Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

Jewel of Yavin (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages couleurs à couverture rigide.

Description

Le Joyau de Yavin n’est pas seulement un bijou convoité à l’histoire tourmentée, il est aussi l’enjeu d’une vengeance murie de longue date, et les personnages engagés pour le voler vont se frotter au nouveau administrateur de la cité des nuages, Lando Calrissian, ainsi qu’à toute une armada de concurrents. Cette campagne en trois épisodes permettra à des joueurs avec un minimum d’expérience de se tailler une réputation d’experts de la cambriole.

Après une page de titre, une page de crédits, une table des matières, et un ours d’une page, l’introduction (17 pages) explique le contexte de l’aventure, présente les principaux protagonistes, et décrit le synopsis des trois épisodes. 5 intrigues secondaires sont proposées en fonction des obligations ou motivations des personnages. La cité des nuages se voit décrite en plus de détails que dans le livre de base avec les fiches de Lando Calrissian, du cyborg Lobot, des gardes, des Ugnaughts, la race extraterrestre qui entretient la cité, et douze endroits clé.

L’épisode I, Odds and Opportunity (34 pages), est consacré aux préparatifs du casse : première rencontre avec leur contact, repérage des lieux, découverte des protagonistes, et enfin la course de speeders qui permettra aux PJs de gagner leur invitation au gala.

L’épisode II, The Greatest Caper (28 pages), plonge les PJs dans le feu de l’action, avec tout d’abord la vente aux enchères où ils sont censés faire monter les prix, pour ensuite détourner l’argent, et s’emparer du joyau. Ils seront enfin confrontés à un adversaire tout à fait inattendu.

L’épisode III, Escape to the Clouds (13 pages), voit les meilleurs plans voler en éclat quand les trahisons fleurissent de toutes parts, les PJs vont avoir une nouvelle chance de choisir leur camp, et tenteront de s’échapper de la cité en traversant un parc holographique. Le chapitre se termine par des pistes pour prolonger la campagne.

Cette fiche a été rédigée le 21 avril 2014.  Dernière mise à jour le 24 juillet 2014.

Critiques

batronoban  

Je n'ai pas du tout aimé la première campagne de ce jeu, bien trop fade ; enfin nous avons ici une longue aventure qui reprend plein de thèmes super cools ; déjà ça se passe dans la cité des nuages, un décor très classe et très iconique pour des aventures de contrebandiers. Ensuite le scénario utilise à fond ce contexte, avec un casse à effectuer, très ardu, des magouilles de détournement d'argent, une compétition de vaisseaux de courses dans les nuages à fond les ballons, des PNJs qui ont tous un truc à cacher... j'ai adoré faire jouer ce Joyau de Yavin !

Côté forme c'est super beau, clair et avec plein d'illustrations d'ambiance à montrer aux joueurs.

A acheter d'urgence si vous ne voulez pas écrire vos propres scénarios pour ce jeu, et d'aileurs il peut faire une interlude sympa pour les joueurs de l'Age de la Rebellion.

Pour info j'avais mis cette campagne en parallèle de la fin de l'Empire Contre attaque, c'est encore plus fun de croiser Dark Vador.

Critique écrite en février 2016.

Franz  

Un mot pour commencer sur la présentation de ce gros scénario : comme toujours c'est impeccable. Les illustrations sont réussies, la mise en page soignée, très didactique, avec pas trop de remplissage.

Parmi les bons points, l'intrigue est bien ficelée, certaines scènes sont très réussies, on peut facilement jouer 2-3 séances, voire plus en explorant toutes les pistes.

Par contre je trouve l'intrigue archi-classique et assez linéaire. Autre problème, l'ambiance n'est pas très Star Wars (le scénario s'adapte sans douleur à tout univers d'anticipation), mais plutôt cyberpunk avec un gros piratage informatique qui ne me semble pas apporter grand chose. Enfin la réussite de l'aventure exige un éventail de compétences très large : cambrioleur, pilote, diplomate, hacker, technicien...

Au final donc un supplément moyen.

Critique écrite en avril 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques