Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

1917

.

Références

  • Gamme : Skull & Bones
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2017
  • EAN/ISBN : 978-2-37441-028-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Folio à 3 volets au format 16 x 23 cm contenant trois livrets de 32 pages.

Description

Ce supplément pour Skull & Bones est consacré comme son nom l'indique à l'année 1917.

Le premier livret, Dossier 11 : L'An 3 de la Guerre couvre les activités de cette année dans le cadre de Skull & Bones. Après un préambule (2 pages), Debriefing 1917 (10 pages) passe en revue l'avancée des événements durant l'année. Cette année est notable par les agitations sociales dans certains pays en guerre, mais surtout par la survenue de la Révolution russe et l'entrée en guerre de la Grèce et des États-Unis et, au niveau occulte, par des contacts avec un ordre taoïste. Un autre allié de la Multitude est ensuite décrit, la Légion Juive (14 pages), un groupe d'érudits de la Kabbale. Celle-ci est décrite avec son histoire et quelques uns de ses rituels. Un encadré indique comment créer un Kabbaliste. Enfin de nouveaux ennemis sont décrits sur 4 pages : une restauration de la Sainte-Vehme et des Kabbalistes Noirs. Une page de Table des Matières pour l'ensemble du supplément termine ce livret.

Le deuxième livret, Dossier 12 : Les Chapitres, décrit en détail deux des branches de Skull & Bones. Le Chapitre Espagnol (14 pages), dont les racines remontent la l'Inquisition de Torquemada, et largement constitué d’ecclésiastiques dissimulant leurs activités de sorcellerie au sein de l’Église. est exposé à travers son histoire et ses principaux membres, et avec les sorts permis par l'adoration de Satan. L'organisation au sein de laquelle ils opèrent, l'Opus, ainsi qu'une société ennemie de celui-ci, regroupant des exorcistes rejetés par l’Église, sont décrits, avec leurs organisations et ce que savent les Mentors à son sujet. Seize pages sont ensuite dédiées au Chapitre Américain, avec son histoire remontant à la première moitié du 19e siècle et l'initiation d'un américain par le Vril, son virage vers une pratique appelée Déisme, ses principaux membres, son organisation et les conspirations qu'il a en cours, plus comme pour le premier chapitre, un encadré sur ce qu'en savent les Mentors. Une illustration pleine page termine le livret.

Dossier 13 : Agent H21 est un scénario en trois parties. Chaque scénario commence avec une page récapitulant ce dont on parle dans la population afin d'aider à placer l'ambiance générale.

  • Alouette Je Te Plumerai (10 pages) débute à Madrid où les Docteurs sont envoyés pour enquêter sur la disparition d'un agent secret français au nom de code Alouette, qui ne transmet plus ses rapports quotidiens. La ville étant un vrai nid d'espions de tous bords, et certains rapports signalant l'arrivée d'une nouvelle espionne pour le compte de l'Allemagne, cette dernière pourrait être la cause des ennuis d'Alouette.
  • Dans Occult Business Act (13 pages), les Docteurs vont traverser l'Atlantique pour contrecarrer les agissements d'un espion allemand dans ce pays encore hors du conflit. Si la recherche de cet homme va mettre les Docteurs face au Milieu américain, ils pourront aussi y trouver une importante source de connaissances.
  • Dans En Dernier Recours (7 pages), les Docteurs apprennent le vol d’un ouvrage ancien dans un musée espagnol, ouvrage remis par l'auteur du larcin à un ottoman. Devant l'importance que celui-ci accordait à ce livre, il est clair que les Docteurs vont devoir essayer de le retrouver pour le lui reprendre avant qu'il n'en fasse un mauvais usage. Une illustration pleine page termine ce livret.

Le folio présente trois cartes de Madrid, Manhattan et de l'emplacement du final du dernier scénario.

Cette fiche a été rédigée le 14 octobre 2017.  Dernière mise à jour le 29 juin 2018.

Critiques

Guillaume hatt  

On retrouve la maquette qui fonctionne sur le papier épais et solide qu'affectionnent les XII Singes.

Le premier volume, nommé dossier 11, qui présente l'an 3 de la Guerre, la situation géopolitique est très rapidement brossée mais c'est  surtout la présentation de la Légion Juive et de ses ennemis les Francs-Juges et la Kabbale Noire. Un livret correct et qui a l'avantage de nous présenter quelques nouvelles forces en présence. Les pouvoirs de la Kabbale Blanche (Légion Juive) comme ceux de la Kabbale Noire sont assez puissants et intéressants !

Comme les fois précédentes, je trouve que tout cela n'est pas assez développé lors de ce premier livret. Heureusement que c'est un peu plus développé dans les livrets suivants.

Le second livret, Dossier 12, les Chapitres, nous décrits le chapitre espagnol, directe émanation de l'Inquisition Espagnole, avec une structure Ecclésiastique importante, une malle à triple fond en quelque sorte, qui est bien présentée et devrait poser quelques soucis à nos Docteurs. Une annexe nous présente rapidement une force émanent des jésuites, les Ignaciens, qui peuvent être incarnés, comme la Légion Juive par des joueurs Docteurs. Puis vient le chapitre américain, qui est raccroché aux différentes loges et sociétés secrètes, nombreuses aux Etats-Unis.

Une nouvelle importante arrive via ce chapitre : il existe des "magies" qui exploitent toutes les différentes énergies en présence : la Blanche comme la Noire, ce qui pourrait tendre à démontrer que le Grand Architecte de notre Univers ne prend pas parti ? Cette nouvelle discipline est le "Déisme", que les sorciers américains aimeraient bien se réserver. Pour se faire, ils ont mis sur pied une "horde" de chasse, ce qui peut faire un bon démarrage de campagne pour un ou 2 Docteurs  Déistes par exemple ! La structure ressemble, sans être la même, a celle que tout lecteur de certaine littérature connaît. Du bon, du très bon à mettre en face de nos Docteurs !

Un point que j'apprécie assez dans Skull & Bones, globalement, c'est que chacune des forces en présence, que chacune des différentes factions a son propre catalogue de pouvoirs ce qui amène de la surprise et de la nouveauté selon la manière que le Maître du jeu les introduit. Un très bon point ici !

Livret 13, le dossier Agent H21. L'intrigue est plutôt de bonne facture et va permettre à nos Docteurs de découvrir différentes géographies et différents interlocuteurs et adversaires. Un élément qui apparait depuis le premier scénario de Skull & Bones, et qui est assez appréciable est l'encart "Causeries". Cet encart, permet d'ajouter divers sujets de discussions lors d'interactions avec des PNJs, au bon vouloir du MJ de les intégrer ou pas. Et toujours les illustrations, via des photos retouchées, qui collent très bien aux personnages. Plusieurs mécaniques sont utilisées au cours de ce scénario, de l'investigation et de l'espionnage, de la recherche documentaire, de l'effraction, de la confrontation directe et la nécessaire finesse pour éviter la mort .... Du tout bon, qui relève la note que je donne à ce supplément de 3 à 4!

Bon Jeu

Critique écrite en juillet 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques