Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Ruse de l'Oublié (La)

.

Références

  • Gamme : Star Wars FFG
  • Sous-gamme : Force & Destiny
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Edge Entertainment
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2016
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 41 pages en couleurs.

Description

La Ruse de l’Oublié (Lure of the Lost) fait suite à l’infiltration et à la protection par les joueurs d’un ancien temple Jedi, le Temple de l’Aube (The Dawn Temple). Celui-ci est décrit dans le scénario d’introduction Sauvetage au Sommet (Mountaintop Rescue) inclus dans le Kit d’Initiation Force et Destinée (Force and Destiny Beginner Game). Dans ce nouveau scénario, les joueurs vont continuer leur exploration et leur apprentissage.

Après une page de couverture et une page de crédits, l’introduction présente le contexte de l’aventure sur neuf pages. On trouve d’abord des précisions sur la planète Spintir qui abrite ce temple et sur sa capitale Reles. Le temple est ensuite abordé plus en détail, notamment les mystérieux Gardiens qui en ont la charge, ainsi que la disposition géographique des salles qui le composent. Cette première partie se termine avec quelques considérations sur les influences de la Force par rapport aux personnages pré-tirés disponibles dans le Kit d’Initiation.

Le scénario débute ensuite. Il est divisé en trois actes. Le premier, Le Conservateur et la Surveillante (The Curator and the Warden, 8 pages en VF et en VO), va permettre aux joueurs de découvrir davantage le temple et ses alentours après les péripéties qu’ils auront pu rencontrer dans Sauvetage au Sommet. En récupérant un Holocron, ils pourront réactiver la Surveillante qui agissait aux côtés du Conservateur pour assurer la protection du temple, et dévoiler une nouvelle partie de ses secrets.

Le scénario continue avec le deuxième acte, Liberté pour le Geôlier (Freedom for the Jailor, 13 pages en VF et en VO), dont la quête va être similaire à l’acte précédent puisqu’il s’agit de retrouver le dernier holocron pour activer le troisième gardien, le Geôlier. Malheureusement, l’holocron a été volé au temple et est désormais localisé dans la capitale Reles sous le contrôle de l’Empire. Les joueurs devront donc mener une enquête pour retrouver sa trace et partir à sa recherche.

Une fois le deuxième acte accompli, les joueurs sont normalement de retour au temple et ont réussi à réactiver les trois Gardiens. C’est dans ce contexte que le dernier acte, Conséquences Imprévues (Unintended Consequences, 8 pages en VF et en VO), commence puisque ces actions vont réveiller une force maléfique dissimulée par l’adversaire du Côté Obscur que les personnages ont affronté dans le scénario précédent. Les joueurs vont d’abord affronter des anciens prisonniers déments qui se sont libérés. Ceux-ci sont sous l’emprise d’un ancien Jedi déchu qui s’était caché dans le temple, et les joueurs devront reprendre l’initiative pour les stopper et défaire ces nouveaux ennemis. Le final doit se produire avec un combat épique face au Jedi déchu et le scénario se conclue en évoquant les options possibles : laisser s’échapper les forces obscures, être vaincu par elles, avoir terrassé le Jedi déchu ou l’avoir fait prisonnier et éventuellement tenter de l’arracher au Côté Obscur. Pour chacune des options l'ouvrage propose ensuite un aperçu de ce qui pourrait alors se dérouler dans le cadre d’un prochain scénario.

Le document s’achève ainsi avec les différentes conclusions possibles en pistes multiples ouvertes, et des idées d’intrigues pour de futurs épisodes, le tout sur une page.

Cette fiche a été rédigée le 24 août 2016.  Dernière mise à jour le 1 septembre 2016.

Critiques

matreve  

Complément du scénario du Kit d’Initiation, cette histoire continue de confirmer que Fantasy Flight Games marche dans les pas (médiocres) de West End Games pour la production scénaristique officielle.

Pris isolément, La Ruse de l’Oublié ne vaut en effet pas tripette. A l’instar des autres productions FFG, on retrouve tous les poncifs du genre. Ici, comme il s’agit de traiter la gamme Force et Destinée, on n’échappera pas à la quête de reliques et à la présence insidieuse du Côté Obscur… Ca promet… Et puis les incohérences continuent de gâcher le plaisir : la planète reculée avec une population primitive mais une capitale hyper moderne (et ses habitants qui méprisent les ploucs de l’extérieur) ??? Ou celles malheureusement héritées du background officiel avec la Guerre des Clones où on essaye de nous faire gober qu’en l’espace d’une génération, le savoir et les lieux Jedis sont tombés dans un oubli similaire aux civilisations mayas à l’époque de la Découverte des Amériques ???

Pourtant, si le scénario ne donne pas l’envie d’être joué en tant que tel, et encore moins en tant que suite du scénario Sauvetage au Sommet du Kit d’Initiation qu’on aura poliment ignoré, il présente toutefois un gros intérêt : il peut servir pour replâtrer justement de façon efficace Sauvetage au Sommet.

La Ruse de l’Oublié donne en effet un supplément d’âme au donjon (ce n’est pas une critique) bien trop sommaire qu’on avait trouvé dans le Kit d’Initiation. Il permet d’étendre l’exploration par les joueurs et de diversifier l’histoire, en rendant notamment le premier méchant rencontré (qui était vraiment pas terrible) beaucoup plus accessoire.

Cela permet aussi de virer certains autres moments nazes du Kit d’Initiation comme le piège dans lequel doivent tomber forcément les joueurs et qui était juste un prétexte pour leur faire utiliser la Force. Avec ce scénario, ils auront l’occasion d’utiliser celle-ci de façon moins contraignante et plus intelligente.

Repiquer des scènes de La Ruse de l’Oublié permet non seulement d’en faire quelque chose plutôt que de le ranger lui-même dans le rayon poubelle, mais aussi de se motiver pour proposer une module d’initiation moins teenager neu-neu que l’impression qu’avait laissé jusqu’ici la gamme Force et Destinée.

Je conviens que l’approche pourra sembler un peu étrange et demandera des efforts, mais ceux-ci semblent en valoir la peine pour terminer un Kit d’Initiation qui laissait un goût d’inachevé. Que la Force (du travail) soit avec vous !

Critique écrite en août 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :