leur monde, les Spinners sont les leaders et les communicants.

Les choix de descriptors sont nombreux et parlent plutôt du tempérament du personnage : endurant, charmeur, chanceux, fougueux, intelligent. Chaque focus est dépendant de la récursion que le personnage visite, ils sont accompagnés d’un panel de pouvoirs et de connaissances propres aux lois de cette récursion : on peut être tueur de dragons en Ardeyn, fauteur de troubles sur la terre, et avoir des armes intégrées au corps en Ruk. Ils sont choisis pour chaque récursion la première fois que le personnage la visite.

L’expérience est attribuée en récompense pour des faits d’exploration et pour des missions, mais aussi lorsque le maître de jeu lance un défi au joueur. Appelé Intrusion, ce défi est une difficulté supplémentaire ou un rebondissement que le MJ propose en pleine action. Si le joueur l’accepte, il gagne un point d’expérience, ainsi que le compagnon qui l’aura aidé à surmonter la difficulté. Les personnages peuvent évoluer sur 6 niveaux (tiers), ils montent de niveau lorsqu’ils ont acquis quatre types d’avancements différents (augmenter les réserves, l’Edge, l’Effort, apprendre de nouvelles compétences). Ils gagnent alors de nouveaux pouvoirs pour leur type de personnage et leur focus. Mais les personnages peuvent bénéficier de toutes sortes de pouvoirs à usage unique quel que soit leur niveau grâce aux Cyphers.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Cypher Deck
première édition
Accessoireaoût 2014Monte Cook GamesPapier et Electronique
Mastodon
première édition
Scénario / Campagneseptembre 2015Monte Cook GamesElectronique
Strange (The)
première édition
Livre de baseaoût 2014Monte Cook GamesPapier et Electronique

Ouvrages recherchés

  • Player's guide
  • XP deck
  • Dark Spiral (The)
  • Strange Bestiary (The)

Cette fiche a été rédigée le 23 août 2014.  Dernière mise à jour le 16 septembre 2014.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...