Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Spawn of Fashan

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 2
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Spawn of Fashan a la réputation d'être le "Plan 9 From Outer Space" du jeu de rôle. Autant le dire tout de suite, il s'agit a priori d'un jeu médiéval-fantastique dont l'action peut se dérouler sur la planète Fashan.

On y trouve des personnages décrits par un jeu de caractéristiques assez classiques (Force, Dextérité, Constitution, Réflexes, Courage, Intelligence, Charisme et Sens), exerçant des professions diverses ("courantes" ou guérisseur, professeur, spécialiste, mercenaire, voleur, bandit, trappeur, occultiste, négociant, prêtre, "creeper" - une sorte de voleur agissant essentiellement la nuit et doté de quelques pouvoirs sur l'obscurité - ou "swayer" - les maîtres de la persuasion). Ceci est complété par un niveau et une série de caractéristiques secondaires et tertiaires.

Le système de combat repose sur une comparaison Classe d'Armure / Type d'arme pour obtenir une Valeur de Combat de Base elle-même modifiée par de nombreux modificateurs possibles.

TSoF est né d'une discussion et de l'idée qu'a eu son auteur de s'en servir comme introduction pour les lecteurs d'une série de romans qu'il écrivait et qui se déroulaient sur la planète Fashan. Au fur et à mesure de la conception du jeu, l'optique a changé pour devenir un guide de création de monde pour les MJ. Dès lors, ces mondes créés à partir de Fashan auraient pu être considérés comme des "rejetons de Fashan", donnant ainsi son titre au produit ludique. Dans le même temps, l'ambiance des playtests, assez fortement teintés d'humour apparemment, ajoutait une approche un peu pythonesque (à la Sacré Graal) au jeu, avec un monde sommairement décrit, nommé Boosboodle, et quelques monstres étranges - dont une partie seulement avait droit à une description dans les règles - aux noms exotiques de Radicon, Morkur, Cronalk, Transgrusan, Bactrolo ou Rolmtrolk, etc. Le jeu fut rapidement l'objet de critiques dans le "Space Gamer" de Steve Jackson puis dans "Dragon". Si celle de Space Gamer se bornait à signaler que le jeu était très mal écrit, avec des règles de combat très difficilement compréhensibles et des références à des tirages sur des tables que le MJ était invité à créer lui-même, en particulier pour la création de personnages, elle restait assez standard et somme toute assez lucide, l'auteur le reconnaissant lui-même dans la préface à la seconde édition. La critique de "Dragon" en revanche, devant l'accumulation de défauts, lança l'idée que le jeu était une énorme farce, une parodie de jeu de rôle. L'auteur avait entretemps décidé de se marier et, chrétien convaincu et troublé par les actes de violence auxquels se livraient les joueurs sous couvert de jeu de rôle, avait abandonné son idée de donner une suite au jeu. Le groupe "coopératif" formé pour l'édition disparut peu après.

C'est en 1998, après que l'auteur Kirby Davis eut été dérangé à plusieurs reprises au téléphone par des amateurs qui voulaient avoir des renseignements sur le jeu, l'un d'eux proposant même de payer pour une réimpression, qu'il se brancha sur Internet par le biais d'un de ses amis. Il découvrit alors que son jeu était l'objet de discussions épiques sur divers forums américains depuis des années. Pour répondre à ce qui semblait être un besoin, Davis lança alors une réimpression en quantité limitée de son jeu, ajoutant une préface sur "Le Phénomène Fashan".

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Spawn of Fashan (The)
deuxième édition
Livre de basejanvier 1998Kirby Lee DavisPapier
Spawn of Fashan (The)
première édition
Livre de basejanvier 1981Games of Fashan (The)Papier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...